Deuxième décès d'un jeune rugbyman en 3 mois

Deuxième décès d'un jeune rugbyman en 3 mois

Message non lupar AL40 » 11 Août 2018 17:16

Le jeune centre du Stade Aurillacois Louis Fajfrowski est décédé vendredi 10 août vers 20 heures

Image
Louis Fajfrowski

Titulaire lors de la rencontre amicale disputée au stade Jean-Alric face à Rodez (Fédérale 1), le joueur âgé de 21 ans avait rejoint le club cantalien en 2015, après avoir évolué durant trois saisons chez les jeunes au Montpellier Hérault Rugby. Il est sorti du terrain au cours de la seconde période du match, à l’heure de jeu, après avoir subi un plaquage. Sonné, le joueur aurillacois avait pu se relever avec l'aide des soigneurs et avait ensuite quitté le terrain parfaitement conscient et sur ses deux jambes, avant de regagner les vestiaires, accompagné d’un médecin.

C'est là qu'il a, plus tard, perdu connaissance à plusieurs reprises. Malgré sa prise en charge par le corps médical et les secours supplémentaires arrivés sur place, il n'a pu être réanimé. Louis Fajfrowski est décédé aux alentours de 20 heures. Il est évidemment trop tôt pour établir un lien entre le choc survenu sur le terrain et le décès brutal du joueur de 21 ans. Une enquête devrait être ouverte.

Louis Fajfrowski a évolué en équipe de France U19, notamment avec Judicaël Cancoriet. Panache et puissance feront de lui un élément incontournable en espoirs à Aurillac. Il effectue sa première apparition en professionnel le 16 septembre 2016 à Albi, lancé par Jeremy Davidson. Il comptait une vingtaine d'apparition en ProD2 ces deux dernières saisons.


https://www.sports-auvergne.fr/aurillac ... 48566.html


En mai dernier, Adrien, 17 ans, junior du Rugby Club de Billom (Puy-de-Dôme) avait été retrouvé mort dans son lit, au domicile de ses parents, à la suite d'un match amateur disputé la veille en huitième de finale U18 du Challenge Sud-Est.
À la suite d'un placage l'ayant mis K.-O., Adrien scolarisé dans un lycée en section sport-études rugby de la région, s'était relevé et avait quitté le terrain sans aucune prise en charge particulière (protocole commotion, visite d'un médecin).
Selon les premières constatations de l'autopsie ordonnée par le parquet de Clermont-Ferrand « c'est bien une blessure à la tête qui serait à l'origine du décès ».

A la suite de ce décès, le professeur Jean Chazal, 69 ans, neurochirurgien clermontois réputé, spécialiste des commotions cérébrales et référent auprès de la Ligue nationale de rugby, avait déclaré : " Là, il y a eu un choc à la tête. Ce n’est jamais anodin. J’ai la nausée, je n’en peux plus. Le rugby n’est pas fait pour qu’un môme y laisse la vie. "
Le professeur Chazal, qui fut à l’origine du protocole commotion cérébrale dans le Top 14, ajoutait : "En 10 ans, elles ont pratiquement doublé chez les pros ! La faute à l’évolution du jeu et des gabarits des joueurs. A l’origine le rugby était sport d’évitement, universitaire, intellectuel. Aujourd’hui, c’est devenu un sport de combat".
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 620
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

...
 

Re: Deuxième décès d'un jeune rugbyman en 3 mois

Message non lupar Pilotix » 11 Août 2018 18:25

du foot americain mais sans protections...
Pilotix
 
Messages: 2852
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18


Retour vers RUGBY

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 11 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->