Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar AL40 » 22 Juin 2012 00:04

Hyères-Le-Palyvestre a écrit:Pour revenir aux faits, l'une des victimes aurait été abattue de cinq balles dans le dos: si c'est bien le cas, c'est la preuve que cette femme n'avait strictement rien à faire, en service commandé, sous cet uniforme, à la rencontre d'un crîminel de la pire espèce, capable d'une telle boucherie.
Des questions se posent quant au recrutement, à la sélection, à l'encadrement, vous ne trouvez-pas Les Gaulois?


Oui Hyères, des questions, tout le monde s'en pose, à commencer par tous les militaires de la gendarmerie, il n'y a qu'à aller consulter leurs forums !
Mais ce n'est pas une raison pour s'enflammer si vite, alors que l'on ne sait rien ou si peu sur les circonstances exactes de ce drame, à partir du moment où les deux gradés ont reçu l'ordre d'intervenir : de quels renseignements disposaient-ils, quelles étaient leurs consignes, tout part de là.
Ensuite, il faut tout de même rappeler qu'ils ne partaient pas interpeller Mesrine, mais se rendaient sur un différend de village à propos d'un vol de sac à main : on n'envoie pas le GIGN pour ça, une si banale affaire comme la gendarmerie en traite des centaines par jour ! Or celle ci a très mal tourné : pourquoi ? L'enquête le dira, il faut le souhaiter.
Il faut s'interroger, par rapport à l'heure légale (21heures) sur le pourquoi et le comment de la présence des gendarmes à l'intérieur du logement de Boumezaar à 23 heures; il faut s'interroger aussi comme l'a fait TF1 sur le rôle tenu par la pouf du tueur :
Mais sa compagne semble avoir joué aussi un rôle actif dans le drame. Elle aurait activement pris part à la bagarre qui s'était déroulée, dimanche soir, dans un appartement de Collobrières. Elle aussi aurait porté des coups, et elle aurait également ceinturé une des deux femmes gendarmes qui tentait d'intervenir, pendant que l'autre était aux prises avec son agresseur.

Et peut-être finira t-on par découvrir que la femme que vous accusez implicitement d'avoir pris la fuite par lâcheté courait en fait vers le véhicule de service pour lancer un appel de renforts par la radio du bord ?
Une chose est sûre : les causes de ce drame seront analysées sans concession au sein de la gendarmerie qui dans le passé a déjà su se remettre en question.
Maltraitée depuis 2002, il est urgent de lui redonner les moyens humains et matériels pour qu'elle retrouve ses fondamentaux et redevienne une institution modèle au service non pas des statistiques gouvernementales, mais des habitants de ce pays.
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 559
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

...
 

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar Hyères-Le-Palyvestre » 22 Juin 2012 00:19

AL40 a écrit:....Ensuite, il faut tout de même rappeler qu'ils ne partaient pas interpeller Mesrine, mais se rendaient sur un différend de village à propos d'un vol de sac à main : on n'envoie pas le GIGN pour ça, une si banale affaire comme la gendarmerie en traite des centaines par jour ! Or celle ci a très mal tourné : pourquoi ? ....

Maltraitée depuis 2002, il est urgent de lui redonner les moyens humains et matériels pour qu'elle retrouve ses fondamentaux et redevienne une institution modèle au service non pas des statistiques gouvernementales, mais des habitants de ce pays.

Peut-être pas le GIGN mais si l'on est armé, c'est pas pour faire une blague. Cela signifie autorité pour tuer en cas de légitime défense, ne tournons pas autour du pôt (je ne m'enflamme pas, Al, je suis hyper-froid). Le "ça a merdé"....non, très peu pour moi!

L'histoîre des moyens "humains et matériels"! insuffisants....(trop fatigué, ce soir) :arrow: (oui je sais, dès qu'il y a un convoyeur de fonds abattu, hurlements de tous
côtés: faut renforcer la sécurité, blinder les bagnoles, entourer les distributeurs de billets d'une enceînte en béton armé et bla-bla-bla les moyens humains et matériels)

P.S. il y a aussi des centaines d'avions qui décollent, chaque jour :shock:
Avatar du Gaulois
Hyères-Le-Palyvestre
 
Messages: 1411
Inscrit le: 24 Mars 2012 03:22

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar Well » 22 Juin 2012 07:34

