Pétitions diverses

Un sénateur mène le combat contre le prélèvement à la source

Message non lupar Jumbofan » 29 Juin 2018 19:27

Un sénateur mène le combat contre le prélèvement à la source !

Image

Non au prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source

Madame, Monsieur,

Contre la mise en place du prélèvement à la source à partir de janvier prochain, la gronde s'amplifie :

- Plus de 17 000 personnes ont signé la pétition déposée sur Citizaction pour demander l'abandon de cette mesure complexe et confiscatoire, et les témoignages affluent sans cesse dans nos boîtes mail de personnes qui se rendent compte de la baisse de leur pouvoir d'achat que cette disposition va engendrer.

- la Cour des comptes vient de rendre un rapport inquiétant, qui prévoit que ce nouveau dispositif de prélèvement pourrait coûter 2 milliards d’euros au contribuable !

- Un Sénateur est en train d'organiser la résistance, au sein du Sénat, pour obtenir le retrait de ce nouveau mode de prélèvement de l'impôt. Sa proposition de loi sera examinée lundi par ses pairs : faites grimper le compteur de la pétition "Non à l'impôt sur le revenu à la source" d'ici là, pour montrer aux Sénateurs que les Français ne veulent pas de cette mesure insensée et injustifiée !

SVP, transférez cet email largement autour de vous, pour informer vos proches et les rallier à la pétition. Expliquez-leur ce qu'il va se passer pour eux avec ce nouveau mode de prélèvement – et que les pouvoirs publics se gardent bien de leur dire :

1) Le prélèvement à la source est difficilement compatible avec les déductions fiscales : autrement dit, si vous êtes retraité et que vous bénéficiez d’une aide ménagère, vous devrez avancer les frais tout au long de l’année, et vous serez remboursé seulement en septembre. Un sacré coût dans le budget !

2) Nous ne serons plus en mesure d’évaluer précisément la somme d’impôt que nous payons : c’est la porte ouverte à de nouvelles taxes que nous paierons sans même s’en rendre compte ! (Repensez à l’augmentation de la CSG que personne n’a vu venir…)

3) Les artisans, les commerçants et les entreprises devront collecter l’impôt directement sur le salaire de leurs employés ! Et cela bénévolement ! Ce n’est ni de leur compétence, ni leur rôle.

Pour plus de détails, et pour signer la pétition, rendez-vous sur la page préparée par Philippe sur Citizaction : https://www.citizaction.fr/petition/non ... la-source/

Merci par avance pour votre action dans cette fenêtre de tir inespérée qu'il nous reste, avant que la mise en place de l'impôt à la source devienne irréversible...

Bien cordialement,

L'équipe de Citizaction


JE SIGNE LA PETITION




Vous recevez cet email car vous avez participé à une action sur la plateforme Citizaction, et nous avons pensé que celle-ci pourrait vous intéresser.
Pour être sûr de bien recevoir nos prochains emails, enregistrez notre adresse contact@citizaction.fr dans vos contacts.
Vous pouvez choisir les emails que vous souhaitez recevoir en cliquant ici, ou vous désabonner totalement en cliquant ici.


Citizaction est un site de pétitions en ligne qui permet aux citoyens, qui souhaitent défendre une idée, lancer un mouvement et mobiliser derrière une cause, de faire entendre leur voix et rassembler des centaines de milliers d’autres personnes derrière leur action. Parce que, seul, lancer un mouvement pour défendre une cause précieuse est une tâche très difficile, Citizaction met à disposition ses outils et son savoir-faire pour permettre le développement de mouvements importants pour l’avenir de notre société, notre environnement, notre art de vivre, notre patrimoine et notre culture.


© 2018 Citizaction

Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1139
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

...
 

Indexation de la redevance TV sur les revenus

Message non lupar Jumbofan » 27 Juil 2018 04:22


1 an de sursis avant indexation de la redevance TV sur les revenus

Image

Madame, Monsieur,

Je vous contacte parce que vous avez récemment signé la pétition «NON à la redevance télé indexée sur le revenu !» et je vous remercie pour votre action.


Dernièrement, le ministre de la Culture a annoncé que la réforme de la contribution à l’audiovisuel public qui prévoit de taxer les ménages en fonction de leurs revenus, ne sera pas effective avant 2019.

