Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar TheMask » 09 Août 2014 20:51

Il serait possible de savoir pourquoi mon message a été censuré par un modo ? Alors que je n'ai cité qu'un post du webmaster qui interdisait d'écrire le nom ou de faire référence à une certaine personne ?
Moi jusqu'à maintenant j'ai respecté cette règle ! Mais si elle est caduque faut le dire ? Je me ferai un plaisir de parler de lui :twisted:
TheMask
 
Messages: 449
Inscrit le: 17 Juin 2011 11:00

...
 

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar Holland43 » 09 Août 2014 22:36

Sûrement parce que votre message n'avait, une fois encore, une fois de plus, une nouvelle fois, encore et toujours rien à voir avec le crash du MD de la Swiftair mais concernait un règlement de comptes avec une autre personne. Et plus que jamais, ce sont surtout ce genre de règlements de compte qui sont proscrits par le Webmaster.
Chaque vol est un grand voyage...
Avatar du Gaulois
Holland43
 
Messages: 653
Inscrit le: 28 Mai 2011 15:26

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar TheMask » 10 Août 2014 00:36

Quel règlement de compte ? Je n'ai fait que soulever une directive de webmaster !
En plus c'était mon premier message sur ce sujet, car contrairement à vous et a votre ami je n'ai pas eu accès aux boîtes noire et je n'ai jamais piloté un DC9 ! Par contre j'ai souvent volé dans cette région et pas toujours à des FL qui vont bien pour pouvoir se défendre avec le FIT !!
TheMask
 
Messages: 449
Inscrit le: 17 Juin 2011 11:00

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar Ndindi » 10 Août 2014 11:39

Ndindi
 
Messages: 1223
Inscrit le: 14 Mai 2013 11:40

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar avechelice » 11 Août 2014 01:24

Salut,

Bonjour
A lire
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/ ... 6921&cid=2

J'ai lu ... "boring" comme disent les anglophones ..
C'est du n'importe quoi .. et c'est en écrivant n'importe quoi que l'on devient n'importe qui :mrgreen:

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar crew007 » 11 Août 2014 01:58

En lisant l'article de ce torchon algérien , on constate surtout la haine à peine dissimulée envers la France , ce diable colonisateur qui est obligatoirement à l'origine du crash ... d'une façon ou d'une autre pour ce journaliste complètement con et fanatisé qui va jusqu'à trouver suspect qu'il y ait eu autant de frenchies à bord ! Cet abruti ferait mieux de s'intéresser aux poubelles affrétées par sa compagnie nationale .

Du grand n'importe quoi en effet . Un avion militaire tricolore qui aurait heurté en plein vol le MD et dont on dissimulerait la disparition . Complot , encore et toujours sans doute .
Avatar du Gaulois
crew007
 
Messages: 1438
Inscrit le: 28 Mai 2011 17:10

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar weetabix » 11 Août 2014 22:09

Mais pour qui ne vit pas sous Moudugenou Ier depuis deux ans, la gesticulation de l'état Français sur cette affaire peut paraitre suspecte.

Nous qui subissons tout les jours cette blague avons compris que ce crash tombait bien pour les membres du gouvernement. Pour se faire voir tout en masquant le grand vide qu'ils laissaient entre une énième annonce d'un énième pacte fourre-tout et la prise de leur vacances bien méritées.
Et c'est vrai que les vacances du gouvernement ca fait du bien, surtout a nous.

Mais un journaliste reste un journaliste, Français comme Algérien. Il surf sur ce qui fait vendre, et une petite thèse du complot venu de l'ancien pays colonisateur, ca doit pas déplaire a ses lecteurs.
weetabix
 
Messages: 176
Inscrit le: 07 Oct 2013 12:32

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar armor22 » 29 Août 2014 10:59

avechelice a écrit:Salut,

quelques questions qui me turlupinent:
Si le CVR est de nouvelle génération comme sa forme semble l'indiquer, il ne peut pas être à bande, mais à mémoire électronique. Alors arrêtons de parler de bande son!
Et puis lors de ce point presse qu'on peut qualifier de mémorable par le BEA, il est plus qu'étrange qu'il ne donne aucune info sur les contacts radio ou les bandes témoins des stations sol. Il n'y en a pas ou ils n'ont pas encore pensé à les relever ou... il vaut mieux les garder au frais.
Et puis, plus je regarde les débris, plus je me demande comment les DEUX enregistreurs ont être récupérés quasiment intacts de ce chaos.
Enfin, si je me souviens bien, on a reproché par le passé aux enquêteurs de ne pas avoir relevé le numéro de série des enregistreurs pour éviter toute polémique ultérieure. Alors là, a-t-on relevé le N°?