AL40 a écrit: Une chose est sûre : les causes de ce drame seront analysées sans concession au sein de la gendarmerie


Je crains en effet qu'on rajoute une couche de plus à la formation, probablement déjà difficile, ce qui va les déshumaniser un peu plus, les amener lors d'une intervention à passer en revue dans leur tête les nombreuses consignes apprises (les automatismes) plutôt que la réflexion. Des militaires, quoi.

je m'arrête là, sinon je vais dire des vacheries en tant qu’automobiliste, et ce serait salir la mémoire de ces femmes.
Avatar du Gaulois
Well
 
Messages: 386
Inscrit le: 17 Sep 2011 10:21

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar Hyères-Le-Palyvestre » 22 Juin 2012 11:37

Image


L'adjudante Alicia Champlon (29 ans, originaire de Verdun) et la maréchal des logis-chef Audrey Bertaut (35 ans, de Pierrefeu, mère de famille)

R.I.P.
Avatar du Gaulois
Hyères-Le-Palyvestre
 
Messages: 1411
Inscrit le: 24 Mars 2012 03:22

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar Well » 22 Juin 2012 11:54

Hyères-Le-Palyvestre a écrit: L'adjudante Alicia Champlon (29 ans, originaire de Verdun) et la maréchal des logis-chef Audrey Bertaut (35 ans, de Pierrefeu, mère de famille).


cette photo me donne la nausée. Que c'est beau un uniforme, quel prestige de le porter. Probablement que petites filles elles rêvaient d'être gendarme, pompier. Et la Société, avide de chair, devant la crise des vocations, leur a ouvert grand les bras, avec une petite arrière pensée politiquement correcte : c'est bon pour la parité. Non, nous ne sommes pas machos.

Elles vont partir avec un beau discours, un de plus pour Hollande.
Avatar du Gaulois
Well
 
Messages: 386
Inscrit le: 17 Sep 2011 10:21

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar Hyères-Le-Palyvestre » 22 Juin 2012 12:31

@ Merci cher Well, de ce très beau commentaire de votre part. Je suis moi aussi tellement ému par les photos de ces deux superbes jeunes femmes,
qui ont l'air si charmantes, que je n'y arrivais pas! :cry:

P.S. à la décharge de Hollande: on ne peut guère lui imputer une responsabilité, ni à tître collectif, l'opposition venant de ré-accéder au pouvoir,
encore moins à tître individuel. Le prenant pour un homme de qualité, je suis sûr qu'il est lui-même atteint par ce drame national mais bon, il
est évidemment dans cet énorme système anonyme et spoliateur des Libertés, qu'est devenue notre prétendue "Démocratie". Quoique ne partageant
aucune de ses options politiques, je suis néanmoins heureux que ce ne soit pas son prédécesseur qui se fende d'un déplacement et discours, pour cette
occasion si tragique (juste pour une question de dîgnité).

Il y a des jours, la réalité est presque insupportable! Que les deux petites filles soient protégées d'En-Haut, la seule chose que je demande....



Image
Avatar du Gaulois
Hyères-Le-Palyvestre
 
Messages: 1411
Inscrit le: 24 Mars 2012 03:22

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar politix » 22 Juin 2012 23:32

Les cérémonies à la mémoire des deux jeunes femmes sont terminées et vous aurez sans doute remarqué que les autorités n'ont rien dit sur le coupable et rien annoncé pour que de tels évènements ne se reproduisent plus , aucune mesure .

Elles sont juste ensevelies que déjà elles sont bien des oubliées de la république française . Je parle de république puisque la nation et la patrie n'existent plus dans ce pays à la dérive . Que les milliers de Boumezaar qui vérolent notre pays soient rassurés , ils ne risquent rien de plus qu'il y a sept jours et pourront continuer en toute impunité à terroriser le territoire national .

Pour dire ce qu'il a dit ce matin , Valls aurait mieux fait de rester à Paris au lieu d'insulter par son silence coupable la mémoire des deux victimes , le curé aurait suffit !
politix
 
Messages: 1042
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar Well » 23 Juin 2012 07:42

Je suis moins pessimiste. Les déclarations fracassantes des précédents quinquennat n'ont rien changées.