Ce sursis est peut-être la dernière opportunité pour faire barrage à cette réforme…

Il reste un an pour que tous les Français se mobilisent et fassent pression sur les autorités publiques en exigeant l’abandon de cette mesure injuste, qui va une fois de plus étrangler les classes moyennes.

SVP, transférez à tous vos contacts l’email de Charles qui détaille le projet de réforme prévu par le gouvernement et demandez à vos proches de signer la pétition pour lutter ensemble contre ce projet délirant.

Ne tardez pas, faites grimper le compteur de la pétition, c’est le seul moyen de se faire entendre !

D’avance, merci pour votre action.

Marine de l’équipe de Citizaction
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1139
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Au tour des bouteilles de vin !!!!

Message non lupar Jumbofan » 28 Juil 2018 03:47

Ca continue à ne pas s'arranger dans les hautes sphères gouvernementales. Ils nous prennent vraiment pour des irresponsables. On pourrait penser que c'est un jeu intitulé "Qui a l'idée la plus conne ,," Imaginez donc un peu des bouteilles de grands vins type: Château Latour, Margaux, Mouton Rothschild, etc... avec des pictogrammes informant de la nocivité des contenus.!!!!

Image
Image


Objet : Demain, nos bouteilles de vins ressembleront-elles aux paquets de cigarettes aux photos répugnantes ?

Bonjour,

L'hygiénisme est en train de faire un nouveau pas en France. Je vous demande de vous joindre à l'alerte que je lance pour repousser cette nouvelle attaque sur nos modes de vie et sur nos libertés élémentaires.

Ce coup-ci, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn veut des pictogrammes de taille et de couleur significatives sur les bouteilles pour interdire le vin aux femmes enceintes.

Des viticulteurs de grands crus ont immédiatement interpellé la ministre pour s'opposer à cette signalétique lugubre et mortifère.

Voici ce que disent ces professionnels, qui se définissent à juste titre comme les gardiens d'un patrimoine exceptionnel : "Dépositaires de cet héritage et conscients des devoirs qu'il implique, notre travail consiste chaque jour à pousser au plus haut niveau l'excellence de nos vins". "Vous nous trouverez toujours à vos côtés pour défendre les principes de la modération, mais il nous est impossible d'accepter d'apposer sur nos vins des mentions qui nient la culture et l'histoire dont ils sont issus et qui nous associent à des substances interdites".

Et ils ont raison !

Car on sait très bien comment cela finira si personne ne s'insurge contre cette forme d'hygiénisme. Cela finira dans quelques années avec, sur les bouteilles de vin, des photos ignobles comme sur les paquets de cigarettes.

Car pour les promoteurs de ces alertes sanitaires, on n'en fait jamais assez "pour notre bien".

En tant que simple citoyenne, consommatrice modérée de vin qui est un des plaisirs de l'art de vivre à la française, je veux me mobiliser contre ces pictogrammes sanitaires pour trois raisons :

1 – Soutenons ce patrimoine exceptionnel qu'est le vin français !

Si les viticulteurs sont soutenus par les Français, ils seront en position de force pour négocier avec la ministre et la faire renoncer à ce projet qui va à l'encontre du patrimoine et de la culture française.

Je signe la pétition. Non aux messages sanitaires envahissants sur les bouteilles de vins !

2 - Arrêtons de mettre les femmes enceintes sous cloche !

Je plains sincèrement les jeunes femmes d'aujourd'hui. Avant, la grossesse, c'était une joie, on attendait un "heureux événement" comme on disait. On faisait attention, mais c'est tout. Et l'on faisait - que la ministre se rassure - de très beaux enfants !

Aujourd'hui, on met les femmes sous cloche pendant 9 mois. Et, alors qu’on les considérait jusque-là comme des personnes censées, capables de travailler, de conduire une voiture, de faire des études ou de voter aux élections, on les prive, dès leur grossesse détectée, de leur liberté de réflexion au profit d’une prise en charge autoritaire par l’Etat-Providence et ses multiples consignes à suivre à la lettre pour être « une bonne mère » : pas de fromage, de charcuterie, de viande ou poissons crus, de produits fermiers, d’alcool, de crudités, de jardinage, de contact avec les animaux…

Par pitié Madame la Ministre, laissez les femmes décider, avec leur médecin et leur cerveau, de ce qui est bon pour elles !

