Disparition d'un B772 de Malaysia Airline avec 239 passagers

Re: Disparition d'un B772 de Malaysia Airline avec 239 passa

Message non lupar AL40 » 29 Juil 2018 20:49

Le rapport final sur la disparition du MH370 sera publié lundi 30 juillet

En mai dernier, la Malaisie a mis fin à des recherches sous-marines, à financements privés, de l'épave de l'appareil qui a disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à son bord.

Les familles de disparus ne s'attendent sans doute pas à des révélations. Plus de quatre ans après la disparition du MH370, les autorités malaisiennes vont rendre public lundi un rapport attendu de longue date sur la disparition de l'avion de la compagnie Malaysia Airlines. Il sera mis en ligne et «l'ensemble de la communauté internationale y aura accès», a assuré le ministre malaisien des Transports, Anthony Loke, cité par l'Agence France Presse. «Chaque mot enregistré par les enquêteurs sera consigné», a-t-il précisé.

Les dernières recherches sous-marines privées de l'épave de l'appareil se sont terminées fin mai, sans le moindre résultat. Avec une zone jamais explorée et des moyens technologiques inédits, la société privée Ocean Infinity avait pourtant fait le pari de réussir là où les efforts conjoints de trois pays avaient échoué: pendant des mois en effet, la Malaisie, l'Australie et la Chine s'étaient lancés en vain dans les opérations de recherches les plus coûteuses de l'histoire. L'intervention des Américains d'Ocean Infinity avait ainsi redonné espoir aux familles. Elle se basait sur des affirmations du CSIRO, équivalent australien du CNRS, selon lesquelles l'épave se trouvait au nord de la zone déjà écumée par les recherches officielles. Mais la société américaine, qui a sondé quelque 112.000 km² dans le sud de l'océan Indien, n'a pas réussi à trouver le moindre morceau de l'appareil.

Si les recherches n'ont rien donné à l'ouest de l'Australie, une vingtaine de débris découverts au large de l'Afrique de l'Est ont été identifiés comme appartenant probablement ou certainement au Boeing 777. Jusque-là cependant, les autorités n'ont pas exploré cette piste.
L'arrêt des recherches orchestrées par Ocean Infinity ne signifie toutefois pas leur abandon définitif: la société américaine est l'une des trois compagnies qui ont présenté des offres pour reprendre les recherches. Une autre peut donc encore prendre le relais.


http://www.lefigaro.fr/international/20 ... -lundi.php
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 623
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

...
 

Re: Disparition d'un B772 de Malaysia Airline avec 239 passa

Message non lupar Pilotix » 29 Juil 2018 21:40

Nos descendants le retrouveront au détour d'une ballade en montagne en l'an 5056 quand l'indien aura séché et il se demanderont comment on pouvait vivre sous l'eau,à plus de 240 en 2014 dans une baraque aussi sommaire
Pilotix
 
Messages: 2858
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Disparition d'un B772 de Malaysia Airline avec 239 passa

Message non lupar AL40 » 31 Juil 2018 10:50

Après un rapport non concluant sur la disparition du vol MH370, le directeur de l’aviation civile malaisienne démissionne

Un rapport d’enquête publié lundi n’apporte aucun élément nouveau sur la disparition inexpliquée en 2014 de l’avion de Malaysian Airlines avec 239 personnes à bord.

« C’est avec regret et après mûre réflexion que j’ai décidé de démissionner. » Le directeur général de l’aviation civile malaisienne, Azharuddin Abdul Rahman, a annoncé son départ, mardi 31 juillet, au lendemain de la publication d’un rapport d’enquête n’apportant aucun élément nouveau sur la disparition inexpliquée en 2014 de l’avion de Malaysian Airlines (vol MH370) avec 239 personnes à bord.

Le rapport présenté aux familles de victimes lundi au ministère des transports malaisien a ainsi conclu que les enquêteurs avaient été « incapables de déterminer la véritable cause de la disparition du MH370 », provoquant la colère de proches de passagers. Ce document de 400 pages liste aussi de nombreuses défaillances des contrôleurs aériens en Malaisie et au Vietnam, notamment dans le déclenchement de « phases d’urgence » après la disparition des écrans radars du Boeing 777 qui avait décollé le 8 mars 2014 de Kuala Lumpur pour Pékin.

Le rapport met en évidence le non-respect par le contrôle aérien des procédures opérationnelles habituelles, a souligné Azharuddin Abdul Rahman ; ce qui justifie, selon lui, sa démission.

Aucune trace de l’avion n’a été trouvée dans la zone de recherches de 120 000 km2 explorée dans le sud de l’océan Indien au large de l’Australie, sur la base d’analyses satellite de la trajectoire possible de l’appareil après qu’il a dévié de sa route théorique.

Les recherches maritimes les plus importantes de l’histoire, qui avaient été entamées après la disparition de l’appareil en 2014 sous la direction de l’Australie, en coopération avec la Malaisie et la Chine, pays d’où la majorité des victimes sont originaires, avaient été interrompues en janvier 2017.

Une vingtaine de débris découverts sur le littoral de l’océan Indien au large de l’Afrique de l’Est – loin de la zone de recherches – ont été identifiés, et les autorités ont affirmé qu’ils provenaient probablement ou certainement de l’appareil. Mais ces découvertes n’ont pas permis d’élucider le plus grand mystère de l’aviation civile moderne.


https://www.lemonde.fr/international/ar ... _3210.html
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 623
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

Re: Disparition d'un B772 de Malaysia Airline avec 239 passa

Message non lupar volapied » 31 Juil 2018 13:10

Dans cet autre article du Monde, on reste pantois à la lecture de ces considérations troublantes….


Le rapport final n’exclut pas « l’intervention d’une tierce partie » :shock:

Aberrations des données radar
En ce qui concerne les données radar qui ont permis d’étayer le scénario du « demi-tour » suivi d’un survol en sens inverse au-dessus la Malaisie (avant un détour dans le détroit de Malacca suivi d’un vol fantôme vers le pôle sud), le rapport admet que les changements d’altitude et de vitesse indiqués dans les documents précédents étaient bien au-delà des capacités techniques d’un Boeing 777, des aberrations déjà soulignées par Le Monde. Mais au lieu de remettre en cause la validité de ces données radar, le rapport choisit d’en retenir néanmoins la longitude et la latitude, ces éléments étant jugés « raisonnablement exacts ».
……….

Ayant exclu l’avarie et un acte de folie du commandant de bord, les enquêteurs concluent leur rapport en insistant sur « le manque de preuves » tant pour confirmer l’hypothèse du scénario officiel que pour la démentir. La phrase la plus surprenante de tout le rapport arrive dans l’avant-dernier paragraphe, quand les enquêteurs indiquent « ne pas exclure l’intervention d’une tierce partie ». Ils ne précisent toutefois pas ce qui les a amenés à cette idée, ni de quelle tierce partie il pourrait s’agir.


https://www.lemonde.fr/asie-pacifique/a ... _3216.html


Voila qui ne va pas rassurer les phobiques de l’avion !??
volapied
 
Messages: 991
Inscrit le: 28 Fév 2014 20:55

Précédent

Retour vers Accidents aériens

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 18 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->