Les "odeurs" de Chirac n'ont rien changées. Le "la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde" de Rocard n'a rien changé. Sarkozy n'a pas passé le karcher, n'a pas aboli le droit du sol, n'a pas abrogé les lois Gayssot, a naturalisé plus qu'il n'a reconduit à la frontière, n'a pas fait arrêter cortex qui diffuse des menaces de mort, mais a laissé condamner les Zemmour, Riposte Laïque, Marie Laforêt.

Il vaut mieux faire en secret plutôt que dire. Si les socialistes veulent rester au pouvoir, il devrons mettre de l'ordre. Les "mauvais coup" viennent souvent de son propre camp.

Bien sûr, si je me trompe, ce sera difficile de faire la part des choses dans 5 ans, entre les millions d’évènements qui interagissent entre eux et qui se seront succédés.
Avatar du Gaulois
Well
 
Messages: 386
Inscrit le: 17 Sep 2011 10:21

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar Hyères-Le-Palyvestre » 23 Juin 2012 15:19

Ci-après très émouvante initiative, je le crains sans trop de poids, dans un pays qui a "démocratiquement" reconduit - peu ou prou - la même caste
de menteurs professionnels, au pouvoir, au cours des quatre sessions électorales récentes:


"Chers amis,
Un gendarme vient de nous écrire. Il réagit au meurtre de deux de ses collègues par un multirécidiviste à Collobrières.
Il faut lire son texte jusqu’au bout, c’est un témoignage exceptionnel, en intégralité ci-dessous. Car le meurtrier n’aurait jamais dû être en liberté : si la peine plancher avait été prononcée, deux femmes, deux gendarmes seraient encore en vie aujourd’hui.
Laurence Havel
******
Bonsoir à tous les membres de l’association ainsi qu’à ceux qui font qu’elle existe.
Je souhaitais évacuer l’immense peine qui m’envahit depuis l’annonce du décès de mes deux collègues féminins gendarmes.
Je ne peux m’empêcher d’être en colère et d’avoir le goût du sang dans la bouche. Il n’y a plus aucune limite chez cette partie de la population qui semble avoir acquis ses valeurs dans un univers virtuel ; mais tellement réel pour les familles de leurs victimes !
J’apprends que Abdallah Boumezaar pourrait être mis en examen avec sa compagne. Il était incarcéré jusqu’au mois de septembre dernier ! Il s’agit d’un multirécidiviste incontrôlable qui bénéficie de l’abandon d’une justice étouffée par un pouvoir politique bien-pensant ! Quel est l’intérêt d’une information judiciaire face à de tels actes ? Demander à des gendarmes d’auditionner des membres de sa famille afin de pouvoir dire que c’est un adulte qui a connu une enfance difficile ? Lui trouver des circonstances atténuantes ou un début d’explication à son acte barbare ? Dépenser une fois de plus l’argent du contribuable pour influer sur la décision de la cour d’assises ? Connaître, à travers des expertises et contre-expertises, les angles de pénétration des balles avec lesquelles il a tué les gendarmes ? Avec un peu de chance les délais des expertises lui permettront de ressortir avant son jugement et de pouvoir fuir ; voire faire de nouvelles victimes pour devenir une star du petit écran !