3 - Arrêtons l'hygiénisme forcené

Pour savoir ce qui va arriver à nos bouteilles de vins, petits rosés conviviaux ou grands crus mondialement reconnus, jetons un petit coup d'œil dans le rétroviseur, à propos des cigarettes.

1976 : première mention obligatoire "Abus dangereux".
1991 : interdiction dans les transports.
2005 : mention "Fumer tue".
2007 : interdiction dans les lieux publics, cafés, tabacs, etc.
2010 : photos chocs sur les paquets.
2017 : paquets neutres ; le nom disparaît quasiment.
2018 : première interdiction de fumer en plein air, dans les parcs de Strasbourg !!!

Alors, pour le vin ?

2006 : premier petit pictogramme sanitaire pour les femmes enceintes
2018 : Agnès Buzyn enclenche la phase 2…

… La suite dépendra de la mobilisation des citoyens pour résister à ces messages sanitaires envahissants et qui seront nécessairement accompagnés, un jour ou l'autre, d'une stigmatisation à outrance voire une interdiction pure et simple.

C'est vraiment insupportable que l'Etat nous traite comme des enfants ! Insupportable ces mots d'ordre qui disposent de nos vies, comme si nous étions incapables de nous prendre en main, cette mainmise de l'Etat sur nos comportements de chaque jour.

Et je vous assure que si nous, les citoyens, ne résistons pas avec la grande fermeté, les dirigeants politiques pousseront jusqu'au bout, "pour notre bien", cette logique de restriction de nos libertés. Imaginez le jour où on devra "avoir honte" de boire du vin !

C'est pourquoi je vous demande de signer la pétition.

Après avoir signé, si vous voulez bien transférer ce message à vos amis, je vous en serais très reconnaissante.

Il peut s'agir d'amis ou de membres de votre famille amateurs de vin, ou souhaitant préserver l'art de vivre à la française, ou encore soucieux de la mainmise grandissante de l'Etat sur nos libertés élémentaires…

Vous le voyez, les raisons de se mobiliser contre ces messages sanitaires envahissants sur les bouteilles de vin sont nombreuses.

Alors, quelle que soit notre motivation, unissons nos forces !

Merci de m'avoir lue.

Merci de m'aider à rassembler des milliers et des milliers de signatures pour stopper ces mesures sanitaires intrusives et néfastes à bien des égards.

Caroline


JE SIGNE LA PÉTITION
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1139
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Pétitions diverses

Message non lupar Jumbofan » 12 Août 2018 19:50

Image

Image

Non à la privatisation de nos barrages !

Madame, Monsieur,

Alors que leur construction a été financée à grands frais par nos impôts, et qu'ils commencent maintenant à rapporter de l'argent, l'Etat est en train de vendre 150 barrages français, tout ça pour se plier à une demande de la Commission européenne que tous les autres pays ont refusée !

Ne laissons pas privatiser nos centrales hydrauliques construites avec l'argent public de générations entières de contribuables, et qui, à l'image des autoroutes, vont maintenant aller enrichir de grosses sociétés françaises ou étrangères, qui n'ont pas donné un centime pour les financer, et qui vont devenir propriétaires de la 2e ressource de production d'électricité du pays !


Signez ma pétition "Non à la privatisation de nos barrages" pour s'opposer à cette spoliation inacceptable !


Le sujet ne fait pas les "une" des médias mais en ce moment-même, l'Etat, se pliant à une directive européenne à laquelle la France a été la seule à céder, est en train d'ouvrir à la concurrence la concession de 150 des 400 plus grands barrages français ! Les premiers appels d'offres auront lieu fin 2018, pour se poursuivre ensuite jusqu'en 2022.

Ce projet touche directement chacun d'entre nous !

Les barrages coûtent extrêmement cher à construire mais comparativement très peu à entretenir et exploiter. Or, ce sont les impôts des Français qui ont payé les très lourds investissements nécessaires à la construction des barrages, la plupart dans les années 1970.

Et maintenant que ces investissements sont amortis, on laisserait de grosses multinationales récolter les fruits de nos efforts, et gagner des millions sur notre dos ?? Hors de question !

