Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 18 Août 2015 17:16

Bientôt des vaccins sans aluminium ?

E3M (Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages)

18 août 2015 — Les sénateurs semblent prêts à s’engager en septembre, lors de l’examen du projet de loi de santé, pour le retour du DTPolio sans aluminium… Ils entendent sans doute l’inquiétude grandissante du corps médical qui rejoint celle de l’ensemble de la population. Ils connaissent maintenant l’escroquerie à l’origine du retrait du DTPolio sans aluminium. Ils constatent aussi que la ministre s’emmêle les pinceaux lorsqu’elle parle du DTPolio... Les victimes déposent des demandes d’indemnisation, une étude démontre l’intérêt de l’individualisation de l’acte vaccinal, des personnalités prennent position, des articles de presse bien étayés alertent le public, des travaux scientifiques confirment le risque présenté par l’adjuvant aluminium… Tout nous prouve que nous sommes face à un enjeu majeur de santé publique, et qu’il est grand temps de retirer cet adjuvant des vaccins pour nos enfants !

Rejoignez-nous sur Facebook (https://www.facebook.com/vaccinssansaluminium) et Twitter (https://twitter.com/vaccinssansalu) !

---

Vous avez signé notre pétition “Nous demandons des vaccins sans aluminium pour protéger nos enfants” et nous vous en remercions sincèrement.
Grâce à vous, la cause des vaccins sans aluminium progresse et nous continuerons jusqu’au retour du DTPolio sans aluminium. Le combat continue, partagez toujours plus cette pétition qui est plus que jamais d’actualité !

Caroline, malade de myofasciite à macrophages à cause de l’aluminium vaccinal, vous expliquait comment cet adjuvant lui a volé sa vie et vous livrait son combat : tout faire pour que ce produit dangereux contenu dans les vaccins ne vole pas celle de sa fille Léna. Mais il y a quelques semaines, elle a du procéder au rappel de vaccination de sa fille... avec un vaccin contenant de l’aluminium ! Elle vit à présent dans l’angoisse permanente que Léna développe à son tour une maladie auto-immune et voit ses rêves s’anéantir.

Les actualités :

- DISPARITION DU DTPOLIO SANS ALUMINIUM : LES PREUVES DE L'ESCROQUERIE
Pour tout savoir sur le retrait, en 2008, du DTPolio sans aluminium et sur l'escroquerie dont ont été victimes des millions de français, regardez cette vidéo explicative : https://youtu.be/xrW33OMALq4

- POURQUOI E3M N'A PAS RELAYÉ LA PÉTITION DU PR JOYEUX
L’association E3M, qui milite depuis 14 ans pour le retour de vaccins sans aluminium, n’a pas été associée à la pétition du Pr Joyeux. Vous pouvez prendre connaissance de la position d’E3M dans cette tribune parue dans l’Obs : http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... ombre.html.
Quoiqu’il en soit, les 700 000 personnes qui ont signé cette pétition attendent le retour d’un DTPolio sans aluminium. Ce chiffre très important, dont nous nous réjouissons, a été atteint grâce à un long travail de sensibilisation mené par E3M et ses partenaires depuis 14 ans, relayé par 97000 citoyens, 450 médecins et 90 élus de la République.


>>> Les nouvelles d’E3M depuis un an :

- Un colloque à l’Assemblée Nationale, le 22 mai 2014, a réuni les plus grands scientifiques du monde entier spécialistes de la question de l’aluminium vaccinal. Retrouvez toutes leurs interviews sur Youtube : https://www.youtube.com/c/pourdesvaccinssansaluminium !

- La 5ème journée scientifique, dédiée à la Myofasciite à macrophages et au Syndrome de fatigue chronique, s’est déroulée le 27 mars 2015. Toutes les interventions ont été filmées et sont visibles en ligne !

- La question de l’aluminium vaccinal a été portée par le groupe écologiste à l’Assemblée nationale, dans le cadre des amendements sur la loi de santé. E3M a fait 7 propositions pour améliorer ce projet de loi de santé.

- 40 dossiers d’indemnisation ont été déposés le 29 mai dernier à l’occasion d’une conférence de presse d’E3M, pour le préjudice subi par des vaccinations adjuvantées sur aluminium.

