Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Incidents , compagnies , constructeurs , voyages , vos questions ...

Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar Holland43 » 04 Mars 2016 00:30


Roissy : un drone frôle un Airbus A320 à l'atterrissage


Selon le Bureau d'enquêtes et d'analyses, l'engin sans pilote serait passé à seulement cinq mètres de l'aile gauche de l'avion, forçant le pilote à effectuer une manœuvre d'urgence pour l'éviter.



Un Airbus A320 qui reliait Barcelone à Paris le 19 février dernier est passé à côté du pire. Selon un rapport publié par le Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile (BEA), un drone est passé à seulement 5 mètres de l'aile gauche de l'avion alors que celui-ci amorçait sa descente vers l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise).

Selon le compte-rendu, qui parle d' «incident grave», la «quasi-collision» a eu lieu à 1.600 mètres au dessus du sol. Alors que l'avion volait à la vitesse de 400 km/h, le copilote a aperçu un objet volant sur sa gauche. Pour éviter le choc, il a eu le réflexe de désactiver le pilote automatique, ce qui a eu pour effet de redresser l'avion. Le commandant de bord, qui l'a lui aussi aperçu, estime que le drone se situait à seulement cinq mètres de l'aile.
Hauteur et zone interdites

L'enquête du BEA devra déterminer les raisons pour lesquelles le drone volait à cette altitude et aussi près d'un aéroport. La réglementation, mise en place par la DGAC (Direction générale de l'aviation civile) et entrée en vigueur le 1er janviier 2016, fixe en effet la hauteur maximale de vol à 150 mètres et interdit, sauf accord préalable, de voler «sur l'emprise ou à proximité des aérodromes». Les distances minimales d'éloignement des zones d'aviation «peuvent même atteindre 10 km pour les plus grands aéroports», comme Roissy.

Mais ces règles, mises en place il y a peu en réaction à l'essor soudain des drones récréatifs, peinent à être respectées et les incidents sont fréquents. En France, en 2015, trois drones ont été signalés par des pilotes dans l'axe des pistes d'Orly et deux à Roissy, selon le porte parole de la Direction générale de l'aviation civile.

En juillet dernier, un avion de la compagnie allemande Lufthansa a frôlé un drône alors qu'il amorçait sa descente vers l'aéroport de Varsovie. Cette fois, l'engin sans pilote était passé à 100 mètres de l'avion à une altitude d'environ 700 mètres. L'avion avait réussi à atterrir sans dommages mais une vingtaine d'autre vols avaient dû dévier de leur itinéraire par précaution.

Mardi, une association de pilotes britanniques a tiré la sonnette d'alarme et demandé à ce que des tests soient menés sur les effets potentiels d'une collision entre un drone et un avion, arguant qu'au Royaume-Uni 23 collisions avaient été évitées, dont 12 de justesse, en seulement six mois.

Source : le Figaro
http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... issage.php
Chaque vol est un grand voyage...
Avatar du Gaulois
Holland43
 
Messages: 653
Inscrit le: 28 Mai 2011 15:26

...
 

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar Jumbofan » 04 Mars 2016 03:40

Je trouve absolument aberrant l'acquisition de tels appareils. C'est la porte ouverte à un accident prévisible un de ces jours entre un avion quel qu'il soit et un de ces drones. Par ailleurs, du point de vue de la sécurité générale que pourrait transporter un de ces drones ?? Quel poids pourrait-il soulever du sol et larguer Dieu sait où ? DHL étudie depuis quelques années des livraisons par drones. voir ci-dessous :
Livraison par drone: DHL devance Amazon et Google

VIDÉOS - La filiale de Deutsche Post sera ce vendredi la première entreprise à livrer des petits colis grâce à un drone.