Le ministre de l’intérieur nous explique que la nation va rendre hommage à nos deux collègues décédées alors que dans le même temps M. HOLLANDE souhaite abolir les peines plancher qui « sont contraires au principe de l'individualisation des peines». La justice publique est venue brider la justice privée en lui promettant d’être dissuasive et de protéger l’individu. Où en sommes-nous aujourd’hui ? 90€ pour un dépassement de 6 km/H en agglomération avec un système de recouvrement plus onéreux que la créance et une violence galopante épargnée par un pouvoir condescendant...
Je suis chef de groupe enquêteur en unité de recherches au sein de la gendarmerie nationale (l’Institut pourra relayer vos messages car je me suis clairement identifié auprès de lui et il a pu vérifier mon appartenance à l’institution). Je sors de mon devoir de réserve et de mon anonymat pour crier ma colère. Je suis âgé de 40 ans et cela fait maintenant 18 ans que j’accompagne les victimes. Je me suis investi corps et âme durant plusieurs années de mon existence pour mon métier et au détriment de ma famille. Je ne regrette aucun de ces moments offerts aux victimes et à leur famille. Aujourd’hui je ne me reconnais plus dans ce système régenté par les statistiques et qui permet aux délinquants de faire partie du paysage audiovisuel entre deux sujets d’information au journal télévisé ; quand ce n’est pas entre deux publicités !
Nos représentants ont le devoir de nous protéger des prédateurs qui menacent la cité. Je me tourne vers chacun d’entre vous messieurs et mesdames nouvellement élus. Rappelez-vous que vous avez promis de défendre les intérêts et de garantir les droits de chacun de vos concitoyens. Comment pouvez-vous tolérer et permettre de telles choses qui durent maintenant depuis de si nombreuses années ! Les policiers et les gendarmes sont-ils en guerre ? Doivent-ils mener le combat de la paix publique seuls ? Ne serions-nous pas en droit de brûler des voitures ou des containers à poubelles pour être entendus à notre tour ? Est-ce ainsi que vous apportez votre soutien aux garants des libertés individuelles ?
Je croise les doigts régulièrement pour que l’un de mes proches ne soit pas victime d’un tel individu car je sais que cela aura pour conséquence de m’anéantir. Dois-je prendre les armes pour protéger ceux qui me sont chers ?
Je crains malheureusement que notre justice ne soit de plus en plus défaillante dans les années à venir. J’invite donc toute personne, qui aura pris connaissance de ce mail, à rejoindre l’Institut pour la justice et à inviter les membres de son entourage à faire de même.
Ma colère et mon inquiétude ne sont malheureusement pas apaisées à l’issue de ce message mais mes pensées vont aux proches de mes deux collègues décédées.
Je laisse ce texte à la pertinence de l’Institut qui pourra en faire l’usage le plus opportun à ses yeux.
Un citoyen qui veut croire
***
Vous aussi, vous pouvez agir en transmettant ce message à tous vos contacts et en signant nos pétitions adressées aux pouvoirs publics.
Si vous n'avez pas encore participé à notre grand référendum sur la Justice, faites-le dès maintenant en cliquant ici. Nous avons créé une vidéo spéciale sur les dysfonctionnements les plus révoltants de la Justice (ici).
Il y a quelques jours, nous avons rassemblé plus de 260 000 signatures contre le laxisme de la justice des mineurs. Si vous n’avez pas encore signé la pétition, vous pouvez le faire en cliquant ici.
Et pour ceux qui souhaiteraient adhérer ou faire un don à l’association, merci de cliquer ici.

