Air France : nuit "horrible" à Damas

Incidents , compagnies , constructeurs , voyages , vos questions ...

Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar Vox Populix » 17 Août 2012, 13:09



Image

europe1.fr - 17/08/2012

Les passagers de l'avion, qui a été détourné en Syrie, ont failli devoir payer le carburant.

C'est un voyage qui a bien failli leur coûter plus cher que prévu. Après avoir été dérouté pour raisons de sécurité, le vol Air France Paris-Beyrouth, qui a fait escale mercredi à Damas pour se ravitailler en carburant, a demandé à ses passagers de quelle somme d'argent ils disposaient pour régler le plein.

Ce voyage, qui devait durer trois heures, s'est transformé en un véritable périple de près de 20 heures au Proche-Orient, dont quelques-unes à l'aéroport de la capitale syrienne.


Dérouté vers Amman

Cette procédure de déroutement, décidée suite aux troubles qui ont éclaté sur la route de l'aéroport à Beyrouth, n'a pas été aussi simple que prévue, signale Air France. "La situation s'est dégradée rapidement pendant la phase d'approche à Beyrouth, ce qui a conduit la compagnie à décider d'un déroutement sur Amman en Jordanie, ce qui apparaissait alors comme la meilleure solution", explique le directeur de permanence à Air France, Pierre Caussade.
Sauf que la compagnie française n'avait pas prévu de se faire refuser l'entrée. "Le commandant de bord n'a pas pu obtenir du contrôle aérien du secteur l'autorisation d'emprunter une trajectoire directe sur Amman", ajoute un commandant de bord, porte-parole des opérations aériennes de la compagnie. En clair, les couloirs aériens sont bouchés et le carburant manque


"Il n'avait pas d'argent en cash"

Seul recours possible pour le pilote de l'avion avec le carburant restant : atterrir à Damas, la capitale syrienne, à 80 km de Beyrouth. Les 174 passagers, qui sont restés une partie du voyage dans l'incertitude, n'avaient pas prévu de se rendre dans un pays en guerre.

"C'était une nuit horrible. On est resté deux heures à Damas avec les fenêtres de l'avion fermées. Le capitaine nous a dit : 'ne prenez pas de vidéos, pas de photos'. Il n'avait pas d'argent en cash pour payer le fioul. Il a demandé aux business classes : 'si vous avez de l'argent, on en a besoin pour payer 17.000 dollars, à peu près 15.000 euros.' C'était horrible", raconte l'une des passagères au micro d'Europe 1.


"Précaution et anticipation"

Au terme d'un vol riche en émotions pour les 174 passagers, l'entreprise a finalement réglé elle-même la somme demandée par les autorités aéroportuaires de la capitale syrienne.
"Par mesure de précaution et d'anticipation, l'équipage a procédé au recensement des disponibilités d'avoirs en liquide des passagers pour payer le plein de carburant en liquide", s'est justifiée une porte-parole d'Air France.

Après l'escale de Damas, l'Airbus est parti pour l'aéroport de Larnaca, à Chypre, où il s'est posé dans la nuit. Finalement, il a atterri jeudi à 16h38 à l'aéroport de Beyrouth, sa destination finale.
Avatar du Gaulois
Vox Populix
 
Messages: 937
Inscrit le: 17 Mai 2011, 10:15

...
 

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar crew007 » 17 Août 2012, 13:31

Ils partent vraiment en vrac chez AF . Parfait dégagement que Damas dans un pays en pleine guerre civile !!!!!!! Ca sent l'emport mini de fuel au départ de Gaule pour raison d'économie !!!!!!!

Encore un 0/10 ! C'est digne d'une major ça ?
Avatar du Gaulois
crew007
 
Messages: 1534
Inscrit le: 28 Mai 2011, 16:10

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar webmasterix » 17 Août 2012, 13:39

VR-HMS a écrit :

Inexplicable :

1/pourquoi poser dans un pays avec lequel nous avons rompu les relations aériennes et diplomatiques .

2/ l' A330-200 peut faire un CDG - TYO , devoir refueller pour un vol si court parait bizzare .
Situation déja connue avec l' Iran ou les 707 AF devaient poser à IST pour pouvoir redecoller de THR sans etre ravitaillé ( meme chose pour les DC8 SWR )

3/ dans le cas d' un refuelling de déroutement , les essenciers demandent du cash ; cette situation s' est déja vue , et qui plus est si les relations sont rompues , l' avion est en quelquesorte pris en otage : la belle affaire pour recolter des USD .