http://bcove.me/qtsl7miv

C'est avec une certaine fierté que DHL, la filiale de Deutsche Post, a annoncé qu'elle livrerait ce vendredi, depuis le port allemand de Norddeich, des médicaments sur l'île de Juist. Éloignée de 12,5 km des côtes, sur la mer des Wadden, il s'agit d'un site naturel protégé. DHL, premier service postal d'Europe s'apprête à passer à l'action en utilisant de petits hélicoptères sans pilote capables d'emporter de petites charges d'à peine 1,2 kilo pendant des vols de 45 minutes.
L'entreprise allemande grille ainsi la politesse à Amazon et Google, ses concurrents déclarés dans la course aux livraisons par drone. «Avec le “parcelcopter”, pour la première fois, un aéronef sans pilote opérant hors du champ de vision de son opérateur réalisera des livraisons dans la vraie vie», explique Juergen Gerdes responsable de l'activité chez Deutsche Post. Ce premier «galop d'essai» durera de 4 à 6 semaines. Le drone, équipé de 4 petits moteurs, permettra des livraisons de colis depuis le port jusqu'à une base où ils seront alors pris en charge pour être ensuite livrés à leurs destinataires.
Voilà deux ans que les chercheurs de Google expérimentent des solutions en Australie, et qu'Amazon travaille sur la question dans ses propres laboratoires ou hors du territoire américain. En effet, l'Amérique s'apprête à publier une réglementation pour les drones commerciaux emportant des charges de plus de 3 kilos. Pour l'heure, l'autorité américaine de régulation des vols ne le autorise qu'en Alaska.


http://www.lefigaro.fr/societes/2014/09 ... google.php

20 janvier 2016
Les malheurs du drone-livreur de DHL

Image

Le projet de livraison par drones engagé par le groupe DHL-DeutschePost en Allemagne est sans doute l'un des plus avancés. Entre fin 2014 et début 2015, le groupe a réalisé pendant trois mois des livraisons entre une ile du nord de l'Allemagne et le continent, dans des conditions météorologiques souvent rudes. Une expérience qui lui a permis de concevoir un nouveau drone, particulièrement original; il ressemble à un micro-hélicoptère mais il est doté d'une voilure fixe portant deux hélices inclinables. Un peu comme l'hybride d'hélicoptère et d'avion V-22 Osprey, pourvu de rotors basculants. Cette architecture est jugée plus efficiente en terme de consommation électrique et donc d'autonomie par les initiateurs du projet. Forte d'essais concluants, la société avait invité le 18 janvier la presse dans les Alpes bavaroises pour assister à une démonstration du drone qui pèse 12 kilos et peut emporter une charge de 2 kilos sur 8 kilomètres. Las, l'appareil n'a jamais pu décoller. La faute aux chutes de neige et à un brutal refroidissement des températures, à fait savoir la Deutsche Post.... qui avait pourtant affirmé précédemment que son drone était parfaitement taillé pour affronter la rigueur montagnarde. Le chemin sera donc encore long.

Le groupe, qui projette aussi de faire appel à des véhicules autonomes pour effectuer des livraisons, n'envisage pas de déposer des colis par drone directement devant le domicile de ses clients, contrairement à Amazon ou Google. DHL-Deutsche Post a conçu des centres de livraison de la taille d'un gros arrêt de bus installés à proximité des habitations et dont le toit se s'ouvre lorsque le drone s'en approche. Les colis sont alors déposés à l'intérieur de ce relais en forme de gros cube et les destinataires disposent d'un code d'accès pour accéder à un petit coffre dans lequel se trouve le paquet. Un système d'accès classique, comme le pratiquent déja les postes. Malgré les mésaventures de son drone-livreur, la direction du groupe allemand maintient son intention de lancer une expérimentation commerciale d'ici à deux ans.


http://drones.blog.lemonde.fr/2016/01/2 ... ur-de-dhl/

http://www.dailymotion.com/video/x26lm7 ... icine_news
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1068
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar Jumbofan » 04 Mars 2016 17:37

Un concours de circonstances a fait que ce problème de drones a fait partie d'un "30 Millions d'Amis" qui est passé cette nuit sur FR3. Ce sujet développé est fort intéressant car il montre, entre autres, des aigles entraînés (pour la Police hollandaise) pour détruire ces drones en vol. Drones qui peuvent être très dangereux pour notre sécurité. Voici le lien et le sujet commence à partir de 15:26 jusqu'à 17:43.

http://www.france3.fr/emission/4f7f13da ... 8fd0447e01
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1068
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar avechelice » 04 Mars 2016 17:45

Salut,

Je trouve absolument aberrant l'acquisition de tels appareils. C'est la porte ouverte à un accident prévisible un de ces jours entre un avion quel qu'il soit et un de ces drones.