- Et toujours de nombreuses interventions dans différents médias, aussi bien à la radio qu’à la télévision, sur France 2, Public Sénat ou la chaîne parlementaire, en passant par quelques journaux papier comme L’Humanité ou très récemment Métro.

Pour plus d’infos :
Site internet : http://asso-e3m.fr
Blog : http://blog.myofasciite.fr/
....
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

...
 

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 17 Déc 2015 03:11

Image

Nouveau progrès pour le retour du DT-Polio sans aluminium

Chère amie, cher ami,

Nous sommes plus de 770 000 à avoir signé la pétition pour le retour du vaccins DT-Polio sans aluminium, avec le Professeur Henri Joyeux. Notre action a provoqué une mini-crise au Ministère de la Santé.

Et nous continuons notre mobilisation : plus de 2500 d’entre nous avons mandaté l’avocate Maître Jacqueline Bergel pour agir auprès de la ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine sur ce dossier (voir ici si vous n’avez pas encore participé).

Nous n’avons pas encore de retour en dépit des relances téléphoniques que Me Bergel a pu effectuer auprès du ministère.

Marisol Touraine et son entourage n’ont pas l’air pressés d’apporter une réponse claire à la demande des citoyens. Mais ils n’ont pas le choix : selon la loi, à défaut d’un retour dans les deux mois suivant l’envoi du dossier (5 novembre 2015), nous pourrons saisir le Conseil d’Etat qui pourra se prononcer sur le sujet.

En attendant de connaître la suite des événements, je vous propose une interview du Professeur Henri Joyeux qui reprend les points importants de la problématique du vaccin DTP.

Bien à vous

Augustin de Livois

PS : Pour les Parisiens : La web TV « Des Mots et des Maux » créé par l’ostéopathe Frédéric Zenouda organise une série de conférences dont l’IPSN est partenaire. La prochaine a lieu le 17 décembre 2015. Vous trouverez le programme ici.

Le professeur Henri Joyeux est cancérologue, professeur de médecine à la faculté de Montpellier et auteur de nombreux ouvrages de santé, notamment sur la nutrition.

IPSN 1/ Que conseillez-vous aux jeunes parents à qui il est proposé de vacciner leurs enfants dès deux mois?

Le meilleur conseil que l’on puisse donner à une maman - qu’elle ait accouché par voie naturelle, le plus souvent ou par césarienne - c’est d’allaiter son enfant comme l’OMS le recommande 6 mois intégralement et une année matin et soir avant de partir au travail et au retour. C’est le meilleur vaccin de bébé.

Nous voulons que ce conseil soit inscrit en clair dans la première page du carnet de vaccination. Evidemment cela ne va pas dans le sens des laboratoires fabricants des laits artificiels.

Quand vous avez une place en crèche, la crèche est obligée de prendre votre enfant, car il ne risque pas de passer la maladie aux enfants de la crèche puisqu’ils sont tous vaccinés. A partir de son entrée vous avez légalement 3 mois pour le faire vacciner. Voyez avec votre médecin homéopathe s’il le faut et n’acceptez que le vaccin TRIVALENT, DTP contre Diphtérie-Tétanos-Polio SANS aluminium. Si votre pharmacien n’en a plus demandez-lui de le commander aux fabricants qu’il connait bien : Pierre Fabre ou Mérieux.

IPSN 2/ Est-il encore possible de se fournir en vaccin DTP classique?


NON, en dehors de stocks dans le fond de quelques pharmacies. Il faut demander le vaccin sans aluminium. Nous nous battons pour le faire re-fabriquer afin que toutes les familles puissent le trouver facilement et puissent faire vacciner leur enfant selon ce qui est imposé par la loi, à savoir la vaccination seulement contre ces 3 maladies : diphtérie-tétanos-polio.

Les 3 autres valences ne sont pas imposées par la loi.

IPSN 3/ Pourquoi l'aluminium dans les vaccins est-il dangereux?

L’aluminium n’est pas fait pour notre corps qui normalement l’élimine à presque 100% quand il est consommé dans l’alimentation.

L’aluminium est utilisé dans les vaccins car les laboratoires ont compris qu’en médicalisant l’émotion des parents qui viennent d’avoir un bébé, on peut justifier la vaccination très tôt après la naissance. Comme le système immunitaire du nourrisson n’est pas mature, c’est à dire totalement efficace avant 1000 jours après la conception (soit les 270 à 280 jours de grossesse plus deux années de 365 jours), ce système de défense doit être stimulé, boosté, d’où la présence de l’adjuvant aluminium au vaccin. De plus le vaccin peut contenir un virus vivant certes atténué mais qui peut, si l’immunité est faible, créer une réaction proche de la maladie que l’on veut éviter.