Que des bonnes questions (c'est du bon sens paysan :D )
Hélas ... le BEA (lors de sa conférence .. ou sur son site) ne répond pas a ces questions ..... :evil:

A+


Il est probablement utile de lire , ou relire :

http://www.crashdehabsheim.net/autre%20 ... lgerie.htm

Voir la vidéo et les photos des enregistreurs (emballés comme du jambon ;) ) directement sur ce blog



Et voici LA QUESTION!

Les deux enregistreurs, qu'on surnomme "boites noires", du MD83 de Swift Air assurant le vol AH 5017 pour le compte d'Air Algérie ont été remis au BEA devant les caméras le 28 juillet 2014.
https://www.youtube.com/watch?v=a2OOTq17dcU
Du jamais vu depuis que les médias et le grand public s'intéressent à la chose, les deux boites étaient emballées comme des jambons. Mais pourquoi donc? Alors que toujours, les photographes et caméramans peuvent s'appesantir sur les boites présentées, là c'est du genre: t'as vu et hop on enlève.
Et puis, belle lacune, pour authentifier les enregistreurs, depuis 1988, il est demandé instamment au BEA de relever les numéros de série avant toute opération et de les comparer à la liste des équipements montés à bord.

Pour l'une des boîtes au moins, on en distingue malgré tout la forme arrondie et la taille approximative. On peut dès lors la comparer aux autres enregistreurs CVR ou FDR prélevées lors d'autres crashs de MD80, MD82 ou MD83, des variantes d'un même modèle d'avion.
Précisons que les enregistreurs des années 80/90 étaient lourds et encombrants et à bande magnétique, une bande qu'il fallait couper et sortir de son boitier pour l'analyser. De nombreux avions équipés de ce type volent toujours comme les MD80. Dans les modèles plus récents, (B777, A330 par exemple) une mémoire électronique moins gourmande en énergie et moins volumineuse a pris le relais.

etc..etc
Voilà une capture d'image de la vidéo, probablement du CVR du vol AH 5017. On distingue bien sa forme arrondie et sa petite taille. Rien à voir avec un CVR monté sur MD-83.

Et le second enregistreur, probablement le FDR ou peut-être même un DFDR sans bande vu sa taille.
Et voilà les enregistreurs (le plus petit est le CVR, le plus grand le FDR) de plusieurs MD80/82/83 accidentés ces dernières années.

Il me semble que la différence saute aux yeux par la forme et la taille!



...
armor22
 
Messages: 1049
Inscrit le: 22 Sep 2011 12:14

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar Ndindi » 29 Août 2014 11:25

Quelques reflexions
Pourquoi le Gvt s est empressé pour gérer la situation ( avion américain, compagnie espagnole, pays du lieu Mali )
Il n y a même pas un cratère sur le lieu du crash ( absence des moteurs des trains d atterrisage et des objets mous comme des valises ) le 11 Septembre ils ont bien retrouvés le passeport d un des terroristes ahah
Le CVR inexploitate
La balise de détresse ne s est pas déclanchée
L avion au départ de Ouaga n était pas lourd et le domaine de vol ne devait pas être si limitatif
Le BEA comme d habitude est à la solde du Gvt
Ndindi
 
Messages: 1223
Inscrit le: 14 Mai 2013 11:40

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar Pilotix » 20 Sep 2014 20:35

Le rapport d'étape publié aujourd'hui :

http://www.bea.aero/docspa/2014/ec-v140 ... 724.e1.pdf
Pilotix
 
Messages: 2616
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar limacharlie » 20 Sep 2014 22:56

Pilotix a écrit:Le rapport d'étape publié aujourd'hui :
http://www.bea.aero/docspa/2014/ec-v140 ... 724.e1.pdf

Il est interessant ce rapport...
Il ne donne pas les conclusions, mais il publie les paramètres du FDR.(annexe1).
C'est sans appel... et c'est ce que je pensais depuis le début.
limacharlie
 
Messages: 1560
Inscrit le: 07 Août 2011 09:41

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar AL40 » 03 Avr 2015 00:17

Accident survenu dans la région de Gossi (Mali) le 24 juillet 2014 à l'avion McDonnell Douglas DC-9-83 (MD-83), immatriculé EC-LTV , exploité par Swiftair SA, vol AH 5017


COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 2 AVRIL 2015

Communiqué du BEA et de la commission d'Enquêtes Accidents et Incidents de l'Aviation Civile (Mali)

A la suite de la publication du rapport d'étape le 20 septembre 2014 à Bamako (Mali), les travaux d'enquête se sont poursuivis à partir de l'analyse des paramètres du vol de l'accident. Les avancées de ces travaux amènent aujourd'hui la commission d'enquête de la République du Mali et le BEA à communiquer conjointement les informations qui suivent.