En outre, ces barrages fournissent 12 % de la production électrique du pays, et représentent 66 % de notre consommation de "pointe". Surtout, ils représentent 70 % de l'énergie renouvelable produite actuellement en France : c'est une formidable ressource d'avenir, parmi les plus propres !

Vendre les barrages au privé est aussi très dangereux pour notre indépendance énergétique : que se passera-t-il le jour où, sous la pression d'un pays étranger, des multinationales possédant les barrages français décideront subitement de "couper les vannes" ?

Cette vente de nos barrages est destinée à se plier à une directive de la Commission européenne, qui juge trop "dominante" la position d'EDF sur le marché global de l'électricité…

Aucun autre pays n'a accepté de se soumettre à une telle directive : si la France cède, il n'y aura aucune réciprocité, et des géants de l'énergie allemands, italiens ou belges pourront venir acheter leurs barrages, sans qu'EDF puisse acheter une part de l'énergie de ces pays !

Alors, nous devons obliger nos dirigeants à résister à la pression de la Commission européenne, en refusant de privatiser nos barrages : pour cela, signez s'il vous plaît ma pétition, et transmettez l'information au plus de personnes possible !

Merci,

Georges

Image
DES CITOYENS
QUI AGISSENT POUR DEMAIN


Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1139
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Leur plan sournois pour imposer le bonus-malus sur les logem

Message non lupar Jumbofan » 05 Nov 2018 03:57

Citizaction <contact@citizaction.fr>

Image

Madame, Monsieur,

Tous les voyants sont au rouge !

Les intentions du nouveau ministre de l'Ecologie François de Rugy vis-à-vis des propriétaires sont désormais très claires : la nouvelle taxe bonus-malus va être mise en place.

Et voici le plan habile du gouvernement pour imposer coûte que coûte cette taxe révoltante :

D’abord, ils commencent par taper sur les petits propriétaires, en leur interdisant de louer leur logement s’il est mal isolé…

… Et demain, lorsque la pilule sera digérée, ils élargiront leur mesure et s’en prendront à tous les propriétaires en les taxant lourdement, dès lors que leur habitation est - selon eux - trop énergivore ou pas assez isolée…

Si vous ne vous mobilisez pas dès maintenant pour contrer ce plan sournois du gouvernement, tous les propriétaires verront demain leur taxe foncière exploser…
Et il sera trop tard pour faire marche arrière…

Peu de personnes sont au courant de cette mesure… Alors s’il vous plait, parlez-en autour de vous, diffusez ce message pour qu’un maximum de citoyens se mobilise et s’oppose dès maintenant à cette taxe qui, sous prétexte d’écologie, va spolier des millions de propriétaires…

Pour agir et renforcer la bataille contre la taxe bonus-malus vous pouvez :

Leur envoyer le lien de la pétition lancée par Philippe « Non au bonus-malus écologique pour les propriétaires !
» : https://www.citizaction.fr/petition/non ... rietaires/
Partagez la pétition sur vos réseaux sociaux en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Image

Image

Image

Chaque signature compte !

D’avance, un grand merci pour votre action.

L’Equipe de Citizaction


Références :

Batia Actu – Les passoires thermiques prochainement interdites de location ?
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1139
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Massacre programmé à l'île d'Yeu et Noirmoitier !

Message non lupar Jumbofan » 12 Nov 2018 19:53

Il y en a qui ont dû avoir les pattes sérieusement graissées!!!!! Absolument scandaleux. Ils n'en ont que faire de ce que pensent les habitants concernés.

URGENT // Massacre programmé à l'île d'Yeu et Noirmoitier !

Image

Madame, Monsieur,

C'est un véritable scandale :

Au mépris de toutes les oppositions et de toutes les mises en garde des experts, la préfecture de Vendée vient de délivrer les autorisations pour la construction d'un gigantesque parc éolien au large des îles d’Yeu et Noirmoutier.

Au total, non pas 5, 10 ni même 20, mais bien un total de 62 éoliennes qui vont complètement défigurer les côtes de nos magnifiques îles si renommées, et qui menacent gravement la vie sauvage de la côté Atlantique !

Et ceci alors même que 76% des habitants ont clairement manifesté leur opposition formelle à ce projet, dans le cadre de l'enquête publique censée valider le projet !!

