Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar Berurix » 11 Juil 2014 10:27

Militant CGT, il faisait bénéficier des ouvriers d'allocations amiante. Une arnaque de 2,2 millions d'euros.

L'affaire est rocambolesque. Elle porte sur des faux dossiers d'indemnisation à l'amiante. Une escroquerie évaluée à 2,2 millions d'euros et qui a bénéficié à cinquante et un anciens ouvriers de la réparation navale marseillaise.
À la manœuvre, Yves Buffille, 64 ans. Surnommé «Robin des Bois», cette figure de la CGT locale a été condamné fin juin à 15 mois avec sursis par le tribunal de grande instance de Marseille.

En août 2003, une escroquerie de grande ampleur à l'allocation de cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante (ACAATA) était mise au jour par la caisse régionale d'assurance-maladie (CRAM) du Sud-Est. Cette découverte faisait suite à la contestation d'un salarié auquel l'allocation avait été refusée, alors qu'un de ses collègues dans la même situation avait pu en bénéficier. L'intéressé avait fourni un certificat de travail de la société Sud Marine figurant sur la liste des établissements ouvrant droit au dispositif ACAATA, alors que son relevé de carrière tenu par la Cram faisait apparaître qu'il n'y avait jamais travaillé. Après avoir constitué son propre dossier d'allocation, il avait créé une association en 2001 pour aider les travailleurs de l'amiante souhaitant présenter leurs demandes auprès de la Cram.

Yves Buffille reconnaît avoir récupéré des supports vierges et des tampons dans les locaux de l'entreprise Sud Marine avant d'établir de faux certificats de travail ou de faux bulletins de salaire. Pour d'autres sociétés - toutes dans le secteur de la réparation navale - il explique avoir utilisé des attestations ou des certificats préremplis sur lesquels il passait du blanco sur les rubriques à effacer avant de refaire un nouveau document qu'il remplissait à l'ordinateur. Les faux concernent, notamment, les Chantiers du Nord de la Méditerranée, la Compagnie marseillaise réparation, les Chantiers navals de La Ciotat…


La suite ICI : http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... ndamne.php
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2273
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

...
 

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar limacharlie » 11 Juil 2014 17:21

Berurix a écrit:L'affaire est rocambolesque. Elle porte sur des faux dossiers d'indemnisation à l'amiante. Une escroquerie évaluée à 2,2 millions d'euros et qui a bénéficié à cinquante et un anciens ouvriers de la réparation navale marseillaise.

L'arnaque est bien supérieure.
Des centaines, et même peut être des milliers de personnes ont bénéficié du "départ amiante" au seul pretexte qu'ils "travaillaient pour la réparation navale" soit 5 à 7 ans de salaire annuel, même s'ils n'ont jamais mis les pieds sur un bateau.
Alors que les couillons de mécanos qui ont changé des plaquettes de frein toute leur vie n'ont eu droit à rien. Mais la CGT n'est pas dans les garages....
Même pas besoin de faux...
limacharlie
 
Messages: 1573
Inscrit le: 07 Août 2011 09:41

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar Berurix » 08 Oct 2014 16:04

Mur des cons: la présidente du Syndicat de la magistrature déboutée

Françoise Martres, présidente du Syndicat de la magistrature vient d'être déboutée par la chambre de l'instruction de sa demande d'annulation de l'instruction concernant le «mur des cons».

La responsable avait fondé sa défense sur le fait qu'elle n'avait pas voulu donner de caractère public au mur des cons. Plus rien n'empêche désormais que la procédure aille à son terme et que la responsable, en tant qu'éditrice, se retrouve en audience correctionnelle. Il reste à trouver la date de l'audience.

La révélation, au printemps 2013, de ce patchwork à vocation satirique composé de dizaines de clichés de personnalités des mondes politique, médiatique et judiciaire moquées par l'organisation, très marquée à gauche, avait provoqué un tollé.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/ ... boutee.php
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2273
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar limacharlie » 09 Oct 2014 20:47

Berurix a écrit:Mur des cons: la présidente du Syndicat de la magistrature déboutée
Françoise Martres, présidente du Syndicat de la magistrature vient d'être déboutée par la chambre de l'instruction de sa demande d'annulation de l'instruction concernant le «mur des cons».