Avec tous mes remerciements pour votre action. Ensemble, nous pouvons faire la différence.
Pour les victimes. Pour nos enfants et nos petits-enfants.

Laurence Havel
Secrétaire nationale de l’Institut pour la Justice" (fin de citation)

http://www.institutpourlajustice.com
Avatar du Gaulois
Hyères-Le-Palyvestre
 
Messages: 1411
Inscrit le: 24 Mars 2012 03:22

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar AL40 » 23 Juin 2012 16:01

Quel est l’intérêt d’une information judiciaire face à de tels actes ? Demander à des gendarmes d’auditionner des membres de sa famille afin de pouvoir dire que c’est un adulte qui a connu une enfance difficile ?


A rapprocher de cet article de Xavier Raufer dans Parlons vrai (valeursactuelles.com) :

Presse. Un indépassable chef-d'œuvre de la "culture de l'excuse".

Quand “Libé” se lâche


Dans le registre romance sentimentale, il y eut jadis les Roses blanches et Rue Saint-Vincent. Rayon mélodrame lacrymal, ce furent les Deux Orphelines. Puis le temps passa et le genre périclita. Or voilà qu’en mai dernier, Libération l’a renouvelé en un texte éblouissant, cent vingt lignes de pur misérabilisme qui nous offrent, dans leur pureté de cristal, un exemple indépassable de la culture de l’excuse.
Un chef-d’œuvre du niveau de ceux qu’on lit, plus tard, aux enfants des écoles : le Dormeur du val de Rimbaud, par exemple…
Rien que son titre, déjà, serre le cœur : « Itinéraire d’un enfant gâché ». Enfant gâché ! Un sort inique, une balle tragique, auront-ils privé l’humanité d’un être exceptionnel, peut-être d’un futur prix Nobel ? Jugeons-en.
L’enfant gâché, c’est Amine B., archétype du bandit multirécidiviste. Dès son plus jeune âge, sa soeur le décrit comme « déchaîné, perturbateur, compliqué ». Décodons : adolescent déjà, il agresse, terrorise, braque. À 29 ans, s’attriste Libé, il a « onze condamnations au compteur, dont trois devant les assises ». En cavale depuis 2010, le braqueur en série Amine B. est, en avril dernier, abattu par un policier – en Seine-Saint-Denis bien sûr – dans des circonstances troubles dont la justice aura à connaître. Voilà pour les faits.
Entrent en scène les auteurs du chef-d’oeuvre – pardon, les “auteuses” ? Les “autrices ? ”, j’avoue m’y perdre un peu dans les codes de la bienséance bien-pensante – deux néodames patronnesses prénommées Léonie et Célia. Bouleversées par le sort d’Amine, elles brûlent du désir de le présenter sous son bon jour. Voici ce que cela donne. Le lecteur est ici avisé de sortir son mouchoir.
Le petit Amine, doivent-elles reconnaître, « n’est pas un gosse facile » et même, il a « fait les 400 coups ». Les 400 coups, vraiment ? D’entrée de jeu, voici ciselé l’euphémisme du siècle puisque, dès ses 15 ans, l’innocent Amine écope de sa première peine de prison pour vols avec violence.
Mais foin de ces anicroches : Amine a cependant un bon fond puisque pour ses voisins, c’est un « gamin attachant ». Preuve : « Il adorait me coiffer les cheveux », dit sa copine Marie, qualifiée de « petite blonde pétillante » (on est bien dans les Deux Orphelines) – et même, il insistait pour donner le biberon à sa petite Jasmine. Poursuivant sa carrière criminelle entre deux tétées, Amine passe du petit au gros braquage – non sans courage car « ce n’était pas vraiment un colosse » – lui et sa pétillante dulcinée, si fragiles face à ces gros beaufs de convoyeurs de fonds surarmés.
À ce point du récit, notons que les stylistiquement riches Léonie et Célia passent souplement du mélo au commentaire cycliste façon Paris-Roubaix. Le fragile Amine aggrave-t-il encore sa prédation criminelle ? Sous leur plume, cela devient : « il change de braquet. » Au fond, nos néopatronnesses, comme l’avocat de la victime, en sont certaines : tout cela est « l’expression d’un immense désespoir ». Pensez donc : « il voulait offrir le meilleur à sa fille, pour qu’elle ne manque de rien. » Or là, malédiction ! « il ne s’est jamais vraiment confronté au monde du travail » ; puis, accablé, « a fini par baisser les bras face au défi de la réinsertion ». On cafarderait à moins.
Certes, des esprits superficiels, des juges hâtifs, pourraient taxer Léonie et Célia de naïveté. Car après tout, qui dit que Pol Pot n’était pas un attachant bambin ? Qu’Idi Amin Dada pas pomponner ses copines ? Qu’Al Capone ne jouait pas au train électrique avec ses rejetons, à quatre pattes sur le tapis du salon ?
Disons-le tout net : ces esprits critiques auraient tort. Bien sûr, Amine semble ne pas avoir exactement été un émule du Petit Prince, mais son sort mérite quand même commisération : comment une société indigne peut-elle abandonner ses enfants face aux pires dangers ? Les condamner à attaquer des banques et à tirer sur des policiers – qui n’attendent bien sûr que ça pour riposter ?
Ainsi Léonie et Célia font-elles preuve de bravoure en compatissant au sort tragique d’Amine. De courage personnel, même, car Amine braquait des banques, alors que nos patronnesses écrivent dans un quotidien appartenant (sans qu’il s’en vante beaucoup) à des banquiers. Reste cependant une hypothèse qu’un esprit lucide ne saurait totalement écarter – bien qu’elle soit affligeante : la « petite blonde pétillante », le « changement de braquet », le « biberon à la petite Jasmine »… Ça en fait quand même des tonnes… Et si l’« Itinéraire d’un enfant gâché » n’était qu’un pastiche ? Un honteux canular ? Si les charmants patronymes de Léonie et Célia dissimulaient un plumitif lancé dans un sordide pari ?
« Marcel, quelle honte, la “blonde pétillante”… tu vas pas oser ? ! » – « Tiens, tu vas voir ! »
On refoule bien sûr avec horreur cet affreux soupçon, mais tout de même… Comme cela se fait lors d’un enlèvement, Léonie et Célia nous doivent une preuve d’existence. On attend d’urgence leur prochain papier.


Xavier Raufer, criminologue
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 559
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar GIOU31 » 23 Juin 2012 16:09

Merci cher HLP pour ce document .

