Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar avechelice » 23 Juin 2012 20:45

Salut,

Le chef de la Etat turc Abdullah Gül a déclaré aujourd'hui que l'avion militaire turc abattu la veille par la Syrie aurait momentanément pu violer l'espace syrien en raison de sa grande vitesse.

:D :D :D

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

...
 

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar politix » 24 Juin 2012 20:36

Voilà c'est fait . L'Egypte , pays arabe le plus peuplé , vient de basculer dans l'obscurentisme le plus noir . Sous la contrainte et la menace de la rue , le frère musulman Mohamed Morsi a été proclamé président .

Les barbus sont au pouvoir et l'affrontement fatal avec l'armée n'est qu'une question de temps .

Toutes mes condoléances au peuple égyptien et que ce qui va arriver serve de leçon à ceux qui rêvent de charia , même en Europe .
politix
 
Messages: 1053
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar VR-HMS » 24 Juin 2012 22:41

politix a écrit:Voilà c'est fait . L'Egypte , pays arabe le plus peuplé , vient de basculer dans l'obscurentisme le plus noir .
Toutes mes condoléances au peuple égyptien et que ce qui va arriver serve de leçon à ceux qui rêvent de charia , même en Europe .


ceux qui en rêvent savent qu ils ne la subiront pas . Les républiques islamiques ne font que commencer à se développer autour de la La Grande Bleue . :mrgreen:
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar politix » 25 Juin 2012 12:42

Le nouveau pouvoir égyptien s'annonce sous les pires augures . Pas encore en place que le nouveau président islamiste annonce un rapprochement avec le régime iranien et compte revoir les accords de paix avec Israël . Tout un programme !

Pour faire clair , la région déjà instable , va connaître un regain de tension qui ne pourra déboucher que une catastrophe annoncée . Tout dépend maintenant du rôle que tiendra l'armée égyptienne qui a prévu de ne pas se mettre sous le commandement de Mohamed Morsi .

Dans cette partie du monde , il semble bien que révolution rime avec régression !
politix
 
Messages: 1053
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar VR-HMS » 05 Juil 2012 19:10



La charia, "principale source" de la législation en Libye
Le Point.fr - Publié le 05/07/2012 à 17:10
Les Libyens sont appelés samedi à élire une Assemblée constituante.


Le Conseil national de transition (CNT) libyen a affirmé jeudi que la charia (loi islamique) était la "principale source" de la législation et que cette question ne serait pas soumise à un référendum.

"Le peuple libyen est attaché à l'islam comme religion et comme législation. Par conséquent, le Conseil national de transition recommande (à la prochaine Assemblée constituante) de considérer la charia comme la principale source de la législation", a indiqué le porte-parole du CNT, Saleh Daroub, à la presse. Selon lui, cette question ne fera pas l'objet d'un référendum.

"Libération"

Les Libyens sont appelés samedi à élire une Assemblée constituante, une première dans le pays après plus de quarante ans de dictature sous le régime de Muammar Kadhafi, renversé puis tué en 2011 lors d'une révolte populaire qui s'est transformée en conflit armé.

Le premier Congrès général national libyen devra choisir un nouveau gouvernement et nommer un comité d'experts chargés de rédiger un projet de Constitution, soumis ensuite à référendum. Lors de la proclamation de la "libération" de la Libye le 23 octobre, trois jours après la mort de Muammar Kadhafi, le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, avait déjà affirmé que la charia serait à l'avenir la principale source de la législation en Libye. Ses propos avaient provoqué la polémique au sein des pays occidentaux ayant soutenu la révolte libyenne, mais également parmi plusieurs groupes islamistes réclamant que la charia soit désormais l'unique source de législation du pays.

VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar politix » 05 Juil 2012 20:32

Ce qui est absolument hallucinant en Libye , c'est de se dire qu'au nom de je ne sais quoi et engendré par un pseudo-philosophe raté et un président en quête de voix , c'est bien la France qui sera l'instigatrice de la mise en place de la charia !

C'est pas beau ça ? Au nom de grandes débilités dépassées , notre pays a exécuté un tyran qui passera pour un agneau aux yeux de l'histoire quand on voit qui on a mis en place à Tripoli . Quelle honte et depuis , plus un mot . Des opposants sont massacrés par des milices , les femmes perdent tous leurs droits et nous , on se fait oublier .

