TRUMP : président des états-unis !

TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar alain deloin » 09 Nov 2016 11:18

la mafia des médias et des sondages mise en total échec par les électeurs américains.

un bon exemple à suivre pour la France en 2017.

Image
Avatar du Gaulois
alain deloin
 
Messages: 667
Inscrit le: 20 Mai 2011 09:42

...
 

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar oscar » 09 Nov 2016 11:23

L'élection de Donald Trump est tout simplement le résultat de l'échec du multiculturalisme.

C'est tout con mais comme le disait De Gaulle, il y a des choses qui ne se mélangent pas sous peine de gigantesque catastrophe. Que l'on le veuille ou pas, l'homogénéité d'un peuple assure la force d'une nation, voir les pays asiatiques ou encore la Russie. Et ce n'est qu'un début.
Avatar du Gaulois
oscar
 
Messages: 739
Inscrit le: 17 Mai 2011 18:19

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar Vox Populix » 09 Nov 2016 12:19

Avatar du Gaulois
Vox Populix
 
Messages: 911
Inscrit le: 17 Mai 2011 11:15

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar Pilotix » 09 Nov 2016 12:33

Bonne nouvelle, et jubilatoire de voir les retournements de veste de CNN par ex , mais aussi de la boboïtude F !
dommage que ITv soit en greve j aurais aimé voir la tronche de Laurence Haïm en direct ...
Sinon Monica Lewinsky future ambassadeur des US à La Havane !
Pilotix
 
Messages: 2694
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar Pilotix » 09 Nov 2016 12:38

oscar a écrit:L'élection de Donald Trump est tout simplement le résultat de l'échec du multiculturalisme.


faux : les etats hispaniques ont massivement voté Trump
Pilotix
 
Messages: 2694
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar oscar » 09 Nov 2016 12:56

Pilotix a écrit:
oscar a écrit:L'élection de Donald Trump est tout simplement le résultat de l'échec du multiculturalisme.


faux : les etats hispaniques ont massivement voté Trump


Et alors, quelque chose d'antinomique là-dedans ??? Je ne vois pas vraiment une quelconque différence culturelle et cultuelle entre les hispaniques et les blancs américians qui n'auront pas de réelles difficultés à s'entendre dans les décennies à venir. Ce sera différent avec les noirs par exemple.

Les chicanos qui n'ont pas de papiers sont contre Trump, pas les autres ! cqfd !
Avatar du Gaulois
oscar
 
Messages: 739
Inscrit le: 17 Mai 2011 18:19

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar politix » 09 Nov 2016 13:08

Magnifique et vous verrez que si sa santé le permet, Trump fera un second mandat !

Les peuples du monde sont en quête de leurs souverainetés et dans ces conditions l'Europe est en fin de vie et c'est tant mieux. De la belle coopération oui mais stop à toutes ces tentatives suicidaires de fusions contre nature.

Après Trump, Marine Le Pen en France et ne nous laissons pas abuser par la caste médiatico-politique au pouvoir depuis trop longtemps et qui ne compte que sur la fausse peur qu'elle invente et instille pour garder sa place.

Votons libre.
politix
 
Messages: 1043
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar VR-HMS » 09 Nov 2016 13:56

Selon la plus part des médias personne ne s'y attendait ,et l'homme providentiel arriva.
La bien-pensance médiatique fait semblant d'être surprise , il n'y a rien de bien étonnant . En ignorant les vrais problèmes (Schengen / migrants / sécurité / chômage ) les trois exercices de style des primaires de droite n'aura servi à rien , sauf à faire élire Marine ne peine en 2017 . Ce sont les mêmes qui crieront aux secours et qui feront semblant de ne jamais avoir rien vu venir .
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar volapied » 09 Nov 2016 16:46

William Shakespeare a écrit:
« C’est le malheur des temps que les fous guident les aveugles. »

Le Roi Lear , acte IV , scène I

Ces qualificatifs pouvant s’appliquer autant aux gardiens du système, prédisant une victoire certaine de leur championne, qu’à la nouvelle star issu de la TV réalité dont les groupies se réveilleront rapidement avec la gueule de bois....
Le mal est plus profond.
volapied
 
Messages: 895
Inscrit le: 28 Fév 2014 20:55

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar politix » 09 Nov 2016 17:16

volapied a écrit:
William Shakespeare a écrit:
« C’est le malheur des temps que les fous guident les aveugles. »

Le Roi Lear , acte IV , scène I

Ces qualificatifs pouvant s’appliquer autant aux gardiens du système, prédisant une victoire certaine de leur championne, qu’à la nouvelle star issu de la TV réalité dont les groupies se réveilleront rapidement avec la gueule de bois....
Le mal est plus profond.