Ce que j'y lis n'est autre que ce dont se plaint une immense majorité de français mais ils ne sont jamais écoutés . L'abandon par l'état de la défense des citoyens est tel que l'on peut se demander comment cela finira . Milices , auto-défense ?

Le témoignage de ce gendarme est important car il faudra bien que le devoir de réserve soit définitivement brisé pour qu'enfin les autorités se retrouvent au pied du mur . Il est grand temps de mettre à mal ces pratiques archaïques qui voudraient que les militaires et les gendarmes en particulier , ne puissent pas s'exprimer publiquement . Ils sont le bras du peuple et , à ce titre , doivent pouvoir communiquer avec lui .

Nous parlions d'ordre il y a peu et c'est bien de ça dont il est question aujourd'hui en France , le faire régner de nouveau dans le cadre des institutions républicaines sans faiblesse pour le seul intérêt collectif général . Il en va de vies humaines sacrifiées honteusement à des barbares que la loi protège puisqu'elle ne fait rien pour les empêcher de nuire .

Il me semble que le peuple , en tant que tel , devrait prendre ses responsabilités et descendre dans la rue pour exiger ce à quoi il a droit .
Ad usque fidelis !
Avatar du Gaulois
GIOU31
 
Messages: 868
Inscrit le: 27 Mai 2011 19:29

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar limacharlie » 23 Juin 2012 16:38

Y'a qu'à faire une carte d'identité à points, comme le permis. ;)
A chaque infraction, on retire des points,
quand y'en a plus, c'est Raus si le type est pas d'ici, ou à l'abri.
Et prévoir de récupérer des points si le type passe un an dans la légion ou équivalent.. genre remise en forme... :lol:

Je sais, ca s'appelle le casier judiciaire, mais si c'etait comme le permis, les juges ne pourraient plus laisser dehors des types
avec -100points.
Après tout, c'est à ca que sont soumis les automobilistes...
limacharlie
 
Messages: 1560
Inscrit le: 07 Août 2011 09:41

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar GIOU31 » 23 Juin 2012 18:35

limacharlie a écrit:Y'a qu'à faire une carte d'identité à points, comme le permis. ;)
A chaque infraction, on retire des points,
quand y'en a plus, c'est Raus si le type est pas d'ici, ou à l'abri.
Et prévoir de récupérer des points si le type passe un an dans la légion ou équivalent.. genre remise en forme... :lol:

Je sais, ca s'appelle le casier judiciaire, mais si c'etait comme le permis, les juges ne pourraient plus laisser dehors des types
avec -100points.
Après tout, c'est à ca que sont soumis les automobilistes...


Salut limacharlie

Pas besoin d'imaginer plein de solutions possibles si on réfléchit bien . Tout est prévu dans la loi et on demande juste son application . Pas plus mais surtout pas moins .

Le dysfonctionnement de la justice apparait comme colossal . Qui dira le contraire ?

A aucun moment , le thème n'a été abordé lors de la campagne présidentielle , ce qui rend les politiques "complices initiateurs" des juges .
Ad usque fidelis !
Avatar du Gaulois
GIOU31
 
Messages: 868
Inscrit le: 27 Mai 2011 19:29

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar avechelice » 23 Juin 2012 20:39

Salut,

Je pense qu'en Françe (comme en Belgique que je connaît mieux Image ) il existe une loi pour punir le fait de ne pas prêter assistance a une personne en danger
Vu ce que je lis sur ce forum .. je pense que l'état pourrait être condamné sur base de cette loi :mrgreen:
Xavier Raufer
J'aime ce type .. il met toujours ses pieds dans le plat :D

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Abdallah Boumezaar assassine deux femmes gendarmes

Message non lupar limacharlie » 23 Juin 2012 21:35

GIOU31 a écrit:A aucun moment , le thème n'a été abordé lors de la campagne présidentielle , ce qui rend les politiques "complices initiateurs" des juges .

Y'en bien un qui avait parlé de Kaarcher..(c'était qui au au fait ? on en entend plus parler... :lol: )
Bon, il devait probablement manquer de pression 8-) , il l'avait peut être acheté chez Brico machin..
Peut être que Hollande achètera du haut de gamme... :roll: Avec les nouveaux impots.... :lol:
limacharlie
 
Messages: 1560
Inscrit le: 07 Août 2011 09:41

...
 
PrécédentSuivant

Retour vers ACTUALITE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 7 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->