Sarko le magnifique et BHL le gandin parisien efféminé qui se prenait pour le sauveur de l'humanité ! La belle équipe . :lol:

Je ne suis pas un fan d'Hollande mais au moins , on aura l'air moins con avec lui .
politix
 
Messages: 1053
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar avechelice » 07 Juil 2012 02:12

Salut,

Je ne suis pas un fan d'Hollande mais au moins , on aura l'air moins con avec lui .


Pas sure !
Lors de la dernière réunion a propos de la crise Syrienne (hier et qui réunissait 109 pays) la Françe et la Belgique (ooops!) sont les deux pays qui insistent le plus pour une intervention par la force en Syrie (avec le maintenant fameux mandat de l'ONU .. of course ... )
La Syrie n'est pas la Libye me direz vous .. mais en fait l'épilogue semble pouvoir être le même (ou plus catastrophique encore ... because géopolitique ) quand on analyse les forces en présence .... !

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar VR-HMS » 08 Juil 2012 00:28

... Dans le fond , il y a rien qui change sous le soleil ....

Maroc: le débat entre islamistes et laïcs sur la liberté sexuelle fait rage
De Omar BROUKSY (AFP) – Il y a 12 heures 
RABAT — L'appel au meurtre lancé il y a quelques jours au Maroc par un imam radical contre un journaliste relance un débat passionnel et récurrent entre islamistes et laïcs sur la liberté sexuelle, dans un pays écartelé entre modernité et tradition.
Lors d'un prêche tenu fin juin à Oujda (nord-est), Abdellah Nhari, un imam connu pour ses propos radicaux et à l'emporte-pièce, a déclaré que le journaliste Elmokhtar Laghzioui "est un +dayoute+ (littéralement qui n'est pas jaloux, ou "cocu" en arabe courant, ndlr) et en islam, le +dayoute+ doit être tué".
L'imam réagissait aux propos du journaliste à une chaîne satellitaire indiquant qu'il était "favorable" aux libertés individuelles, notamment en matière sexuelle, même s'agissant de sa "mère ou soeur".
Sans revenir sur ce qu'il a dit, l'imam a indiqué que ses propos n'étaient pas un appel au meurtre alors que médias et réseaux sociaux font grand cas de cette affaire.
L'affaire de l'imam, qui fait l'objet d'une enquête judiciaire, a relancé le débat sur la liberté sexuelle qui a connu un nouvel épisode après la présentation, le 16 juin à Rabat, d'une pièce de théâtre faisant l'éloge du sexe féminin, et prenant clairement le parti de la liberté des femmes.
Ce spectacle est une adaptation marocaine de la célèbre pièce théâtrale "Monologues du Vagin", écrite par l'américaine Eve Ensler en 1996 et traduite en 46 langues.
Les défenseurs de la liberté sexuelle, pour la plupart des laïcs, appellent à l'abrogation de l'article 490 du code pénal qui prévoit une peine d'un mois à un an de prison pour toute relation sexuelle extra-maritale entre deux adultes.
Dans les faits, cet article est quotidiennement transgressé, les relations sexuelles en dehors du mariage étant discrètes mais largement tolérées.
L'Etat défenseur de la chasteté
"Le fait de rechigner à dépénaliser la sexualité en dehors du mariage est l'aveu même de l'hypocrise d'un Etat et d'une société", ajoute cette militante.
"Nous savons tous que les relations sexuelles en dehors du mariage sont courantes au Maroc. Le fait que tout cela soit caché favorise les abus et les atteintes aux libertés individuelles", a indiqué Khadija Ryadi, la présidente de l'Association marocaine des droits humains (AMDH).
A leur tour, les conservateurs islamistes critiquent les appels à la liberté sexuelle en dehors du mariage.
Le quotidien islamiste Attajdid, organe du Parti justice et développement (PJD, au pouvoir), a ainsi consacré plusieurs éditoriaux à ce débat.
"Il y a un terrorisme intellectuel exercé contre les islamistes pour les empêcher de communiquer leurs points de vue quant à l'art et la création", écrivait Attajdid le 20 juin dans un éditorial.
"Les courants laïcs "utilisent la provocation et la permissivité pour des calculs qui n'ont rien à voir avec l'art et la création, afin de porter atteinte aux mouvements islamistes", selon le journal islamiste.
Et El Moukri Abouzeid, député et membre dirigeant du PJD, d'enfoncer le clou: "Tout acte sexuel en dehors du mariage est considéré comme un acte de débauche, un crime".
"Ces philosophies permissives qui sont nées en Europe ont-elles amélioré les relations sociales et familiales dans ce continent? Je ne le pense pas", a-t-il ajouté.
Ce débat est d'autant plus aigu que le royaume est confronté à des courants contrastés frisant parfois la schizophrénie, à l'instar de plusieurs pays arabes: un vent de liberté venu d'Occident dans une société conservatrice sur fond de religion islamique.


VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar VR-HMS » 08 Juil 2012 19:50

Egypte: le nouveau président annule la dissolution de l'Assemblée du peuple
08-07-2012
… dissoudre l'Assemblée du peuple et invite la chambre à se réunir de nouveau et à exercer ses prérogatives», indique l'agence officielle égyptienne. A la mi-juin, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), bras politique des Frères musulmans, avait affirmé que l'Assemblée du peuple restait valide et gardait le pouvoir législatif, rejetant sa dissolution et le transfert de ses prérogatives…
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar politix » 10 Juil 2012 16:13

politix a écrit:Le nouveau pouvoir égyptien s'annonce sous les pires augures . Pas encore en place que le nouveau président islamiste annonce un rapprochement avec le régime iranien et compte revoir les accords de paix avec Israël . Tout un programme !

Pour faire clair , la région déjà instable , va connaître un regain de tension qui ne pourra déboucher que une catastrophe annoncée . Tout dépend maintenant du rôle que tiendra l'armée égyptienne qui a prévu de ne pas se mettre sous le commandement de Mohamed Morsi .

Dans cette partie du monde , il semble bien que révolution rime avec régression !


Hola les gaulois

Je me permets de me citer mais les risques dont je parlais il y a quelques jours , semblent se concrétiser avec l'affrontement engagé par le nouveau président islamiste égyptien . Ce dernier vient de décider de reconstituer l'assemblée dissoute par l'armée alors soutenue par la justice du pays .

Pour être clair , la situation est extraordinairement explosive et si cela venait à dégénérer , la place Tahrir serait une fois de plus le théatre d'une bataille sans précédent .

A surveiller comme le lait sur le feu .
politix
 
Messages: 1053
Inscrit le: 16 Sep 2011 19:59

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar panoramix » 10 Juil 2012 17:19

Bonjour les Gaulois

En effet politix , il semble que votre analyse du 25 juin soit le bonne et se confirme .

Si comme je le crains, la situation venait à déraper, ce serait un carnage total et un triste épilogue à ceux que certains ont hâtivement appelé "printemps ou révolutions arabes". Comme depuis des siècles, la paix et la démocratie ne parviennent pas à s'imposer dans cette partie du monde où malheureusement la religion est un obstacle majeur au bonheur et à la prospérité .
Avatar du Gaulois
panoramix
 
Messages: 394
Inscrit le: 23 Mai 2011 13:37

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar VR-HMS » 20 Juil 2012 11:04

[EN DIRECT. Syrie : Assad accepterait de partir, selon l'ambassade russe à Paris
/b]


Source :Le Nouvel Obs .


[b]10h51 - Les forces du régime syrien prennent d'assaut le quartier de Jobar à Damas, selon une ONG

10h35 - L'ambassadeur russe à Paris affirme qu'Assad "accepte de partir" mais "d'une façon civilisée"

10h30 - La Russie juge "inacceptable" d'être tenue pour responsable de l'escalade en Syrie

Il est "absolument inacceptable" de tenter de rendre la Russie responsable de la situation en Syrie en raison de son veto à la dernière résolution occidentale à l'ONU, estime le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.
Les tentatives de certains pays occidentaux de faire porter à la Russie la responsabilité de l'escalade de la violence en Syrie en raison de son refus de soutenir une résolution sur la menace de sanctions contre le pouvoir syrien sont absolument inacceptables", assure Alexandre Loukachevitch.