Election légitime dans une démocratie. Quelle est donc cette façon de faire que de juger avant que les choses n'aient lieu ?
politix
 
Messages: 1043
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar Vox Populix » 09 Nov 2016 17:20

Marine Le Pen: l'élection de Trump est "une bonne nouvelle" pour la France

Marine Le Pen, candidate du Front national à la présidentielle de 2017, a estimé aujourd'hui que l'élection de Donald Trump à la présidence américaine était "une bonne nouvelle" pour la France, dans une allocution depuis le siège de son parti à Nanterre.

"J'ose répéter que l'élection de Donald Trump est une bonne nouvelle pour notre pays: refus du Tafta, et plus généralement d'une mondialisation sauvage, pacification des relations internationales notamment avec la Russie, désengagement des expéditions belliqueuses à l'origine des grandes vagues migratoires dont nous sommes les victimes... Ces engagements, s'ils sont tenus, sont bénéfiques pour la France", a estimé la présidente du parti d'extrême droite.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/ ... france.php
Avatar du Gaulois
Vox Populix
 
Messages: 911
Inscrit le: 17 Mai 2011 11:15

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar Ndindi » 09 Nov 2016 17:55

Hollande n'a toujours rien compris ...
L europe ne va pas peser lourd entre une entente USA Russie Chine :D
Ndindi
 
Messages: 1242
Inscrit le: 14 Mai 2013 11:40

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar volapied » 09 Nov 2016 19:19

politix a écrit:
volapied a écrit:
William Shakespeare a écrit:
« C’est le malheur des temps que les fous guident les aveugles. »

Le Roi Lear , acte IV , scène I

Ces qualificatifs pouvant s’appliquer autant aux gardiens du système, prédisant une victoire certaine de leur championne, qu’à la nouvelle star issu de la TV réalité dont les groupies se réveilleront rapidement avec la gueule de bois....
Le mal est plus profond.


Election légitime dans une démocratie. Quelle est donc cette façon de faire que de juger avant que les choses n'aient lieu ?


Euhhh…. cela s’appelle la liberté d'expression, laquelle est l'apanage de la démocratie , non ?!
Du moins, telle que les Athéniens la pratiquaient… Càd le contraire de la pensée unique contre laquelle vous sembliez vous ériger, non sans raisons, et qu'en leur temps les romains nommaient Plebiscite…. :evil:

Nous verrons bien comment le nouvel Empereur passera des paroles aux actes. Mais, c’est bien la moindre des choses que d’invoquer la littérature et susciter la réflexion.
volapied
 
Messages: 895
Inscrit le: 28 Fév 2014 20:55

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar Berurix » 09 Nov 2016 23:59

Excellent éditorial d'Alexis Brézet ce soir dans le Figaro :

" La colère des peuples "

C'est un ouragan qui emporte tout. Les calculs des sondeurs et les prévisions des experts. Le confort des élites intellectuelles et les certitudes des milieux d'affaires. La suffisance des hommes politiques et l'arrogance des médias. Une lame de fond dont la brutalité coupe le souffle. Un raz de marée sidérant dont l'onde de choc n'épargne pas nos rivages. Dans tout l'Occident, les peuples sont en colère. Nous avions choisi de ne pas le voir. Depuis la victoire de Donald Trump, nous ne pouvons plus faire semblant.

Dieu sait pourtant que nous nous sommes bouché les oreilles et voilé les yeux! Les Américains, nous disait-on, n'allaient certes pas confier leur destin à ce clown, cet histrion… La première puissance économique et militaire de la planète ne s'abandonnerait pas aux pulsions populistes, forcément populistes, d'une poignée d'électeurs réputés racistes et supposés incultes…

Mais, ces «petits Blancs», qui s'était donné la peine de les voir sans œillères, de les écouter sans préjugés? Bien peu de monde parmi les observateurs patentés. Notre journaliste Laure Mandeville l'a fait. Elle en a tiré un livre indispensable, Qui est vraiment Donald Trump? (Équateurs-Le Figaro), et des reportages qui disent tout de cette Amérique souffrante et révoltée, riche naguère de ses activités industrielles mais ravagée aujourd'hui par le chômage, l'alcool, l'échec scolaire et la perte de ses repères familiaux. Cette Amérique des «ghettos blancs», satisfaite autrefois de sa modeste prospérité, ulcérée aujourd'hui par les «privilèges» accordés aux minorités, les intrusions moralisatrices de l'«establishment» de Washington et par la condescendance de la majorité des grands médias. Pour comprendre ce qui advient, il fallait entendre cette Amérique-là.

Colère «blanche», au sens littéral du terme? Sans aucun doute, c'est l'alliance de la middle class et des poor white trash qui a fait la victoire de Donald Trump. Mais gare à la caricature! Plus de 40 % des femmes ont voté pour Trump, plus d'un tiers des Latinos et 12 % des Afro-Américains. Les électeurs qui ont voté Trump n'ont pas obéi à un quelconque déterminisme «identitaire», ils ont tout simplement voulu dire leur colère d'habiter - de plus en plus mal - un pays qui se défait.