Elle va se retrouver tout en haut du mur des connes... :lol:
limacharlie
 
Messages: 1573
Inscrit le: 07 Août 2011 09:41

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar Berurix » 26 Nov 2014 12:31

Après l'appartement, la CGT dépense 62.000 euros pour le bureau de Lepaon

Après le scandale des travaux de son appartement, le secrétaire général de la CGT va devoir s'expliquer sur la réfection de son bureau, qui a coûté quelque 62.000 euros, selon Le Canard enchaîné.

Un parquet à 7400 euros, un nouveau système électrique pour 10.000 euros, du mobilier fabriqué sur-mesure pour 21.600 euros... Non, ce n'est pas la facture des travaux de l'appartement de Thierry Lepaon mais celle... de «l'aménagement» de son bureau. Le Canard enchaîné dans son édition à paraître ce mercredi publie un extrait du devis des travaux, réalisés en début d'année au siège de la CGT, qui ont coûté au total plus de 62.000 euros.

Le journal satirique révèle ainsi que celui qui a succédé à Bernard Thibault souhaitait «disposer d'une déco au goût du jour» dans son bureau de plus de 50 m². La CGT a donc missionné un «conducteur de travaux» pour superviser le chantier, a exigé des «études préliminaires» et fait établir un «contrat de maîtrise d'oeuvre», le tout pesant pour 15.000 euros dans la facture finale. De quoi s'interroger sur l'ampleur de «l'aménagement».

Le coût de la rénovation de l'appartement de Thierry Lepaon, pris en charge par son syndicat, avait déjà provoqué une tempête fin octobre. Bien que Lepaon s'était défendu de savoir que la réfection de son appartement avait coûté quelque 130.000 euros (avec le mobilier), le secrétaire général de la CGT avait fini par avouer «une faute collective». Thierry Lepaon avait botté en touche, estimant que «les gens s'en foutent» et préférant se rencentrer sur les missions de son syndicat. Celui-ci avait d'ailleurs soutenu son numéro 1 et l'affaire semblait classée. Les militants, déjà sur la défensive après cette somptueuse rénovation, risquent de ne pas apprécier ces nouvelles révélations


http://www.lefigaro.fr/immobilier/2014/ ... lepaon.php
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2273
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar Pilotix » 26 Nov 2014 19:52

c'est de la petite biere à côté des magouilles de la construction du siege par ces crapules de Marchais & Krazu , d urba et du racket des élus communistes , j'en ai entendu de pire à une époque ou les avions étaient moins bien insonorisés qu'aujourd'hui et pas forcément de ce coté ci de l'assemblée !
Pilotix
 
Messages: 2859
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar Vox Populix » 07 Déc 2014 12:23

Retraite de François Hollande : "Marianne" maintient son calcul de 36 000 euros par mois

Image

Dans notre récent article intitulé « François Hollande : une retraite "normale" ? », nous relevions que notre président se trouvait en situation de profiter à plein d’un système qui avait fait déjà preuve de générosité pour ses prédécesseurs : Jacques Chirac, 31 000 euros de pension, Valéry Giscard d’Estaing un peu moins de 30 000 euros... Nous avons donc réalisé un travail d’estimation de la retraite de François Hollande, avec l’aide de René Dosiére, député apparenté PS de l’Aisne, spécialiste des petits et grands arrangements des élus avec l’argent, et de Charles De Courson, député UDI de la Marne, et ancien magistrat de la Cour des comptes. Chacun en sa qualité a su nous apporter les précisions concernant les avantages que permet le cumul des mandats tout au long d’une carrière de haut fonctionnaire placé en détachement. Ce qui est le cas de notre président, mais le fut aussi de Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing. Ce travail d’estimation nous a conduit à avancer un chiffre, près de 36 000 euros brut mensuels

La suite : http://www.marianne.net/Retraite-de-Fra ... 3204.html#
Avatar du Gaulois
Vox Populix
 
Messages: 914
Inscrit le: 17 Mai 2011 11:15

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar politix » 07 Déc 2014 12:54

Et encore, ce n'est qu'une infime partie de ce qu'ils encaissent réellement. Non content de cumuler comme des dingues, il leur est scandaleusement permis de faire de même avec les différentes retraites qu'ils encaissent sans le moindre état d'âme. La France perd des milliards d'euros tous les ans en accordant tout et n'importe quoi aux politiques, fonctionnaires, syndicalistes, etc... Une véritable oligarchie française existe bien.

