Europol : le calendrier de l'avent des fugitifs recherchés

Europol : le calendrier de l'avent des fugitifs recherchés

Message non lupar Berurix » 10 Déc 2016, 17:41

Les anciens d'Aéro-Life se souviennent de ce crime sordide commis dans la tour de contrôle de Bâle-Mulhouse :

Paris (AFP) - C'est un calendrier de l'avent particulier. Celui des fugitifs les plus recherchés ("most wanted") par les polices européennes. Braqueurs, assassins, cambrioleurs. A la date du 10, il y a un Français, suspecté d'un meurtre sordide.

L'homme, qui n'a laissé derrière lui qu'un joker de jeu de cartes et un téléphone brouillant les pistes, est en cavale depuis le 27 avril 2011. C'est un dossier en souffrance, un "cold case", ces énigmes vieilles comme la police.

L'Office européen de police (Europol), a lancé en janvier le site http://www.eumostwanted.eu afin d'obtenir tous renseignements dans la traque, par les polices des États membres de l'Union européenne (UE), des hommes les plus recherchés dans ces dossiers.

Y ont figuré les auteurs des attentats de Paris et de Bruxelles. Y figurent encore une cinquantaine d'auteurs de braquages ou de meurtres.

Depuis le lancement du site, selon Europol, neuf ont été retrouvés grâce à la plateforme comme, en février, le gourou roumain Gregorian Bivolaru, soupçonné d’exploitation de mineurs et de pédopornographie dans son pays, arrêté à Paris.

Fort du succès, Europol a eu l'idée de sélectionner 24 "most wanted" sous la forme d'un calendrier de l'avent via internet et les réseaux sociaux. "Nous espérons pouvoir offrir aux citoyens un beau cadeau de Noël en capturant certains de ces fugitifs", a dit Gerald Hesztera, porte-parole de l'agence européenne basée à La Haye.

Samedi, la fenêtre s'est donc ouverte sur la photo de Karim Ouali. Né le 21 mai 1976 dans le XVIIe arrondissement de Paris, il a une casquette de poulbot vissée sur la tête sur l'une des photos de son dossier policier.

"Ouali est un type très intelligent qui a mis en scène son crime et sa cavale", explique le commissaire Christophe Foissey, patron de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), une vingtaine d'hommes de la police judiciaire française basés à Nanterre (Hauts-de-Seine).

"A priori, mais on n'est sûr de rien, il n'a pas tué de nouveau. Il est dangereux, tapi quelque part, peut-être à l'étranger".

27 avril 2011. Ce contrôleur aérien diplômé - parmi les premiers - de l'École nationale de l'aviation civile (ENAC) en 1999, est suspecté d'avoir tué un collègue, le frappant à plusieurs reprises avec une hache artisanale confectionnée par ses soins. Le corps est retrouvé dans la tour de contrôle de l'aéroport de Bâle-Mulhouse.

L'auteur présumé est vite identifié: Ouali, qui a débuté sa carrière en région parisienne, où vit encore sa famille, avait rejoint en octobre 2010 l'EuroAirport de Mulhouse pour gravir les échelons. Son comportement a rapidement changé et, "souffrant d'un délire de persécution" selon les enquêteurs, il est en arrêt maladie à partir de décembre 2010.

Image

Chez lui, à Saint-Louis (Haut-Rhin), la police retrouve un crucifix à l'envers, des cartes de tarot autour d'une statue de Bouddha. C'est un adepte de théories du complot, apprend la police.

Il a menacé le matin du crime ses collègues accusés de le persécuter. Et expédié en Suisse un téléphone portable, qui borne dans ce pays. Mais c'est une fausse piste, pour faire perdre du temps aux enquêteurs, rapporte M. Foissey.

Le suspect emprunte plusieurs véhicules pour fuir, sous de fausses identités. L'un est retrouvé six mois plus tard à Bron, dans la banlieue lyonnaise. A l'intérieur, le joker d'un jeu de cartes.

Autres indices, tout aussi mystérieux: des tatouages sur le corps et, raconte le commissaire Foissey, la trace d'un sac et de chaussures de randonnée achetés à Bron.

"On a tout épuisé", lâche le policier. Mais il se veut confiant: selon lui, 150.000 personnes ont déjà effeuillé le calendrier d'Europol.


http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/ ... rches.html
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2780
Inscrit le: 30 Mai 2011, 23:33

...
 