Cette réalité, l'Amérique officielle n'a pas voulu la voir, pas plus que nous n'avons, en Europe, tiré les leçons des signes avant-coureurs de ce grand ébranlement. Le «non» des Français au référendum de 2005 sur la Constitution européenne? C'était un regrettable coup du sort! Le Brexit, au Royaume-Uni? Un malheureux accident! Comment, pourtant, ne pas y entendre ces mots, interdits par la bienséance politico-médiatique, qui résonnent aujourd'hui de l'autre côté de l'Atlantique? Protection, frontières, identité culturelle, conservatisme… Partout ce sont les mêmes armes brandies contre les élites des grandes villes par le petit peuple de cet «Occident périphérique», dont des chercheurs comme Christopher Lasch aux États-Unis ou Christophe Guilluy en France ont dessiné les contours.

En vérité, alors que les Bourses s'affolent, ce sont toutes les valeurs d'une certaine «postmodernité» qui plongent. Et d'abord la «mondialisation heureuse», cette idée que le «doux commerce» apporterait naturellement la prospérité, que l'«échange» abolirait la politique, et que la consommation effacerait les différences entre les hommes. Les usines qui ferment, les inégalités qui explosent, les anciens modes de vie qui se dissolvent lui ont porté un coup fatal. Avec l'élection de Donald Trump sonne le temps de la mondialisation inquiète.

Défaite aussi du politiquement correct, cette police des mots, des comportements et de la pensée, dont les oukases - de batailles pour les toilettes «neutres» en refus persistant de Barack Obama de nommer l'islamisme radical - avaient fini par prendre des proportions délirantes aux États-Unis. Jusqu'à l'outrance, Donald Trump a fait de la liberté d'expression un de ses chevaux de bataille. Dans sa victoire, cette idée qu'il faut pouvoir appeler un chat un chat n'a pas peu compté.

Défaite enfin du multiculturalisme, cette «nouvelle religion politique» (Mathieu Bock-Côté) qui inverse le devoir d'intégration (puisque c'est celui qui accueille qui doit s'accommoder aux diversités). Trump jouait sur du velours: les admonestations «morales», professées par une classe politique incapable de résoudre les problèmes des peuples, ne font plus recette. Sur fond de chômage galopant et d'islam conquérant, l'injonction multiculturaliste, en Amérique comme en Europe - vertigineux parallèle -, est vécue comme une provocation.

Parce qu'il n'est pas du sérail, parce qu'il n'est prisonnier d'aucun tabou, Donald Trump a su mettre ses mots sur des sentiments que les autres ne voulaient pas nommer. Parce que la provocation est dans sa nature, il a explosé tous les codes - politiques, moraux et culturels - d'un système institutionnel massivement rejeté.Il a chevauché la colère. Il lui reste maintenant à apaiser les passions, à canaliser cette colère afin que les énergies qu'il a déchaînées concourent, comme il s'y est engagé, au redressement de la nation américaine.

En sera-t-il capable? Comme Hillary Clinton et Barack Obama ont su avec un fair-play exemplaire surmonter leur défaite commune, saura-t-il s'élever au-dessus des circonstances de sa victoire? Porté par la révolte du vieux monde, saura-t-il emmener une Amérique réconciliée sur de nouveaux chemins?

Pour l'avenir de l'Amérique, la question est décisive. Elle ne l'est pas moins pour celui de notre vieille Europe, confrontée à la même révolte populaire que l'Amérique, et qui doit urgemment trouver les moyens de l'apaiser si elle ne veut pas voir déferler, du nord au sud et de l'est à l'ouest, une vague de «trumpisme» carabinée.

Rarement le destin du monde aura à ce point dépendu d'un seul homme. Donald Trump saura-t-il troquer son costume de pitre contre l'habit d'homme d'État? Le ton de sa campagne, violent et caricatural, n'incite guère à l'optimisme. Mais son premier discours, digne et réconciliateur, est de meilleur augure. Le pire n'est donc pas sûr. «Il est impossible de connaître l'âme, les sentiments et la pensée d'aucun homme, a écrit Sophocle, si on ne l'a pas vu à l'œuvre dans le pouvoir et l'application des lois.»
"On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse." Georges Clemenceau
Avatar du Gaulois
Berurix
 
Messages: 2128
Inscrit le: 31 Mai 2011 00:33

Re: TRUMP : président des états-unis !

Message non lupar alain deloin » 10 Nov 2016 00:35

en effet, excellent.

la connerie des questions posées au jt de f2 ce soir à mlp ! désespérant.
ces gauchos de journalistes s'enfoncent de plus en plus par leur sectarisme et leur haine de tout ce qui n'est pas du sérail et ne se rendent même plus compte qu'ils sont les meilleurs recruteurs du fn.

trump risque d'être le déclencheur d'un changement historique concernant les pouvoirs occidentaux.
le mouvement est en marche.
Avatar du Gaulois
alain deloin
 
Messages: 667
Inscrit le: 20 Mai 2011 09:42

...
 
Suivant

Retour vers POLITIQUE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 2 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->