Nous voulons des politiques à "vocation" ? Que le cumul des mandats soit interdit, qu'ils soient rémunérés sur la base de ce qu'ils gagnaient dans le "civil" avec une compensation mensuelle raisonnable et vous verrez que le pays s'en portera mieux. Il faut que l'enrichissement personnel devienne impossible par la fonction publique et nous verrons disparaitre comme par miracle des milliers de postulants aux mandats lucratifs. Une première mesure serait d'obliger cette caste de voyous à se retirer de toute fonction dès l'âge de la retraite dépassé. Voilà un bon moyen d'assainir tout en rajeunissant.

Ne rêvons pas, ce sont toutes ces crapules qui tiennent le pouvoir et font les lois !
politix
 
Messages: 1053
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar Berurix » 10 Juin 2015 00:11

L'aller-retour de Valls à Berlin : Falcon, piège à con

Image
Falcon 2000LX F-RAFD de la flotte gouvernementale française.

Manuel Valls, homme rompu à toutes les techniques de communication, s'est vautré sans réfléchir dans un insupportable scandale.

Le pouvoir est vraiment une drôle de chose. Même ceux qui ont le plus les pieds sur terre finissent par léviter, par devenir "hors sol" pour reprendre une expression à la mode, et à faire des bêtises.

Voilà un homme, Manuel Valls, rompu aux questions de communication, très familier avec les enquêtes d’opinion, et parfaitement conscient du ras-le-bol des Français face aux privilèges et petites corruptions. Lorsqu'un de ses ministres est pris la main dans le sac d’une prétendue "phobie fiscale", il le vire sans hésiter. Il sait que les Français trouvent désormais insupportable que des responsables publics puissent abuser de notes de frais et autres "arrangements" avec l’argent du contribuable. Il se souvient du tollé qui a suivi le rapatriement d'Ukraine du fils Sarko. Il n'a pas pu oublier les taxis d'Agnès Saal.

Et pourtant, cet homme lui-même finit par oublier ses préventions. Et il choisit de se vautrer sans réfléchir dans un nouveau scandale. Allez, les enfants, on part en Falcon avec Papa voir un super match !

Une com' qui mine plus qu'elle ne démine

Samedi, Manuel Valls a donc pris un Falcon à Poitiers pour se rendre à Berlin, où il a assisté à la finale de la Ligue des champions qui opposait le Barça, équipe comme lui catalane, et la Juventus. Les médias s’en sont émus. Car un voyage en Falcon, ça coûte cher : entre 12 et 15.000 euros dans ce cas précis.

Face aux critiques, le gouvernement a alors mis en branle son appareil de com’, pour minimiser l’affaire, mais cela n’a fait qu’aggraver le mal.
Car s’il est une chose que les Français détestent autant que les fautes de ce type, c’est le déploiement d’une mauvaise foi "officielle" en vue de les étouffer.
Manuel Valls aurait reconnu une bêtise, l’affaire eût été moins grave. Le fait que le Président de la République, depuis la Bavière où il participe à un G7, vole à son secours, armé d’un argument bancal, a transformé ce vol en affaire d’Etat. Il se rendait, a expliqué François Hollande, à une "réunion avec l’UEFA" prévue le même jour.

"L’Equipe" a entre temps découvert que la fameuse réunion n’a pas eu lieu, et pour cause : elle avait été reportée, trois jours avant la finale.
Puis BFMTV nous apprenait que le Premier ministre était accompagné de deux de ses enfants lors de son voyage. C’est pourtant encombrant, les enfants, quand on participe à des réunions, fussent-elles fantômes. La com’ de Matignon a alors pédalé : le transport des deux enfants n’avait rien coûté de plus, a-t-elle insisté. Etrange raisonnement. Pourquoi ne pas arguer, tant qu’on y est, que grâce aux deux enfants, le coût pour le contribuable était, par personne, moindre ?