Quel mépris pour l'avis des habitants de ces côtes, pourtant les premiers concernés par ces projets qui vont défigurer pour des années le paysage côtier de la Vendée...

Ce ne sont pas les seuls à s'être opposés à ce scandaleux projet : le Conseil national de la protection de la nature a lui aussi rendu un avis défavorable au projet, qui risque d'avoir un impact très négatif sur la biodiversité et les espèces d'oiseaux protégées qui viennent trouver refuge sur la côté Atlantique.

Il est hors de question de laisser se réaliser ce massacre programmé du paysage et de l'écologie de nos côtes, tout ça pour permettre aux industriels de l'éolien de réaliser des profits colossaux avec leur parc éolien géant !

Vous faites partie des premiers signataires de la pétition "Non aux parcs éoliens trop proches des côtes", avec désormais 11 500 autres citoyens engagés tels que vous.

Mais, pour avoir une chance d'avoir un impact significatif, et de faire barrage à ce projet funeste, le nombre de signataires doit impérativement atteindre au moins 20 000, voire 30 000 personnes !

Alors, s'il vous plaît, transférez l'email ci-dessous, pour qu'un maximum de personnes signent à leur tour la pétition d'Etienne.

Et passez également le message sur les réseaux sociaux :

Image

Image

Image

Si nous laissons passer ce premier projet sans rien dire, alors, c'est la porte ouverte à tous les projets de parcs éoliens les plus géants et délirants les uns que les autres le long de nos côtes !

Votre action peut être celle qui fera la différence pour sauvegarder la beauté et la vie sauvage des côtes françaises : alors, ne perdez pas un instant pour alerter l'ensemble de vos contacts !

Merci,

Marine, de l'équipe Citizaction
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Image

Voilà ce que verront bientôt les habitants et les estivants de Batz-sur-mer, une des plus belles côtes de l'Atlantique !

Peut-on laisser faire ça ?

Fécamp, Saint-Brieuc, Courseulles-sur-mer, Noirmoutier, Ile d'Yeu, Ile d'Oléron…

Ces noms font rêver. Ce sont parmi les plus beaux sites de notre littoral.

Ils seront bientôt saccagés par des parcs éoliens marins à dix kilomètres seulement des côtes qui ne cessent de se multiplier, au mépris des paysages, des citoyens et du bon sens le plus élémentaire.

Savez-vous que l'Etat prévoit 2500 éoliennes le long de nos côtes d'ici 13 ans ?

Imaginez le littoral français ceinturés de parcs de 60 à 80 aérogénérateurs avec des mâts de plus de 200 mètres de haut. C'est un massacre !

Nous sommes tous concernés.

Oui, pas seulement les habitants ou les estivants de ces côtes, ni même les amoureux du merveilleux patrimoine paysager français.

Oui, nous sommes tous concernés car nous allons tous payer pour ce projet fou :
Pour installer 3 parcs éoliens trop proches des côtes (10 km) vous et moi et tous les contribuables allons payer 1 milliard d’euros par an de subvention, pour un prix de l’électricité à 226 euros le mégawatt-heure.

Par comparaison les Allemands font des parcs éoliens non visibles des côtes, à plus de 50 km en mer, sans subvention publique. Le prix de l’électricité y ressort inférieur à 50 euros le mégawatt-heure.

Stupéfiant, non ?

Il faut arrêter ce massacre avant qu'il soit trop tard.

Signez et faites signer la pétition !

Merci.

Etienne
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1139
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Usurpation d’identité : ça peut vous arriver

Message non lupar Jumbofan » 10 Déc 2018 17:55

Usurpation d’identité : ça peut vous arriver

Image


Madame, Monsieur,

Chaque année, en France, près de 300 000 personnes sont victimes d’une usurpation d’identité. Elle leur est volée par des escrocs sans scrupules qui accumulent des impayés et des délits que les usurpés doivent ensuite assumer à leur place.

Pour les victimes, seules face à l’inertie de la justice, commence alors une longue descente aux enfers…

… Car il faut compter en moyenne 3 ans de procédures, épuisantes et coûteuses, avant d’espérer recouvrer son identité. Et encore, la plupart du temps, les usurpateurs sont multiples, les identités revendues et pour ceux dont la vie a été volée, ce n’est jamais vraiment fini.