4/ choc psychologique : desz passagers ont cru à une prise d' otage .

5/ les emeutes avaient lieu sur la route de l' aéroport de BEY . Le 332 AF aurait pu poser à BEY ( en assurant securité aux pax , immobilisation de l' avion au large , etc etc ...

Bref , il y a trop de zones d' ombre dans cett' affaire .

a suivre donc .



Jeudi 16 août 2012, 21:49
Vol Air France dérouté: L'équipage a fait la quête pour le kérosène à Damas

MIGUEL MEDINA AFP.COM
Des passagers du vol Paris-Beyrouth d'Air France, dérouté mercredi via Damas pour faire le plein avant de gagner Chypre, ont raconté que l'équipage avait commencé une quête auprès des passagers pour payer le kérosène avant de trouver une autre solution.
Des passagers du vol Paris-Beyrouth d'Air France, dérouté mercredi via Damas pour faire le plein avant de gagner Chypre, ont raconté que l'équipage avait commencé une quête auprès des passagers pour payer le kérosène avant de trouver une autre solution. «On est descendu en Syrie, il y avait plein de soldats, il fallait baisser les rideaux des hublots, on a pensé qu'il y avait quelques problèmes et qu'ils n'avaient pas d'argent pour payer l'essence», a déclaré à l'AFP Najib, un chef d'entreprise de 42 ans. «Ils ont demandé si les passagers pouvaient contribuer pour pouvoir mettre le kérosène. Après ils ont résolu le problème», a-t-il ajouté.

Liaisons pour Damas interrompues

Air France a dérouté ce vol à destination de Beyrouth vers Chypre «par précaution» mercredi soir, des troubles ayant éclaté sur la route de l'aéroport Rafik Hariri. L'appareil avait du s'arrêter pour faire le plein à Damas avant d'atterrir à l'aéroport chypriote de Larnaca, où les passagers ont été pris en charge par la compagnie. «A Damas, on a attendu un certain temps et il y a eu des tractations pour acheter du kérosène» car Air France n'assure plus de liaison actuellement sur Damas et «n'a donc pas de compte», a raconté de son côté Roland, un ingénieur de 33 ans. «Il a fallu négocier pour acheter du kérosène et dès qu'on en a récupéré suffisamment on a pu repartir pour Larnaca», a-t-il ajouté.

La compagnie française, qui assurait trois liaisons hebdomadaires, avait annulé en mars 2012 ses vols pour Damas.

Carte de crédit refusée

Selon un membre de la compagnie qui a tenu à garder l'anonymat, l'équipage a proposé de payer avec une carte de crédit, mais celle-ci ne pouvait être utilisée en raison des sanctions internationales visant le régime syrien. Il n'a pas précisé la solution trouvée pour payer le kérosène.

Le blocage de la route de l'aéroport de Beyrouth par les familles de onze pèlerins kidnappés en Syrie en mai par des rebelles, a conduit à dérouter l'avion vers Damas où la situation est bien plus grave. «Ils ont éteint le système de navigation. Après ils ont dit qu'on allait se poser pour des raisons de sécurité à Amman, et après c'était la Syrie», a ajouté Najib, le chef d'entreprise, indiquant avoir pensé à une prise d'otage quand il a été question d'attérir à Damas. Ce déroutement s'est en effet révélé complexe, a-t-on appris auprès d'Air France. «La situation s'est dégradée rapidement pendant la phase d'approche à Beyrouth, ce qui a conduit la compagnie à décider d'un déroutement sur Amman qui apparaissait alors comme la meilleure solution», a expliqué le directeur de permanence à Air France, Pierre Caussade.