Le pire, dans cette affaire, c’est la façon de la présenter comme une cabale honteusement montée en neige, ou encore comme une "polémique sans intérêt", pour reprendre l’expression de Michel Sapin. "Ça ne vaut même pas que l'on gâche quelques minutes de notre conversation avec ça", a pesté le ministre des Finances sur RTL. Jean-Michel Apathie a alors dû le ramener, lui aussi, à la réalité : "Eh bien on l'a fait et sachez que beaucoup d'auditeurs appellent pour le faire".


http://tempsreel.nouvelobs.com/edito/20 ... a-con.html
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2273
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar Ndindi » 10 Juin 2015 12:14

Location du Falcon 7x pour 4 h de vol même à 15000 euros c est un vrai prix d ami
sarko à payé 3000 euros pour un Light jet , l heure de vol d un 7x voisine plus à 8 0000 euros l heure
Ndindi
 
Messages: 1296
Inscrit le: 14 Mai 2013 11:40

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar Jumbofan » 01 Mars 2016 03:59

Faire passer dès 2016 une loi pour contrer l’évasion fiscale

Image Denis DUPRE France

Image

Je suis enseignant-chercheur à Grenoble, spécialisé en finance et éthique, et je suis choqué par la dérive de nos institutions et la corruption d'un système qui explose.

Fin 2015, l'amendement 340 qui aurait permis une lutte efficace contre l’évasion fiscale des entreprises a été torpillé par 97% des députés (lire : Comment 97% des députés ont fait capoter la loi pour lutter contre l'évasion fiscale).

La loi de finance 2016 avec l’adoption de l’article 121 tranquillise les entreprises qui pratiquent l'évasion fiscale ( pour plus de détails, lirePourquoi la loi de finance 2016 tranquillise les entreprises qui pratiquent l’évasion fiscale ?). Par exemple une amende ridicule maximale de 100 000 € est spécifiée.

Conséquences : 80 milliards d’euros par an continuent de manquer dans les caisses de l’état français et les lobbies font la pluie et le beau temps au parlement.

Le projet de loi de Michel Sapin sur la transparence économique sera examiné au printemps prochain. Il peut reprendre les principes forts de l’amendement 340 si des députés courageux, capables de résister aux lobbies, le portent.

Cette transparence est fondamentale, nous comptons sur vous !
ADRESSÉE À
Mesdames et Messieurs les députés
Monsieur le député Eric Alauzet
Monsieur le député Denis Baupin
Madame la député Jacqueline Fraysse

Faire passer dès 2016 une loi pour contrer l’évasion fiscale

SIGNER LA PETITION


https://www.change.org/p/faire-passer-d ... on-fiscale
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1141
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Politiques , flics , juges : tous des crapules ?

Message non lupar Berurix » 10 Mars 2016 17:20

Le chasseur de fraudeurs de l'Unédic... fraudait l'Unédic

Selon Le Canard Enchaîné, le directeur de l'informatique de l'organisme cumulait salaire et indemnités chômage.

C'est une nouvelle qui fait tâche, surtout en pleine négociation sur l'assurance-chômage. Selon Le Canard Enchaîné, Pierre Lachaize, alors directeur de l'informatique de l'Unédic, la structure qui gère les fonds de l'assurance-chômage, aurait pendant environ un an perçu des indemnités chômage alors qu'il occupait son poste et recevait donc un salaire.

Cadre supérieur et chômeur indemnisé

La fraude a été révélée par un salarié de l'Unédic, lorsqu'il a vu le nom de son supérieur en poste sur une liste de chômeurs indemnisés. Au-delà du caractère grossier de l'escroquerie, plusieurs points particulièrement embarrassants pour l'organisme gestionnaire sont à relever. Primo, Pierre Lachaize se «soignait» particulièrement bien: selon les chiffres révélés par Le Canard Enchaîné, pour le seul mois d'octobre 2013, un mois avant que l'affaire n'éclate, il avait empoché pas moins de 4982,30 euros d'allocation mensuelle. Mieux encore, il déclarait qu'il était employé à l'Unédic, mais à un poste modeste qui était encore compatible avec le versement d'une allocation: il annonçait travailler 15 heures par semaine pour un salaire de 1050 euros. Des chiffres évidemment sans rapport avec sa fonction de directeur de l'informatique.