IPSN 4/ Les parents sont pris en otages par l’obligation de vacciner leurs enfants même lorsque la combinaison de certains vaccins ne devrait pas exister. Le lobby des laboratoires encouragé par la ministre de la Santé passe avant la santé de nos enfants et les effets délétères des vaccins risquent d’avoir des retentissements à moyen ou long terme sur la santé de nos enfants. Quelles sanctions encourent les parents qui refusent de faire vacciner leur enfant avec des vaccins dangereux du fait de l’Adjuvant aluminium ?

Vous ne risquez rien si vous écrivez sur le carnet de vaccination que vous n’êtes pas contre la vaccination et que vous attendez le DTP sans Aluminium et encore moins si vous allaitez votre enfant, comme dit plus haut. L’Etat et les laboratoires essayent de vous faire peur, ils forcent la vaccination en médicalisant la peur. Il ne faut pas tomber dans leur piège.

IPSN 5/ Il n'y a aucune réaction de la part des laboratoires et des autorités. Pourquoi? Pensez-vous qu'il soit compliqué de mettre en place un vaccin DTP sans aluminium?


Deux laboratoires français ont compris la situation et je suis certain qu’ils vont trouver la solution d’autant plus qu’il y a une grande demande de la part des parents dans toute l’Europe.

IPSN 6/ Plus généralement, quels sont les trois conseils que vous donneriez à de jeunes parents au moment de la naissance de leur enfant?

Faire connaître l’intérêt pour la santé de la mère et de l’enfant de l’allaitement maternel au moins 6 mois intégralement. C’est ce qu’il y a de mieux pour l’esthétique mammaire et c'est un des éléments de la prévention des cancers du sein. En plus, les anticorps du lait maternel sont essentiels pour prévenir les infections précoces chez l’enfant.

Obtenir de l'employeur 6 mois de congés pour l’allaitement intégral semestriel. Au-delà, je conseille comme le recommande l’OMS, de poursuivre un allaitement partiel pendant 1 an, matin et soir avant de partir au travail et au retour.

Préparer soi-même les repas de bébé dès qu’il a sa première dent, à partir d’aliments frais (fruits, légumes, poissons, le tout arrosé d’huile d’olive, de colza, en évitant tout ce qui est industriel, trop cuit, et assaisonné d’additifs et de conservateurs.

IPSN 7/ Pouvez-vous nous dire pourquoi la plateforme que vous créez pour les familles est importante ?


C’est pendant l’été que j’ai reçu plus de 5000 mails de questions de santé des familles en particulier au sujet des vaccins. Cela m’a fait beaucoup réfléchir. Comment aider, servir tant et tant de familles ?

Avec 15 collègues de spécialités différentes, nous avons décidé de lancer une plateforme sur le net, totalement indépendante des publicités. Pour adhérer il faut payer par carte bleue, 15 € pour l'année.

Nous répondons à vos questions sous forme de conseils de santé et de consommation pour votre famille. Ces conseils seront diffusés sur le site Internet, et tous les adhérents pourront poser leurs questions.

Dans un premier temps les réponses seront généralement postées sur le site et plus tard elles pourront être privées et individuelles.

Cinq euros servent à défendre chaque famille au niveau des pouvoirs publics et dix à construire la plateforme. Nous pourrons même proposer des achats groupés pour réduire les dépenses essentielles pour les familles.

Plus vous serez nombreux plus nous pourrons vous guider pour être en meilleure santé.

Inscrivez vous rapidement sur http://jeunesfamilles.org/adherer.

Belle semaine à tous dans l’attente de la belle nuit de Noël, fête de la petitesse, de la pauvreté et de la joie.

Professeur Henri Joyeux

Soutenez l'IPSN

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du vieux Marché au grain, 48
1000 BRUXELLES
IPSN
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 12 Fév 2016 20:35

Coup de théâtre sur le vaccin DT-Polio

Sante Nature Innovation <santenutrition@sante-nature-innovation.fr>

Chère lectrice, cher lecteur,

Nous avons été nombreux l’année dernière à soutenir la courageuse initiative du Pr Henri Joyeux pour le retour du vaccin DT-Polio sans aluminium dans les pharmacies.