«Mais le commandement de bord n'a pas pu obtenir du contrôle aérien du secteur l'autorisation d'emprunter une trajectoire directe sur Amman. En fin de compte, avec le carburant restant, le seul aéroport à portée a été Damas», a ajouté un commandant de bord, porte-parole des opérations aériennes de la compagnie. L'avion a ainsi pu faire le plein en deux heures avant de repartir sur Chypre, avec ses 174 passagers et 11 membres d'équipage. Ils ont finalement atterri à Beyrouth jeudi à 16h38 (14h38 GMT), soit environ 24 heures après leur départ, a déclaré une porte-parole de la compagnie précisant que «la desserte Paris-Beyrouth, avec deux vols quotidiens, reprend normalement à partir d'aujourd'hui».
Avatar du Gaulois
webmasterix
Administrateur
 
Messages: 141
Inscrit le: 17 Mai 2011, 07:46

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar navstarix » 17 Août 2012, 14:25

Beyrouth/Damas: 48 nm
Beyrouth/ Larnaca : 111nm
Beyrouth/Amman : 118 nm
Il devait vraiment être à court de carburant le Captain
ou il avait des ordres ??? ou pétrole mini au départ de CDG avec situation instable à l'arrivée :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
navstarix
 
Messages: 407
Inscrit le: 25 Mai 2012, 18:01

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar VR-HMS » 17 Août 2012, 14:57

ou pétrole mini au départ de CDG avec situation instable à l'arrivée

c' est ce qui parait le plus probable , hélas . :evil:
VR-HMS
VR-HMS
 
Messages: 1223
Inscrit le: 03 Juil 2011, 15:57

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar Jumbofan » 18 Août 2012, 14:43

Il est quand même une question qui se pose; celle de l'aéroport de déroutement prévu au cas où pour raison "x" l'appareil ne pourrait pas se poser sur le terrain de l'aéroport de destination. Quel terrain est usuellement désigné comme déroutement sur les vols à destination de Beyrouth ?. Très important puisque celui-ci entre en ligne de compte pour déterminer la quantité de kéro nécessaire pour effectuer ce vol.
Cette procédure de déroutement, décidée suite aux troubles qui ont éclaté sur la route de l'aéroport à Beyrouth, n'a pas été aussi simple que prévue, signale Air France. "La situation s'est dégradée rapidement pendant la phase d'approche à Beyrouth, ce qui a conduit la compagnie à décider d'un déroutement sur Amman en Jordanie, ce qui apparaissait alors comme la meilleure solution", explique le directeur de permanence à Air France, Pierre Caussade.

Pourquoi cet appareil ne s'est-il pas dirigé vers le terrain de déroutement prévu sur le plan de vol dès lors qu'ils ont su qu'il y avait de gros problèmes ? Larnaca ??
Je trouve que la situation n'est pas très claire. Quelqu'un serait-il monté à bord à Damas pour quitter la Syrie ni vu ni connu puis évaporé dans la nature à Larnaca ? Une telle opération, si c'était le cas, aurait été prévue avant le départ de CDG.
AF qui n'opére plus sur Damas depuis quelques mois en raison des évènements (qui ne s'arrangent pas loin de là) y fait poser un de ces appareils en catastrophe ? et une fois au sol tous les hublots doivent être masqués pour ne rien voir au dehors ?
Je sais, je baigne dans la science-fiction, mais après tout on a vu bien pire par le passé, non ?
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1193
Inscrit le: 28 Mai 2011, 17:12
Localisation: LGDR

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar SP747 » 18 Août 2012, 15:18

Salut Jumbo

Tout est possible mais à ce stade , je n'y crois pas trop . Comme VR-HMS , je penche plutôt pour un too short kéro à l'économie . Je ne vois pas le gouvernement demander à AF d'exfiltrer un individu à bord d'un avion full pax sur un territoire en guerre . Tout simplement une boulette de plus et j'espère que nous aurons le fin mot de l'histoire car j'ai lu que déjà la compagnie refusait de répondre à pas mal d'interrogations ...
a little bit shorter !
Avatar du Gaulois
SP747
 
Messages: 481
Inscrit le: 01 Juin 2011, 19:33

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar Vox Populix » 18 Août 2012, 15:24

Paris-Beyrouth dérouté : Fabius veut des explications

lefigaro.fr - 18/08/2012

Le ministre des Affaires étrangères aurait qualifié de «bêtise» selon Le Parisien la décision de Air France mercredi de faire poser l'avion à Damas. L'ambassadeur de France au Liban ainsi que des personnalités libanaises hostiles à Assad se trouvaient dans l'appareil.