Licenciement pour l'un, prime pour l'autre

Plus gênant encore: dans le cadre de sa fonction, Pierre Lachaize était chargé d'encadrer l'équipe qui cherche les profils suspects sur le fichier «Application unique de la demande d'emploi» (dit «Aude»). Autrement dit de débusquer les fraudeurs qui touchent des indemnités auxquelles ils n'ont pas droit…

Enfin, autre curiosité de l'affaire: le salarié qui a dénoncé la présence de Pierre Lachaize sur le listing des inscrits indemnisés a été licencié suite à cette affaire. Il n'avait en effet pas l'autorisation de son supérieur hiérarchique pour effectuer la consultation du fichier qui mènera à dévoiler la présence de Pierre Lachaize. Le salarié a attaqué ce licenciement aux prud'hommes.

Quant au directeur de l'informatique, peu après la révélation en novembre 2013 de l'affaire, il a fait l'objet d'une mise à pied conservatoire avant de quitter l'Unédic dans le cadre d'une «rupture conventionnelle». Un dispositif qui a deux avantages, en plus d'éviter un licenciement trop voyant: il permet en effet au salarié de négocier et d'obtenir une indemnité pour la rupture du contrat de travail. Le Canard Enchaîné évoque, dans le cas de Pierre Lachaize, la somme de 160.000 euros (après un peu plus d'un an de présence). Cette rupture conventionnelle lui permet en outre de bénéficier des indemnités versées par l'Unédic.


http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016 ... unedic.php


Morale de cette pitoyable histoire: le directeur "pourri" est généreusement indemnisé, tandis que l'honnête informaticien qui a mis en évidence l'escroquerie est impitoyablement licencié sans indemnité!... Pourri, oui, il y a bien quelque chose de pourri en socialie...!
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2273
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Ils font tout pour garder leurs privilèges

Message non lupar Jumbofan » 23 Nov 2018 20:24

Ils font tout pour garder leurs privilèges

Image


Madame, Monsieur,

Ils font tout pour que l’on ne touche pas à leurs privilèges…

Depuis quelques mois, les fonctionnaires parlementaires mettent une pression maximale sur les décideurs politiques pour faire barrage à la réforme qui prévoit de modifier leur statut – et les avantages indécents qui vont avec…

Le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, à deux doigts de plier, prévoit même de « consulter » tous les fonctionnaires parlementaires pour discuter avec eux de la réforme de leurs propres avantages !

Mais quel traitement de faveur !!!

A-t-on consulté les retraités sur la réforme des retraites ? A-t-on consulté les infirmières avant de supprimer des lits dans les hôpitaux ? ...

C’est scandaleux !

Si nous n’agissons pas très vite pour montrer notre indignation, la réforme de la fonction publique parlementaire, qui pourrait mettre fin aux privilèges indécents des fonctionnaires de l’Assemblée nationale, risque de passer à la trappe…

Cela signifie que vos impôts continueront de financer les avantages injustifiés des quelque 1100 fonctionnaires de l'Assemblée nationale, à savoir :

Des salaires mirobolants, entre 4 153 et 9 261 euros net mensuel pour des assistants de direction, ou encore 13 978 et 16 051 euros net mensuel pour des administrateurs, pour ne citer qu’eux…
Des primes de nuit, à hauteur de 64% de leur salaire, qu’ils soient réellement au travail à l’Assemblée, ou tranquillement chez eux…
Des retraites calculées sur 154% de leur salaire…

Il est inacceptable que de tels privilèges, payés par l’argent des contribuables, persistent encore aujourd’hui !

Aidez-nous à intensifier la mobilisation autour de la pétition « Stop aux privilèges indécents des fonctionnaires de l’Assemblée nationale »
pour forcer le gouvernement à réellement réformer le statut de ces fonctionnaires parlementaires bien lotis, cachés au sein du Palais Bourbon.

Pouvez-vous, s’il vous plait, transférer ce mail à tous vos contacts en leur demandant de signer la pétition « Stop aux privilèges indécents des fonctionnaires de l’Assemblée nationale » ?


Plus nous serons nombreux à montrer notre indignation, plus vite nous mettrons fin à ces privilèges honteux et illégitimes, qui coûtent cher aux Français !

Si vous le souhaitez, vous pouvez également nous aider à faire éclater le scandale en partageant la pétition sur vos réseaux sociaux, en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Image

Image

Image

Je compte sur vous.

Merci d’avance pour votre action !