9h55 - La Russie soutient une prolongation de 45 jours de la mission de l'ONU en Syrie

La Russie a indiqué qu'elle allait soutenir vendredi au Conseil de sécurité des Nations unies un projet de résolution qui prolonge sans conditions de 45 jours la mission des observateurs de l'ONU en Syrie, alors que les Occidentaux soutiennent un projet rival.
"Nous soutiendrons [ce projet] dans la mesure où nous avons participé à sa réalisation avec les Pakistanais", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, faisant référence au projet proposé par le Pakistan, au lendemain d'un nouveau veto de Moscou et Pékin à une résolution occidentale menaçant le régime syrien de sanctions.
9h40 - Au moins 300 personnes tuées jeudi

Une ONG affirme que plus de 300 personnes ont été tuées jeudi en Syrie, journée la plus meurtrière en 16 mois.
Au moins 139 civils, 98 soldats et 65 rebelles ont été tués, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG basée en Grande-Bretagne. "Il s'agit du bilan le plus lourd depuis le début de la révolte, que ce soit pour les civils, les rebelles ou les soldats", indique Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH
9h - Les rebelles tiennent un poste-frontière avec la Turquie

Les rebelles syriens exercent leur contrôle sur un poste-frontière avec la Turquie après de violents combats la veille avec l'armée syrienne.
Des poids-lourds turcs incendiés lors des combats gisaient à l'entrée du poste de Bab al-Hawa, contrôlé par environ 150 rebelles lourdement armés. Ce poste est situé en face du poste turc de Cilvegözü, dans la province de Hatay (sud).
8h45 - L'armée affirme avoir "nettoyé" un quartier de Damas

L'armée syrienne a "nettoyé" le quartier de Midane, près du centre de Damas, des combattants rebelles après de violents combats, a affirmé la télévision d'Etat.
"Nos valeureuses forces armées ont nettoyé totalement la région de Midane à Damas des résidus des terroristes mercenaires et y a rétabli la sécurité", a indiqué la chaîne.
De son côté, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a rapporté que "sept chars et deux transports de troupes des forces gouvernementales ont pris d'assaut" le quartier, et que le bruit de plusieurs explosions a été entendu avant l'opération.
8h30 - Combats à Damas

Des combats ont secoué plusieurs quartiers de Damas dans la nuit de jeudi à vendredi, pour le sixième jour consécutif, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
"Des combats ont éclaté à Kafar Soussé (sud-ouest), où un chauffeur de taxi a été tué par des tirs, et à Hajar el-Aswad (sud)", a affirmé à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.
Face à l'offensive des rebelles à Damas, l'armée a intensifié jeudi ses opérations, prenant d'assaut pour la première fois un quartier de la capitale, Qaboun (est), avec "plus de 15 chars et transports de troupes blindés", selon l'OSDH.
Jeudi 19 juillet

23h30 - 248 morts : "le plus lourd bilan depuis 16 mois"

Au moins 248 personnes, dont 109 civils, ont trouvé la mort jeudi dans des combats en Syrie, soit "le plus lourd bilan documenté depuis 16 mois", a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
19h30 - Les rebelles contrôlent un poste-frontière avec l'Irak

Les rebelles syriens ont pris jeudi le contrôle du poste-frontière de Boukamal à la frontière avec l'Irak, ont indiqué deux responsables des forces de sécurité, postés du côté irakien de la frontière.
"Les combats ont commencé à midi. Dans la soirée, nous avons vu le drapeau syrien être remplacé par celui de l'Armée syrienne libre (ASL, essentiellement composée de déserteurs)", a raconté à l'AFP un colonel de la police irakienne des frontières, sous couvert de l'anonymat.
19h - Images de Bachar al-Assad

La télévision officielle syrienne a diffusé jeudi des images de Bachar al-Assad au palais présidentiel à Damas, coupant court aux spéculations alimentées par son silence après l'attentat contre son cercle rapproché.
 
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar avechelice » 20 Juil 2012 12:56

Salut,

Hassad peut partir .. cela ne changera rien a la situation actuelle en Syrie .. les tueries continueront ..

A +
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar VR-HMS » 20 Juil 2012 13:45

Oui , il y aura des règlements de compte après coup . Si cela peut faire tomber la tension avec la Turquie , ce serait pas plus mal . Il y a aussi le contentieux IRAN ISRAËL , ça chauffe beaucoup ; maintenant rien n est encore fait .
A plus
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

Re: Révolutions arabes , dérive islamiste ?