Re: Europol : le calendrier de l'avent des fugitifs recherch

Message non lupar Berurix » 04 Oct 2019, 09:35

BÂLE-MULHOUSE | MEURTRE À LA TOUR DE CONTRÔLE DE L’EUROAIRPORT

Karim Ouali, le meurtrier présumé, localisé à Hong Kong


Jean Meyer, 35 ans, chef de tour à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, avait été assassiné le 27 avril 2011 sur son lieu de travail. Le principal suspect, un collègue de travail de la victime, avait rapidement disparu des radars.
Karim Ouali, aujourd’hui âgé de 42 ans, soupçonné d'avoir tué son collègue à coups de couteau, se serait réfugié à Hong Kong. Une commission rogatoire internationale vient d’être délivrée.

Depuis le 27 avril 2011, Karim Ouali avait disparu des radars des enquêteurs. Les policiers de l'antenne mulhousienne de la DIPJ de Strasbourg ont perdu sa trace du côté de l'aéroport de Lyon. Depuis, plus de signe de vie malgré les moyens déployés pour retrouver cet ancien aiguilleur du ciel en arrêt maladie au moment du drame.

L'homme de 34 ans avait quitté dans la précipitation son logement de Saint-Louis. Epaulés par leurs homologues étrangers, les enquêteurs ont entamé des recherches dans le pays d'origine du suspect, l'Algérie. Après quelques mois de traque par la PJ de Mulhouse, c'est la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), une unité spécialisée de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) qui avait pris le relais.

Les enquêteurs ont établi que le suspect avait préparé sa fuite en mettant de l'argent de côté, en louant une voiture avec une autre identité, en utilisant plusieurs portables. Outre son profil inquiétant, l'homme maîtrisait une technique permettant d'usurper le numéro de tierces personnes pour appeler. Courant 2016, Europol, l'Office européen de police avait lancé le site http://www.eumostwanted.eu, pour retrouver les hommes les plus recherchés. Karim Ouali y figurait en bonne place.

La procureure de la République de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot, qui connaît parfaitement le dossier, estimait il y a quelques semaines encore « qu'aujourd'hui, même si Karim Ouali reste présumé innocent, tout converge vers lui ». « Il y a assez d'éléments dans le dossier pour envisager des poursuites. L'enquête est bouclée concernant les éléments factuels et cela depuis le début, dit-elle. Les enquêteurs poursuivent toujours les recherches pour retrouver cet homme. Se pose donc clairement la question de la fin de procédure et d'un procès ».

Le juge d'instruction qui a repris le dossier il y a un an a rencontré cette semaine les parties civiles. La procédure de défaut criminel (qui remplace le procès par contumace) devait y être abordée… C’est du moins ce que l’on pouvait attendre.

Cette réunion dans le bureau du juge d’instruction s’est déroulée jeudi matin en présence de l’avocat de la veuve, Me Thierry Moser, et de la procureure de la République. C’est là qu’ont été confirmées les dernières informations remontées par les enquêteurs laissant clairement penser que Karim Ouali serait à Hong Kong.

Une information qui n’est pas sans rappeler que dans les premiers mois de l’enquête, un billet d’avion avait été retrouvé dans les affaires du fuyard et que les enquêteurs s’étaient rendus dans les aéroports au départ et à l’arrivée. Mais ces recherches n'avait pas abouti.

Aujourd’hui, enquêteurs et juge d’instruction sont convaincus que l’homme vit là depuis plusieurs années. « La justice française a naturellement besoin du concours actif de l’autorité judiciaire de Hong-Kong », précise l’avocat mulhousien, confirmant au passage qu’une commission rogatoire internationale a été délivrée à Hong Kong.


https://www.lalsace.fr/actualite/2019/1 ... -hong-kong
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2780
Inscrit le: 30 Mai 2011, 23:33

Re: Europol : le calendrier de l'avent des fugitifs recherch

Message non lupar Berurix » 26 Juin 2021, 11:44

Karim Ouali, recherché pour le meurtre d’un collègue à coups de hachette à l’aéroport de Bâle-Mulhouse en 2011, repéré sur un site de rencontres en Asie.

Le meurtrier présumé d’un contrôleur aérien de l’aéroport de Bâle-Mulhouse, introuvable depuis 2011, pourrait se trouver à Hong Kong où il a déjà été repéré il y a plusieurs années.