Laurent Fabius aurait jugé «incompréhensible et dangereuse» la décision mercredi soir de la compagnie Air France de poser à Damas un avion reliant Paris à Beyrouth. Le ministre des Affaires étrangères aurait ainsi expliqué au Parisien que parmi les 200 passagers de l'avion se trouvaient l'ambassadeur de France au Liban, Patrice Paoli, et diverses personnalités libanaises hostiles au régime de Bachar el-Assad.

«Imaginez un instant que les autorités syriennes aient fouillé l'avion et vérifié les identités. C'était une énorme bêtise». Le ministre compte demander des explications à la compagnie sur le déroulement des faits.

Mercredi, la compagnie Air France avait décidé de dérouter ce vol à destination de Beyrouth vers Chypre. Des manifestants bloquaient en effet la route de l'aéroport de Beyrouth, qui ne possède pas d'hôtels pour accueillir les voyageurs. L'avion avec à son bord 174 passagers et 11 membres d'équipage a donc poursuivi son chemin par mesure de sécurité, mais a dû se poser à Damas par manque de carburant. L'équipage souhaitait se poser en Jordanie, mais les contrôleurs aériens ne l'ont pas autorisé à changer la route de l'avion.

Les passagers sont restés deux heures au sol à Damas, avec interdiction de sortir de l'avion, le temps du ravitaillement en kérozène. L'appareil est ensuite reparti sans encombre vers Chypre, avant de rallier Beyrouth le lendemain.

Depuis, Air France a présenté ses excuses après «les difficultés rencontrées à l'occasion de ce vol» tout en rappelant qu'elle a eu «pour seul objectif d'assurer la sécurité de ses passagers.»

Avatar du Gaulois
Vox Populix
 
Messages: 937
Inscrit le: 17 Mai 2011, 10:15

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar navstarix » 18 Août 2012, 15:32

Au départ, sur le plan de vol, le terrain de dégagement prévu doit être accessible
Quel est celui habituellement prévu sur le trajet Paris/Beyrouth par Air France???
Mais décoller avec le pétrole mini vers une destination "sensible" me semble hasardeux !!!
Je rejoins un peu le propos de Jumbofan sur cette histoire
Mais, sur le site du Figaro, Fabius dit le "roquet" s'en offusque et s'en occupe
Vous l'avez tous vus avec sa chemise blanche largement ouverte avec Ray Ban pendante en train de visiter des tentes chirurgicales vides
car ils ont besoin d'armes mais CHUUUUUt, il y a embargo!!!!
navstarix
 
Messages: 407
Inscrit le: 25 Mai 2012, 18:01

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar Jumbofan » 18 Août 2012, 16:33

Salut SP747 & navstarix
Je veux bien admettre que c'est un peu tout et n'importe quoi chez AF mais quand même pas à ce point là. Le minimum fuel emporté comporte entre autres (sauf erreur de ma part et que les réglementations aient changé) 30 minutes d'attente verticale terrain, quantité nécessaire pour aller sur le terrain de déroutement prévu sur le plan de vol, etc.. et il en reste un peu plus pour la sécurité. Surtout si le point de chute se trouve être en plein milieu de pays un tant soit peu du genre poudrières. J'ai du mal a comprendre ce qu'il s'est effectivement passé. Je pense que le terrain de déroutement usuellement prévu sur cette ligne doit être Larnaca, mais je me trompe peut-être.
Et comme par hasard nous apprenons maintenant:
que parmi les 200 passagers de l'avion se trouvaient l'ambassadeur de France au Liban, Patrice Paoli, et diverses personnalités libanaises hostiles au régime de Bachar el-Assad.

Je sens qu'on ne va par tarder à entendre AF déclarer que l'appareil a eu une fuite de kéro pendant le vol !!! pourquoi pas ? au point où l'on en est.

Je viens de jeter un coup d'oeil sur Pprune et voilà ce que l'on trouve entre autres :
LGW Vulture

Its AF - anything is possible.


Notre Compagnie nationale a bonne renommée !!!!