« Courageuse », c’est le mot car le Pr Henri Joyeux a subi des attaques d’une violence sans précédent.

Après la ministre de la Santé Marisol Touraine qui a vivement critiqué son action et déclaré « La vaccination, ça ne se discute pas », toute la grande presse s’est liguée contre lui, certains allant jusqu’à le traiter comme moins que rien.

C’est ainsi que le magazine L’Express a osé titrer : « Dr Joyeux, le Mister Hyde de la médecine » (je rappelle que Mister Hyde est un assassin, ni plus ni moins).

De notre côté, nous ne nous sommes pas laissés impressionner par des journalistes qui n’y connaissent rien et hurlent avec les loups. Nous avons continué à soutenir et relayer la pétition, montée à 800 000 signatures. Car le dossier est clair :

Il n’est pas normal qu’un vaccin obligatoire ne soit pas disponible dans les pharmacies

Il n’est pas normal que, pour respecter leur obligation vaccinale, les parents soient obligés de faire injecter à leur enfant un super-vaccin vaccinant contre plusieurs maladies non obligatoires, l’INFANRIX-Hexa, et contenant de l’aluminium (un dangereux neurotoxique).

Il n’est pas normal que ce super vaccin coûte 125 euros, soit cinq fois plus cher que l’ancien DT-Polio (25 euros)

Il n’est pas normal que les parents qui refusent cette « vente forcée » soient condamnés à des peines de prison, comme ce fut le cas des parents Larère, condamnés le 7 janvier 2016 à deux mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel d’Auxerre.

Je rappelle en outre que l’INFANRIX Hexa contient le vaccin contre l’hépatite B, un vaccin controversé car soupçonné de provoquer des problèmes neurologiques parfois graves.

Nous avons donc continué à nous battre, mais je dois vous avouer que, face à un tel mur d’opposition et de calomnies, nous avons pensé que nous allions perdre cette manche.

Mais voilà qu’un coup de théâtre s’est produit ces dernières semaines.

D’abord, le 12 janvier 2016, Marisol Tourraine a lancé un « grand débat sur la vaccination obligatoire », effectuant un virage à 180° par rapport à sa position de départ qui était de refuser toute discussion sur le sujet [1].

Plus étonnant encore, elle a d’emblée annoncé des mesures visant à obliger les fabricants à nous rendre le vaccin DTP :

« Il est demandé aux laboratoires pharmaceutiques concernés qu'ils garantissent des stocks et identifient différentes sources d'approvisionnement de matières premières. Je les rencontrerai à la fin du mois pour qu'ils me remettent des mesures précises », a-t-elle indiqué lors d’une conférence de presse, en soulignant qu'en cas de manquement, « des sanctions pourront être prononcées » [2].

https://ci3.googleusercontent.com/proxy ... dD=d-ft-e1

Après avoir expliqué dans les médias que notre demande était insensée, la ministre la reprend donc à son compte ! C’est à n’y rien comprendre.

Mais elle est allée encore plus loin le 27 janvier. Elle a convoqué les fabricants de vaccin et déclaré :

« Il est insupportable et inacceptable que nos concitoyens ne puissent pas accéder à certains médicaments essentiels, dont les vaccins ».

Elle a « exprimé sa volonté que puissent être mis à disposition des Français qui le souhaitent des vaccins trivalents », c’est-à-dire le simple DT-Polio.

Toute une page sur le sujet a été publiée sur le site du ministère de la Santé, où Marisol Touraine est présentée comme l’héroïne dans cette affaire. Pour un peu, on croirait que c’est elle qui était à l’origine de la pétition du Pr Joyeux [3] !

À tel point que le journaliste scientifique et médecin Jean-Yves Nau a déclaré que la ministre avait « entendu le Pr Henri Joyeux !!! [4] »

Même renversement du côté de la presse. Le 11 février 2016, l’émission Envoyé Spécial a diffusé un reportage sur l’affaire du vaccin DT-Polio [5]. L’essentiel de l’argumentation du Pr Joyeux est repris, témoignages et interviews à l’appui.