Karim Ouali est l’un des fugitifs les plus recherchés par Europol. Ce Français, à l’époque contrôleur aérien stagiaire à Bâle-Mulhouse, est soupçonné du meurtre de Jean Meyer, 34 ans, découvert le 27 avril 2011 gisant dans son sang au pied d’un escalier menant à la tour de contrôle de l’aéroport. Selon l’autopsie, l’homme est décédé de huit à dix coups de hachette. Karim Ouali avait été vu par des témoins quittant précipitamment l’aéroport après le meurtre avant de disparaître.

Présenté comme dépressif, perturbé psychologiquement et se sentant persécuté par ses collègues, il était en arrêt de travail mais avait conservé ses badges et les clés sécurisées lui permettant d’accéder à la tour de contrôle, ce qui avait valu à l’État d’être condamné pour faute.

Se disant victime de racisme, il avait envoyé le jour du drame un courrier délirant et menaçant à ses collègues de la DGAC.

« C’est un type très intelligent qui a mis en scène son crime et sa cavale «, expliquait en 2016 le commissaire Christophe Foissey, patron de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF). » A priori, mais on n’est sûr de rien, il n’a pas tué de nouveau. Il est dangereux, tapi quelque part, peut-être à l’étranger ». Ce qui s’est avéré être effectivement le cas.

Selon Le Parisien, Karim Ouali, surnommé Le Joker en raison de sa passion pour l’ennemi juré de Batman, a été repéré le 15 février 2021 sur un site de rencontres prisé des habitants de Hongkong, Loveawake.com. Les policiers de la Brigade nationale de recherches des fugitifs (BNRF) l’ont reconnu sur une photo inédite et récente. « Malgré les lunettes de vue et la casquette portées par l’homme se faisant appeler Shemen, tous les acteurs du dossier sont formels : il s’agit bien de Karim Ouali, aujourd’hui âgé de 45 ans », écrit Le Parisien. L’homme assure vivre à Aberdeen, un port de Hongkong.

Karim Ouali avait déjà été repéré à Hong Kong dès 2011, puis il avait été arrêté pour détention d’un faux passeport en 2014 et l’on pouvait suivre sa trace jusqu’en 2016. Malheureusement, ces informations n’étaient parvenues qu’en 2019 au juge d’instruction chargé du dossier à Mulhouse. « On peut penser qu’il est toujours à Hong Kong où il pourrait vivre clandestinement », avait alors déclaré la procureure de la République de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot.

C’est ce que semblent confirmer les informations du Parisien. Mais selon le quotidien, les autorités de Hongkong ont signalé le 14 mars dernier à l’officier de liaison en poste à l’ambassade de France ne pouvoir mener aucune investigation sur Karim Ouali, le site Loveawake.com n’étant pas hébergé à Hongkong…

« On pense désormais l’avoir localisé à nouveau et on ne peut que déplorer qu’un homme suspecté d’un assassinat puisse vivre tranquillement sans être inquiété par la justice. C’est une réelle frustration », déplore Edwige Roux-Morizot.

https://www.sudouest.fr/france/un-franc ... 910207.php
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2780
Inscrit le: 30 Mai 2011, 23:33

Re: Europol : le calendrier de l'avent des fugitifs recherch

Message non lupar Pilotix » 26 Juin 2021, 12:49

Ces enfoirés de chinois bloquent pour une seule raison : que l'europe leur envoie les réfugiés, contestataires HK hébergés ici. Deal impossible.
Sinon pour en avoir parlé avec un ami eurocontrol il ne s'explique pas l'histoire des badges/clés et encore moins que ce taré ait échappé si longtemps à toute mise à l'écart de la ridiculemenent dilettante DGAC.Un air de Germanwings.
Ce malade avait méticuleusement préparé son coup, pour lancer les flics sur des pistes improbales (billets d'avions, téléphone envoyé par la poste pour borner en suisse, bagnole etc). La raison d'état risque de priver Madame Meyer de son deuil.
Pilotix
 
Messages: 4088
Inscrit le: 08 Sep 2014, 10:18

Re: Europol : le calendrier de l'avent des fugitifs recherch

Message non lupar Berurix » 19 Oct 2021, 12:03

La veuve de Jean Meyer, le contrôleur aérien poignardé le 27 avril 2011 dans la tour de contrôle de l’aéroport de Bâle – Mulhouse, écrit à Macron pour réclamer l’extradition de Karim Ouali, l'assassin de son époux.

https://www.leparisien.fr/faits-divers/ ... 7ZNHTA.php
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2780
Inscrit le: 30 Mai 2011, 23:33


Retour vers ACTUALITE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 6 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->