A noter que l'on peut arriver au même résultat avec un avion ou un hélicoptère télécommandé
Le fait est que les nouvelles technologies (contrairement a un passé pas si lointain) sont devenues accessibles a tous (financièrement et intellectuellement) ce qui ne peut que provoquer des dérives auxquelles nous assistons ....
C'est comme pour les PC ... dans le passé il fallait être un "mordu" pour les employer .. maintenant n'importe quel idiot du village peut s'en servir .. bien qu'il ne sache pas de quoi il retourne ... :mrgreen:
Dès lors ... quelle responsabilité .. pour des irresponsables .... ???

A+
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar Holland43 » 04 Mars 2016 18:21

Votre remarque est tout à fait juste. L'aéromodélisme ne date pas d'hier mais effectivement, ceux qui s'adonnaient à ce passe-temps (et j'en suis) avaient un cerveau. Il fallait déjà acheter un ensemble maquette, propulsion, radio d'un coût élevé et avoir la patience du montage et de la mise aux points. Plus rien de tout cela avec les drones apparemment. Et quand on voit qu'un con aurait pu mener à 1600 mètres de hauteur un drone acheté sur internet, ça laisse songeur... J'aimerais quand même être sûr de cette hauteur de 1600m qui me parait très élevée. Il est évident qu'un pilote au sol ne voit plus rien de l'appareil et pilote donc avec la caméra embarquée. Il s'agirait donc d'un modèle cher. À suivre...
Chaque vol est un grand voyage...
Avatar du Gaulois
Holland43
 
Messages: 653
Inscrit le: 28 Mai 2011 15:26

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar Pilotix » 04 Mars 2016 19:01

dans mes montagnes nous,humbles propriétaires de vaches, avons récemment lancé un appel d offre à des professionnels pour surveiller ponctuellement les troupeaux aux alpages saison 2016 , drones intervenants dans la fir de geneve , la selection est draconienne et les professionnels agréés rares, le cahier des charges est épais pour avoir le droit de proposer ses services
Pilotix
 
Messages: 2675
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar Ndindi » 04 Mars 2016 19:45

le copilote a aperçu un objet volant sur sa gauche. Pour éviter le choc, il a eu le réflexe de désactiver le pilote automatique, ce qui a eu pour effet de redresser l'avion

Petite question comment un copilote assis à droite peut il voir un drone passer à 5 m de l aile gauche ??
Ndindi
 
Messages: 1238
Inscrit le: 14 Mai 2013 11:40

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar limacharlie » 04 Mars 2016 20:20

Ndindi a écrit:le copilote a aperçu un objet volant sur sa gauche. Pour éviter le choc, il a eu le réflexe de désactiver le pilote automatique, ce qui a eu pour effet de redresser l'avion

Petite question comment un copilote assis à droite peut il voir un drone passer à 5 m de l aile gauche ??

S'il est qualifié, il peut être PF à gauche, chez AF en principe, le PF est à droite, je sais pas chez les autres.
Quand à repérer un petit engin quasi immobile, en volant à 250kts, il faut avoir l'oeil fin. Un peu comme les oiseaux.
limacharlie
 
Messages: 1560
Inscrit le: 07 Août 2011 09:41

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar Pilotix » 04 Mars 2016 20:21

un gros miracle, pour une fois le gars regardait dehors et pas ses genoux ni son fms !
le copilote (PF) aperçoit un drone dans ses 11h. Il déconnecte le pilote automatique et effectue une ressource souple tout en informant le commandant de bord de la présence du drone. Le commandant de bord voit le drone et estime qu'il passe environ cinq mètres en dessous de l'aile gauche de l'avion.
BEA

mais un drone meme un peu lourd vs une aile de 320 pas la peine d en faire un sujet terrifiant !
Pilotix
 
Messages: 2675
Inscrit le: 08 Sep 2014 11:18

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar navstarix » 04 Mars 2016 20:26