Marine de l’Equipe de Citizaction

Référence :
L’Express – Les fonctionnaires de l’Assemblée consultés sur leur réforme
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1141
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Alerte : nouvelles attaques contre Waze et Coyote

Message non lupar Jumbofan » 26 Nov 2018 01:42

Alerte : nouvelles attaques contre Waze et Coyote

Ligue des Conducteurs <newsldc@liguedesconducteurs.org>

Madame, Monsieur,

Le gouvernement revient à la charge pour interdire le signalement des contrôles de vitesse sur les applications comme Waze ou Coyote.

Il faut faire barrage de toute urgence !


Signez sans attendre la pétition « Non à l’interdiction de signaler les contrôles de vitesse »

C’est un projet que le gouvernement manigance depuis longtemps.

En 2017, il avait préparé un décret pour interdire le signalement des contrôles routiers... sous le faux prétexte de lutter contre le terrorisme. Aussitôt, la Ligue de défense des conducteurs avait sonné l’alarme : la pétition que nous avions lancée alors avait recueilli plus de 263 000 signatures.

Depuis, on n’avait plus entendu parler de ce décret...

Mais voilà que le gouvernement revient à la charge !

Avec un nouveau prétexte, tout aussi fallacieux que le précédent : cette fois-ci, il s’agirait de lutter, pêle-mêle, contre les enlèvements, contre l’alcool au volant, contre la conduite sous l’emprise de stupéfiants. Même si, officiellement, les contrôles de vitesse ne sont pas concernés, ils le seront bien entendu, puisqu’ils peuvent tout à fait être organisés en même temps que d’autres contrôles… D'ailleurs, ce sont bien les contrôles de vitesse qui sont visés comme l’affirme très explicitement le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dans son avis sur le projet de loi d’orientation des mobilités.

Concrètement, pendant une durée pouvant aller de trois heures à vingt-quatre heures – une journée entière ! – Waze, Coyote et tous les assistants d’aide à la conduite pourront être réduits au silence : il leur sera interdit de signaler la présence des forces de l’ordre dans une région donnée.

Cette mesure est camouflée dans un article du projet de loi d’orientation des mobilités qui sera présenté avant Noël. Un texte qui sera plus difficile à contester qu’un décret...

Il faut réagir tant qu’il est encore temps ! Il faut faire entendre notre voix auprès des députés et des sénateurs pour exiger qu’ils s’opposent au projet du gouvernement. S’il vous plaît, signez la pétition qui leur est adressée !

Si nous ne faisons rien, les assistants d’aide à la conduite comme Waze ou Coyote seront condamnés à disparaître en France. Il s’agit pourtant d’un outil précieux, qui met en garde les conducteurs contres les brusques ralentissements, les objets sur la voie, l’approche des zones de danger, etc.

L’utilisation des assistants d’aide à la conduite est d’ores et déjà proscrite en Autriche et en Suisse. C’est un bien mauvais exemple que la France s’apprête à suivre en bridant leurs fonctionnalités...

Tout ça pour rentabiliser le déploiement des radars et intensifier le racket des conducteurs ! Car, derrière cette mesure, c’est bien une déferlante de PV et de retraits de points supplémentaires qui va s’abattre sur nous.

Il faut empêcher ça !

Signez immédiatement la pétition aux parlementaires pour leur demander de s’opposer à ce projet insupportable :

JE SIGNE LA PÉTITION

Si nous ne faisons rien, si nous ne faisons pas entendre notre voix auprès des députés et des sénateurs, ils entérineront cette mesure sans sourciller. Mais si nous sommes suffisamment nombreux à nous manifester, si nous faisons pression sur les parlementaires, nous pourrons obtenir d’eux qu’ils votent contre.

Voilà pourquoi nous vous demandons de signer cette pétition qui leur est destinée. Faites-la signer également autour de vous, transférez ce message à vos contacts et partagez ce lien sur les réseaux sociaux :

https://mobilisezvous.liguedesconducteu ... s-vitesse/

En 2011, souvenez-vous, le gouvernement avait déjà tenté d’en finir avec les assistants d’aide à la conduite. Confronté à la fronde des conducteurs, il avait reculé.

Aujourd’hui, alors qu’il tente d’interdire le signalement des contrôles de vitesse, nous devons nous mobiliser à nouveau pour faire échec à son projet.

Nous comptons sur votre participation pour susciter une puissante vague de protestation.

Cordialement,

L’équipe de la Ligue de défense des conducteurs


23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris 01.43.95.40.20
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1141
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

...
 
Précédent

Retour vers POLITIQUE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 7 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->
cron