à suivre ...
Dernière édition par Jumbofan le 02 Sep 2012, 22:34, édité 1 fois au total.
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1193
Inscrit le: 28 Mai 2011, 17:12
Localisation: LGDR

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar Vox Populix » 18 Août 2012, 17:08

Le scandaleux vol Paris-Damas-Larnaca-Beyrouth d’Air France

Liban L’avion d’Air France venant de Paris, qui a été dérouté mercredi soir vers Chypre, via Damas, a finalement atterri hier à l’aéroport de Beyrouth. Familles et passagers crient à l’aberration et dénoncent la décision de la compagnie aérienne de transiter par la capitale syrienne en état de guerre plutôt qu’à Beyrouth où les autres vols ont normalement atterri.

http://www.lorientlejour.com/category/% ... rance.html
Avatar du Gaulois
Vox Populix
 
Messages: 937
Inscrit le: 17 Mai 2011, 10:15

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar Jumbofan » 18 Août 2012, 17:22

Vox Populix vous avez été plus rapide que moi. Par contre je mets un autre extrait qui vaut quand même son pesant de cacahuètes :
« L’atterrissage à Damas a été mal perçu, explique pour sa part Amine Haddad, médecin. Le service de sécurité d’Air France a interdit à l’avion d’atterrir à Beyrouth et l’a dérouté vers Amman. Or avec l’interdiction de l’espace aérien syrien, il fallait faire un grand détour. Le commandant de bord a constaté qu’il n’avait pas assez de carburant pour traverser toute cette distance. Il a pensé faire un atterrissage forcé en mer. D’ailleurs j’ai pris part, aux côtés de quelques passagers, aux procédures de sécurité fournies, à cet effet, par les membres de l’équipage. Entre-temps, le commandant a pris la décision courageuse de lancer un “mayday” (appel pour signaler que l’avion est en danger, NDLR) demandant un atterrissage en catastrophe à Damas. Les autorités syriennes ont accepté, mais ont exigé une liste des passagers. D’ailleurs des véhicules militaires se trouvaient sur le tarmac. Nous avons su par la suite que le Quai d’Orsay est intervenu pour éviter que les Syriens ne montent dans l’avion, pour régler l’affaire du carburant et pour obtenir des autorités chypriotes l’autorisation d’atterrir à Larnaca. Le décollage de Damas s’est effectué dans une obscurité totale.» Et le Dr Haddad de conclure : « L’équipe d’Air France était remarquable, à la fois affable et ferme pour maintenir le calme. Mais ce qui était impressionnant, c’est le comportement des passagers. Il n’y a pas eu de débordements ni de crise d’hystérie. »

Si cela est confirmé cela voudrait dire que: ni Amman, ni Damas, ni Larnaca n'étaient prévus comme terrain de déroutement. Alors quel était le terrain et pourquoi prévoir éventuellement un posé en mer alors qu'il suffisait de dérouter d'office sur le terrain choisi ?

http://www.lorientlejour.com/numero/499 ... rance.html
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1193
Inscrit le: 28 Mai 2011, 17:12
Localisation: LGDR

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar crew007 » 18 Août 2012, 17:35

Un petit HS mais qui vaut le détour.

Alors qu'il est question du Liban , de, la Jordanie , de la Syrie et de Chypre , la seule chose qui intéresse l'abominable antisémite "GT glidepath" , est de remonter l'histoire pour affirmer qu'Israël aurait tiré sur l'appareil d'AF s'il avait voulu se poser sur son territoire. Débordement habituel de la grosse loche , pourtant averti et viré à maintes reprises du cloaque "crash aérien" ...

On va filer son adresse aux services israéliens concernés , en général ils rigolent pas ! :lol: :lol: :lol:

Autrement , je vois que Fabius se fait massacrer sur tous les médias mais bon , il doit se faire un "sang" d'encre , il est dans son rôle non ?
Avatar du Gaulois
crew007
 
Messages: 1534
Inscrit le: 28 Mai 2011, 16:10

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar Vox Populix » 19 Août 2012, 12:12

Air France et Fabius : la peste et le choléra

Rim al-Khatib - 19/08/2012

http://www.palestine-solidarite.org/ana ... 190812.htm


La polémique entre la compagnie Air France et le ministre des AE, Fabius, est une polémique entre deux représentants de l'impérialisme français. Rappelons les faits. La compagnie Air France devait atterrir à Beirut, et contrairement à toutes les compagnies aériennes, décide de détourner le vol vers Amman (Jordanie) quand son équipage apprend que la route en direction de l'aéroport est fermée par des manifestants (les familles des onze pélerins kidnappés par la soi-disant armée libre de Syrie). Cette fermeture de la route, la seule menant vers l'aéroport, n'a duré que quelques heures, en fait beaucoup moins que les journées de grève dans les aéroports parisiens où les voyageurs devaient attendre, sur des bancs, des jours entiers, avant de reprendre leur destination.