Le drone EST passé à 5m sous l'aile gauche
Il a établi le contact visuel AVANT
Il est assis en place droite chez AF
Si c'était un ancien " chasseur" ou vélivole , il a l'habitude de regarder dehors, ce qui est préconisé et trés utile même en fonction puisqu'on suit la trajectoire sous A/P
navstarix
 
Messages: 332
Inscrit le: 25 Mai 2012 19:01

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar Ndindi » 04 Mars 2016 20:47

Il n y a pas que des bidasses qui regardent dehors
Ndindi
 
Messages: 1238
Inscrit le: 14 Mai 2013 11:40

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar navstarix » 04 Mars 2016 20:52

oui, certes, mais c'est une constante chez eux, ayant appris trés jeune
navstarix
 
Messages: 332
Inscrit le: 25 Mai 2012 19:01

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar avechelice » 04 Mars 2016 20:56

Salut,

Il est évident qu'un pilote au sol ne voit plus rien de l'appareil et pilote donc avec la caméra embarquée. Il s'agirait donc d'un modèle cher. À suivre...


Même pas besoin de piloter ni de voir dans cas extrèmes
Le tout peut être programmé et le GPS est une aide considérable
La liaison radio pour ce genre d'engin est environ de 2Km (sans obstacles bien sûr)
Si c'est pour simplement faire une montée d'aplomb .. il suffit de programmer l'altitude a atteindre .. le GPS s'occupera de tout (positionnement .. altitude) et même une redescente automatique après altitude atteinte ... donc a la limite le pilote peut être aveugle et pas besoin de caméra
Ce tout ne demande aucunes connaissances particulières (un enfant de 12 ans "connecté" :mrgreen: peut le faire) juste de l'argent .... (1000 Euros environs)

A +
Avatar du Gaulois
avechelice
 
Messages: 1210
Inscrit le: 09 Nov 2011 19:29

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar limacharlie » 04 Mars 2016 21:13

En conditions VMC, IFR ou pas, on se doit de regarder dehors, pour assurer l'anticollision (on me corrigera si je me trompe).
Quand aux drones qu'on peut acheter sur le marché, il est exact qu'on peut le programmer pour qu'il aille faire le con tout seul très haut. Mais il semble que c'est tout simplement interdit. De plus, les faire voler dans les TZR ou TMA, c'est une une infraction de plus.
Si l'administration met la main sur le gamin, et surtout le papa du gamin, il risque gros (le père).
A mon avis, l'aéromodélisme classique ne générait pas ou peu de risques pour l'aviation classique, du fait que les deux mondes se connaissaient et se respectaient.(il y avait souvent des pistes aéromodelisme près des pistes clubs). La vente libre de ces engins de type "drone", faciles à opérer car électriques, souvent du type hélico, mis entre les mains de gamins insouciants et de parents riches et inconscients va devenir un danger, s'il n'est pas déjà là.
Comme les fusils de chasse, il va falloir règlementer. faute d'esprit civique.
limacharlie
 
Messages: 1560
Inscrit le: 07 Août 2011 09:41

Re: Un drone frôle un A320 à 1600 mètres de hauteur à CDG ?

Message non lupar Rotule » 04 Mars 2016 22:25

Holland43 a écrit:Votre remarque est tout à fait juste. L'aéromodélisme ne date pas d'hier mais effectivement, ceux qui s'adonnaient à ce passe-temps (et j'en suis) avaient un cerveau. Il fallait déjà acheter un ensemble maquette, propulsion, radio d'un coût élevé et avoir la patience du montage et de la mise aux points. Plus rien de tout cela avec les drones apparemment. Et quand on voit qu'un con aurait pu mener à 1600 mètres de hauteur un drone acheté sur internet, ça laisse songeur... J'aimerais quand même être sûr de cette hauteur de 1600m qui me parait très élevée. Il est évident qu'un pilote au sol ne voit plus rien de l'appareil et pilote donc avec la caméra embarquée. Il s'agirait donc d'un modèle cher. À suivre...

Comme cela:
http://www.pitlab.com/
Avatar du Gaulois
Rotule
 
Messages: 425
Inscrit le: 03 Août 2011 09:13

...
 
Suivant

Retour vers L'actualité aérienne

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Bing [Bot] et 62 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->