Message non lupar VR-HMS » 09 Août 2012 21:46

La situation géopolitique de la Syrie est bien différente de celle de la Libye . L' ex président de la république ne le sait que trop . En dehors de vouloir se remanifester pour lancer une Pierre dans le jardin de son successeur , son intervention est stérile ; c est bien dommage .



ACTUALITÉ
Libye-Syrie : la lourde erreur de Nicolas Sarkozy
Le Point.fr - Publié le 09/08/2012 à 19:12

Par Guerric Poncet
On peut légitimement se demander si, en regrettant que la nouvelle majorité n'intervienne pas en Syrie, Nicolas Sarkozy se soucie prioritairement du sort des Syriens bombardés dans Alep et ailleurs ou s'il veut mettre dans l'embarras son successeur et sortir d'un silence qui commence à lui peser. Sans même polémiquer sur le fait qu'il soit étrange pour un tout récent ex-chef d'État de faire savoir qu'il a appelé au téléphone le responsable de l'opposition d'un pays en guerre, il faut rappeler que la Syrie n'est pas la Libye. Sur aucun plan.

Déjà, jamais, compte tenu de l'actuelle opposition russe et chinoise au Conseil de sécurité, l'ONU ne donnera son feu vert à une intervention en Syrie. C'est précisément l'aval de l'ONU qui avait permis de justifier que l'Otan vole au secours de la population de Benghazi. La France, la Grande-Bretagne et les États-Unis s'étant ensuite octroyé le droit d'intervenir jusqu'à la disparition du régime de Muammar Kadhafi. C'est précisément cette extension du feu vert de l'ONU en Libye par les Occidentaux que la Russie leur fait payer aujourd'hui, même si ce n'est pas la seule raison qui explique l'entêtement de Moscou à soutenir Damas.

Mosaïque de communautés

Deuxième différence : la Libye était un pays d'à peine sept millions d'habitants où une grande majorité de la population appelait de ses voeux un changement de régime ; la Syrie est une mosaïque de communautés et de religions de 22 millions d'habitants, dont une partie non négligeable craint un changement de régime. Ces Syriens ne soutiennent pas tant Bachar el-Assad qu'ils craignent l'arrivée au pouvoir d'une majorité sunnite dirigée par les Frères musulmans. Il ne faut pas oublier que le parti Baas, fondé par Michel Aflak, un chrétien, était socialiste et laïque.

Troisième différence entre la Libye et la Syrie : la taille des armées. Il a fallu sept mois pour renverser le régime de Kadhafi qui possédait une armée mal équipée et peu nombreuse. L'armée syrienne bien équipée, entraînée, dispose d'armes chimiques et du soutien actif de la Russie et de l'Iran. Derrière cette bataille pour la chute de Bachar el-Assad, c'est un épisode d'une nouvelle guerre froide "soft" qui se déroule.

Guerre froide "soft"

D'un côté les États-Unis et l'UE avec l'Arabie saoudite et le Qatar ; de l'autre, la Russie, la Chine, l'Iran et les pays qui refusent les diktats occidentaux. Personne ne soutenait vraiment Kadhafi isolé et indéfendable. Les Iraniens ont rassemblé 29 pays à Téhéran, ce 9 août, pour appeler à l'ouverture d'un dialogue national en Syrie. Ni la Russie ni l'Iran ne laisseront tomber la Syrie de Bachar el-Assad. Ils ont trop à perdre, surtout l'Iran. Sans Damas, Téhéran n'a plus de pays alliés dans la région et sera coupé du seul mouvement dont il est proche, le Hezbollah libanais.

Dernière différence : contrairement aux Libyens, les opposants syriens, s'ils réclament des armes aux Occidentaux, ne demandent pas - sauf une minorité - d'intervention militaire étrangère directe. Les Syriens ont été traumatisés par la guerre américaine en Irak contre Saddam Hussein et pour "installer la démocratie". Une décennie et plus de 100 000 morts plus tard, non seulement l'Irak n'est pas sorti de la guerre civile, mais il risque d'être durablement divisé. Les Syriens, même les opposants, craignent de revivre un scénario à l'irakienne. Est-ce aux Occidentaux de décider ce qui sera bon pour eux ?
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011 16:57

...
 
PrécédentSuivant

Retour vers SOCIETE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Delta31 et 12 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->