Air France, dans un geste de pression sur le gouvernement libanais décide de détourner son vol, alors que rien ne l'y obligeait. Il s'agit d'une décision hautement politique, et non technique, faisant croire que l'aéroport international de Beirut n'est plus fonctionnel à cause des manifestants. Il faut rappeler que tous les autres avions ont atterri à Beirut, sans problèmes.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là, et montre la félonie de la compagnie. L'équipage découvre, après sa décision, qu'il est à court de kérosène et qu'il ne peut qu'atterrir qu'à Damas, capitale de la Syrie. Il y atterrit donc, dans une capitale soumise aux tirs, alors qu'il n'y avait aucun risque à Beirut. L'équipage découvre à ce moment qu'il manque d'argent pour acheter le kérosène. Il fait la quête auprès des voyageurs. Il achète donc le kérosène et au lieu de retourner à Beirut où la route s'est ouverte, il emmène les voyageurs vers Chypre, toujours dans une tentative de faire pression sur les autorités libanaises, pour affirmer une attitude hautement politique contre les manifestants et provoquer une guerre civile, au moment où les voyageurs des autres compagnies rentraient tranquillement chez eux.

Mais l'attitude d'Air France, contre les manifestants, n'a eu d'effet que sur les voyageurs, ballotés d'un pays à l'autre. Sur place, elle n'a fait que confirmer la félonie de la compagnie dont l'équipage a affiché, plus d'une fois, son arrogance envers les voyageurs, libanais et arabes.

Fabius, de passage à Beirut, critique l'attitude de la compagnie Air France, non pas pour être intervenue directement dans un conflit libanais-libanais, mais parce qu'elle aurait mis en danger la vie de certains voyageurs, des syriens de l'opposition, qui étaient au bord de l'avion. Donc, ce n'est pas l'intervention dans les affaires internes du Liban qui est en jeu. C'est le fait d'avoir "mis en danger" la vie de quelques opposants syriens. Donc, si l'avion avait du kérosène et avait atterri à Amman, il n'y aurait pas eu de polémique, au contraire, Air France aurait été remerciée pour avoir apporté un coup de pouce en faisant pression sur le gouvernement libanais.

Cette affaire, banale, montre le degré d'implication de la France, et de ses institutions, dans le conflit en Syrie et au-delà, au Liban. La France n'a jamais été neutre, elle est impérialiste, elle soutient le sionisme et ne cherche qu'à protéger les intérêts de l'Etat sioniste dans la région. Contre la résistance, contre les forces et pays qui soutiennent la résistance, la France s'enfonce dans le conflit. Jusqu'à quand ??? Ne craint-elle pas les retombées de son implication ???

Dans tous les cas, cette affaire vient renforcer l'attitude de ceux qui appellent au boycott d'Air France, comme représentant de l'impérialisme français.
Avatar du Gaulois
Vox Populix
 
Messages: 937
Inscrit le: 17 Mai 2011, 10:15

Re: Air France : nuit "horrible" à Damas

Message non lupar crew007 » 19 Août 2012, 12:36

Je suis pas sûr que ce soit une bonne idée d'accorder du crédit à ce babouin antisémite en le publiant . Encore un cousin à Bourigny Gérard !

N'importe comment , il n'y a que deux options possibles . Soit une belle magouille montée par les politiques malgré la présence des pax , soit une aberration de plus de la part d'AF et de son personnel . Le point qui me parait primordial et l'équipage ainsi que la compagnie ne pouvaient l'ignorer est que l'aéroport de Beyrouth était parfaitement fonctionnel et que tous les vols prévus s'y sont posés sans encombre . Cherchons l'erreur ...
Avatar du Gaulois
crew007
 
Messages: 1534
Inscrit le: 28 Mai 2011, 16:10

...
 
Suivant

Retour vers L'actualité aérienne

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 9 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->