Le 24 juillet 2014, le MD-83 immatriculé EC-LTV effectue le vol régulier de nuit AH 5017 au départ de Ouagadougou (Burkina Faso) et à destination d'Alger (Algérie). Le décollage a lieu à 01h15, la montée jusqu'à l'altitude de croisière est réalisée sans événement significatif, l'équipage effectue plusieurs altérations de cap afin de contourner une cellule orageuse. Le pilote automatique et l'auto-manette sont engagés. L'avion atteint l'altitude de croisière de 31 000 ft, soit environ 9 500 m. Le pilote automatique passe alors en mode de maintien d'altitude et l'auto-manette en mode de maintien de vitesse (Mach).

Environ deux minutes après la mise en palier de l'avion à une altitude de 31 000 ft, des calculs réalisés par le motoriste et validés par l'équipe d'enquête indiquent que la valeur enregistrée de l'EPR, paramètre principal de conduite des moteurs, est devenue erronée sur le moteur droit puis environ 55 secondes plus tard sur le moteur gauche. Ceci est vraisemblablement le résultat du givrage des capteurs de pression situés sur le cône de nez des moteurs. Si le système de protection contre le givrage des moteurs est activé, ces capteurs de pression sont réchauffés par de l'air chaud.

L'analyse des données disponibles indique que l'équipage n'a vraisemblablement pas activé ces systèmes au cours de la montée et de la croisière.

Du fait du givrage des capteurs de pression, l'information erronée transmise à l'auto-manette conduit cette dernière à limiter la poussée délivrée par les moteurs. Dans ces conditions, la poussée devient insuffisante pour maintenir la vitesse de croisière et l'avion ralentit. Le pilote automatique commande alors une augmentation de l'assiette de l'avion pour maintenir l'altitude malgré cette perte de vitesse.

C'est ainsi qu'à compter de l'apparition de l'erreur de mesure des valeurs d'EPR, la vitesse de l'avion a diminué de 290 à 200 kt en 5 minutes et 35 secondes environ et l'incidence a augmenté jusqu'au décrochage de l'avion.

Environ 20 secondes après le début du décrochage de l'avion, le pilote automatique est déconnecté. L'avion part brusquement en roulis à gauche jusqu'à atteindre 140° d'inclinaison, et à piquer jusqu'à 80°.

Les paramètres enregistrés indiquent qu'il n'y a pas eu de manœuvre de récupération du décrochage réalisée par l'équipage.

Cependant, dans les instants qui ont suivi le décrochage de l'avion, les gouvernes restent braquées dans le sens à cabrer et en roulis à droite.

ACTIONS CORRECTRICES

Au moins deux événements similaires se sont produits en juin 2002 et en juin 2014, sans conséquences graves.

L'événement de juin 2002 a fait l'objet d'un rapport d'enquête du NTSB. Le 4 juin 2002, l'avion McDonnell Douglas MD-82, immatriculé N823NK et assurant le vol Spirit Airlines 970, a connu une perte de puissance des deux moteurs, en vol de croisière à une altitude de 33 000 ft, soit environ 10 000 m. Les deux capteurs de pression, situés au niveau des entrées d'air des moteurs, ont été obstrués par des cristaux de glace, engendrant une indication incorrecte et surestimée de l'EPR. L'équipage a perçu la diminution de vitesse et les signes précurseurs du décrochage juste avant de déconnecter le pilote automatique et de mettre l'avion en descente. Il n'avait pas activé les systèmes de protection contre le givrage des moteurs. Cet événement a eu lieu de jour, hors des nuages.

Le 8 juin 2014, l'avion MD-83 immatriculé EC-JUG de la compagnie Swiftair qui effectuait un vol de transport de passagers au niveau de vol FL 330, a subi une diminution de la vitesse alors qu'il évoluait de jour au-dessus de la couche nuageuse et que l'auto-manette était engagée. L'équipage a détecté le problème, mis l'avion en descente et activé les systèmes de protection contre le givrage des moteurs avant d'atteindre la situation de décrochage, puis a poursuivi son vol.

Cet historique ainsi que les données relatives à l'accident du vol AH 5017 ont été partagés avec l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) et par son intermédiaire avec les autorités américaines (FAA). Elles devront servir de base à la publication prochaine de mesures correctrices visant à aider les équipages à identifier et faire face à une situation similaire à celle rencontrée lors de cet accident.