Avec 30 % d’augmentation par an, le phénomène explose ! Plus personne n’est à l’abri !

Selon un rapport du Crédoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) un Français aurait même plus de chances de subir une usurpation d’identité, qu’un vol de voiture ou un cambriolage.

C’est pourquoi il est URGENT de nous mobiliser pour exiger la mise en œuvre IMMEDIATE de procédures de vigilance, plus strictes, pour protéger l’identité des citoyens et d’une législation plus dissuasive à l’encontre de ces criminels.

Signez ma pétition et ensemble, "Agissons contre l’usurpation d’identité !"

Car pour arriver à leurs fins ces malfaiteurs sont prêts à toutes les ruses. Ils dérobent vos données personnelles en ramassant un document égaré dans la rue, en volant vos papiers, en fouillant votre boîte aux lettres ou vos poubelles, ou encore par des emails frauduleux sur Internet… ensuite c’est facile !

Alors bien sûr, nos passeports, nos cartes d’identité et nos titres de séjour sont mieux sécurisés. Leur falsification devient plus difficile. Mais les failles administratives sont encore beaucoup trop nombreuses…

… Il ne suffit, par exemple, que de quelques informations pour demander en ligne, un extrait d’acte de naissance ou déclarer une pièce d’identité perdue pour s’en faire carrément délivrer une, officielle, à votre place…

… Et même si vous avez déclaré à la police la perte ou le vol de vos papiers d’identité, il n’existe pas de fichier recensant ces informations au niveau national que les organismes financiers pourraient consulter avant d’accepter un nouveau client…

… Ces escrocs peuvent alors ouvrir et débiter tranquillement des comptes bancaires à votre nom, contracter des crédits à la consommation, commettre des actions frauduleuses commerciales, civiles et même pénales, sans même que vous le sachiez…

… Et puis un jour, les banques, les huissiers, le fisc ou la police frappent à votre porte. Car c’est à vous de payer pour ces achats que vous n’avez pas faits. Vous qui êtes arrêté pour ces délits que vous n’avez pas commis.

… Vous vous retrouvez endetté, interdit bancaire, blacklisté à la Banque de France, sans possibilité d’emprunter pendant 5 ans et parfois même condamné, avec un casier judiciaire qui n’est en réalité pas le vôtre…

… Mais tant pis ! C’est à vous de prouver que vous êtes bien vous-même et que vous n’avez rien fait. Et c’est souvent beaucoup plus compliqué qu’il n’y paraît…

… Alors c’est toute votre vie, volée par un usurpateur, parfois plusieurs, qui peut brutalement sombrer dans le cauchemar.

- Comme pour Sylvain qui s’est vu réclamer les mensualités d’un crédit de 10 000 euros qu’il n’avait jamais contracté. C’était il y a 5 ans. Ensuite, il s’est retrouvé, malgré lui, au cœur d’une gigantesque arnaque de fausse location d’appartements montée sous son identité. Fiché à la banque de France, interdit bancaire, il est poursuivi pour 67 cas d’escroqueries, des milliers d’euros de factures et d’amendes impayées. Ruiné, enlisé dans les procès à répétition, à devoir constamment prouver sa bonne foi, il fait une grave dépression et perd son emploi. Sa vie est brisée. Il doit pourtant encore trouver la force de se battre à chaque nouvelle affaire qui lui tombe dessus.

- Dalila, elle, a appris au moment de se marier qu’elle n’en avait pas le droit. Officiellement elle l’était déjà. Une usurpatrice a utilisé son identité, sans doute par intérêt financier pour un mariage blanc. Aujourd’hui, après 3 ans de procédures, elle espère toujours avoir, un jour, enfin le droit d’épouser le père de sa fille.

- Quant à Paul, il a égaré sa carte d’identité à Rennes en avril dernier. Celui qui la retrouve accumule les délits. Plusieurs fois arrêté il est même condamné au nom de Paul. Par chance, le coupable est finalement démasqué et condamné à… 3 mois de prison. Paul a récupéré son identité et un casier judiciaire vierge. Mais comme le malfaiteur, entré illégalement sur le territoire, a refusé d’indiquer sa véritable identité, sans mandat de dépôt à son véritable nom, il est ressorti libre du tribunal.