PROCHAINES ETAPES

Les travaux d'enquête se poursuivent, notamment sur l'analyse :
des paramètres de vol pour compléter le scénario décrit ci-dessus,
des réactions possibles de l'équipage malgré l'absence de données de l'enregistrement phonique du vol de l'accident qui reste à ce jour inexploitable,
de la formation et du suivi des équipages de Swiftair,
des événements antérieurs et des suites qui leur ont été données.
La publication du rapport final est envisagée à la fin du mois de décembre 2015.


http://www.bea.aero/fr/enquetes/vol.ah. ... h.5017.php
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 551
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar avechelice » 03 Avr 2015 05:17

Salut,

C'est ainsi qu'à compter de l'apparition de l'erreur de mesure des valeurs d'EPR, la vitesse de l'avion a diminué de 290 à 200 kt en 5 minutes et 35 secondes environ et l'incidence a augmenté jusqu'au décrochage de l'avion.

Recommandation BEA :
Interdiction de posséder des journaux dans le cockpit ..
Car c'est certainement ce que faisaient les deux zouaves .. lire des journaux au lieu de surveiller leurs instruments !!

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar Holland43 » 03 Avr 2015 22:33

Une grosse différence, me semble-t-il avec les branquignols de l'AF 447, ici pour le vol Swift Air, l'incident a entraîné une réduction des gaz donc de la vitesse, il y avait donc urgence à réagir de la part des pilotes du fait que le PA tentait de corriger en augmentant l'assiette. Pour le 447, la poussée était figée à sa dernière valeur lors du désengagement du PA, il n'y avait donc aucune urgence à branler le manche...

En tout cas, merci AL40 pour ces informations.
Chaque vol est un grand voyage...
Avatar du Gaulois
Holland43
 
Messages: 653
Inscrit le: 28 Mai 2011 15:26

Re: Disparition MD83 Swiftair vol AH5017 OUAGADOUGOU - ALGER

Message non lupar AL40 » 22 Avr 2016 17:04

Crash d’Air Algérie au Mali : les pilotes n’ont pas activé le système antigivre


L’accident de l’avion d’Air Algérie qui a fait 116 morts le 24 juillet 2014 au Mali est principalement dû à « la non-activation » par l’équipage du système antigivre, selon le rapport final des enquêteurs français. Ces conclusions, rendues publiques vendredi 22 avril à Bamako, confirment les résultats préliminaires de l’enquête.

Les « capteurs de pression des moteurs avaient été obstrués, vraisemblablement par des cristaux de glace » et « les systèmes d’antigivrage » n’ont « pas été activés par l’équipage », a affirmé Mamadou Hachim Koumaré, le ministère des transports du Mali.
« L’obstruction des capteurs a perturbé le fonctionnement des moteurs, limitant la poussée à un niveau insuffisant pour que l’avion poursuive son vol à un niveau de croisière. »
Par ailleurs, le ministre a fait part de « difficultés rencontrées » dans l’enquête, relatives notamment aux « données inexploitables d’un des enregistreurs de vol qui ont limité l’analyse du comportement de l’équipage en vol ».

L’appareil effectuant la liaison Ouagadougou-Alger s’était écrasé dans le nord du Mali, dans la région de Gossi, avec 110 passagers à bord, dont 54 Français, des Burkinabés, des Libanais, des Algériens, et six membres d’équipage, tous espagnols. Le McDonnell Douglas 83 était affrété par Air Algérie auprès de la compagnie espagnole de leasing Swiftair.

Le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) français avait déjà révélé que la cause principale de l’accident résidait dans la non-activation par les pilotes du système antigivre des moteurs, ce qui a pu provoquer le décrochage de l’avion. « Les paramètres enregistrés indiquent qu’il n’y a pas eu de manœuvre de récupération du décrochage réalisée par l’équipage », avait déclaré le BEA en avril 2015, s’appuyant sur les premiers éléments de l’enquête.

L’avocat des familles des victimes avait qualifié d’« accablants » les dysfonctionnements révélés par l’enquête judiciaire sur l’accident, en juillet 2015.


http://www.lemonde.fr/afrique/article/2 ... _3212.html

Le rapport final du BEA est ici :

https://www.bea.aero/uploads/tx_elydbra ... 140724.pdf
Avatar du Gaulois
AL40
 
Messages: 551
Inscrit le: 30 Mai 2011 23:21

...
 
PrécédentSuivant

Retour vers Accidents aériens

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 24 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->