- Pour Maya, une étudiante lilloise, les ennuis ont commencé il y a 2 ans quand elle s’est fait voler son portefeuille dans le métro. Depuis, 3 comptes bancaires ont été ouverts à son nom et les amendes impayées s’enchaînent pour un préjudice total de 59 600 euros. A 20 ans à peine, elle se retrouve fichée à la Banque de France et interdit bancaire. Le responsable court toujours et Maya vit avec la crainte permanente que de nouveaux ennuis lui tombent dessus.

Ces histoires tragiques n’ont rien de cas isolés. Elles se comptent chaque année par milliers.

Il est URGENT de réagir !!!

La loi prévoit en théorie 5 ans d’emprisonnement pour les coupables d’usurpation d’identité et 75 000 euros d’amende…

… Sauf que ce n’est quasiment jamais appliqué. Et même lorsque ces escrocs invisibles sont miraculeusement arrêtés, ils s’arrangent généralement pour être non solvables. Les victimes ne récupèrent donc jamais les sommes qu’elles ont été contraintes de débourser.

Le pire, c’est que l’usurpation d’identité est considérée comme un simple délit en France. Alors au-delà de 3 ans, il y a prescription. Vous imaginez ?!

… Déjà que la victime ne se doute souvent de rien avant que les conséquences de l’usurpation (dettes à payer, poursuites…) ne s’abattent brutalement sur elle, quand elle apprend enfin ce qui se passe et veut porter plainte, on lui dit que c’est trop tard.

Le délinquant, lui, s’en sort encore une fois à bon compte. Cette justice à deux vitesses est inacceptable !

Aujourd’hui, le constat est sans appel : entre laxisme administratif et lacunes de la loi, notre système est inefficace pour protéger l’identité des Français et contrer les méthodes, toujours plus perfides, de ces usurpateurs.

C’est pourquoi, nous devons exiger de la Ministre de la Justice, la mise en place de mesures capables de mieux protéger l’identité des citoyens et une loi plus ferme, réellement dissuasive, à l’encontre de ces délinquants !

1 - L’usurpation d’identité doit être considérée comme un crime dans le code pénal et non un simple délit ! Il s’agit d’une atteinte grave à la personne. Le délai de prescription passerait ainsi de 3 à 10 ans et permettrait de faciliter la résolution d’affaires qui durent souvent très longtemps.

2 - La création d’un fichier national recensant les pertes et vols déclarés de documents d’identité, annexé au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) et géré par la Banque de France. Les établissements bancaires habilités à tenir des comptes de dépôts et de crédits auraient ainsi l’obligation de consulter ce fichier et de déclarer toute présentation de documents déclarés volés ou perdus.

3 - L’accès au fichier “Ficoba” (fichier national des comptes bancaires et assimilés) dans le cadre d’un dépôt de plainte. Ce fichier, réservé aux banques, permettrait aux autorités compétentes de vérifier si d’autres comptes et crédits ont été ouverts au nom de l’usurpé.

4 - La création d’un service spécifique d’aide aux victimes d’usurpation d’identité qui pourrait les accompagner dans leurs démarches de dépôt de plainte et pour les aider à récupérer leur identité.

A l’ère du numérique, cette nouvelle délinquance identitaire progresse à une vitesse affolante et nous sommes tous concernés. Il n’y a qu’en nous mobilisant, ensemble et massivement, que nous pourrons nous faire entendre de la Ministre pour que ces mesures de bon sens soient appliquées au plus vite !!

Alors signez ma pétition et “Agissons contre l’usurpation d’identité” avant qu’il ne soit trop tard !

Partagez-la le plus possible autour de vous, sur les réseaux sociaux et avec vos amis.

C’est très important ! Nous devons rassembler un maximum de citoyens autour de cette action. C’est notre identité, celle de nos enfants et de nos petits-enfants qui est menacée alors il n’est pas question de laisser des escrocs nous voler nos noms, nos vies et qui l’on est, sans réagir.

Je compte sur vous ! Agissons contre l’usurpation d’identité !

Valérie

JE SIGNE LA PETITION
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1139
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

...
 
Précédent

Retour vers SOCIETE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 16 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->
cron