Les journalistes vont même plus loin que lui en présentant une petite fille décédée après avoir été vaccinée à l’INFANRIX Hexa. Ils diffusent aussi un discours d’un responsable du laboratoire fabricant (GlaxoSmithKline) qui explique sa « stratégie » pour imposer le vaccin hépatite B à tout le monde, en l’ajoutant aux vaccins obligatoires DT-Polio !!!

Cliquez ici pour voir la vidéo sur cette page Facebook qui vous tiendra aussi au courant des avancées sur le retour du vaccin DT-Polio.

Aujourd’hui, le DT-Polio n’est toujours pas revenu dans les pharmacies. Les promesses de la ministre Marisol Touraine ne sont encore que des mots.

La question est de savoir si les citoyens vont continuer à se mobiliser pour faire respecter leur droit et obtenir le vaccin qui protège leurs enfants sans leur faire courir de risque inutile.

De mon côté, j’y crois de nouveau, c’est sûr. Et je dis encore une fois, « chapeau ! » au Pr Joyeux qui s’est levé seul contre tous, contre le système médical tout entier, les médias et le ministère.

Mais bravo aussi à tous les citoyens qui ont eu la clairvoyance et le courage de soutenir le Pr Henri Joyeux.

Je vous recommande d’ailleurs le groupe « Rendez-nous notre DT-Polio ! ». Ce groupe a été récemment créé pour soutenir le mouvement de contestation et obtenir rapidement le retour du vaccin DTP.

Je vous invite à le rejoindre en cliquant ici dès à présent pour faire entendre votre voix et suivre les avancées sur ce sujet majeur.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Sources :
[1] Marisol Touraine ouvre le débat sur la vaccination obligatoire

[2] Marisol Touraine lance un débat public sur l'obligation vaccinale

[3] Pénuries de vaccins : Marisol Touraine obtient des engagements des laboratoires

[4] Vaccin «DTPolio» : Marisol Touraine a entendu le Pr Henri Joyeux. Reste la question de l’aluminium

[5]Emission Envoyé Spécial en replay

******************************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).
Pour toute question, rendez-vous ici.

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 02 Mars 2016 02:49

Ci-dessous dernier courrier très important reçu concernant le vaccin DT-POLIO sans aluminium.

Urgent

Chère lectrice, cher lecteur,

Je vous fais suivre ce message vidéo du professeur Henri Joyeux suite à l'incroyable rebondissement dans l'affaire du vaccin DT-Polio. Ecoutez-le en cliquant ici.

Image

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


http://petitions.ipsn.eu/penurie-vaccin ... n=DT-Polio
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

DT-Polio : 2 mois pour agir

Message non lupar Jumbofan » 06 Mars 2016 01:32

DT-Polio : 2 mois pour agir

Chère amie, cher ami,

Maître Bergel-Hatchuel, l’avocate de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle a envoyé il y a quelques jours une requête devant le conseil d’État pour exiger le retour du vaccin DT-Polio sans aluminium.

Les charges sont graves :

- défaut de précaution ;

- non-assistance à personne en danger ;

- vente forcée.

2 267 personnes ont mandaté Maître Bergel-Hatchuel pour cette requête. La dernière fois qu’une telle action a été lancée... c’était contre Médiator.

Le conseil d’État a maintenant 2 mois pour statuer. Cela veut dire que nous avons 2 mois pour porter au plus haut l’élan citoyen et briser la barre hautement symbolique du million de signatures à notre grande pétition pour le retour du vaccin DT-Polio sans aluminium.

À l’heure où j’écris ces lignes nous avons déjà réuni 850 000 soutiens ! Il s’agit de ne pas faiblir maintenant.

Faites-suivre ce message à tous vos proches ! Si vous ne le faites pas, personne ne le fera à votre place et si ce n’est déjà fait, signez la pétition ici sans attendre une minute de plus.
Nous avons déjà connu une grande victoire cette année, mais rien n’est encore joué :

En janvier, Madame la ministre Marisol Touraine annonçait une concertation populaire sur les vaccins et demandait des engagements de la part des laboratoires. Mais ces engagements ne sont que des promesses en l’air, vous le savez : en politique, les promesses n’engagent que ceux qui les croient.

Avant sa requête au Conseil d’Êtat, maître Bergel-Hatchuel a adressé une demande préalable à la ministre… qui non seulement n'a pas daigné y répondre mais a usé de stratagèmes grossiers pour gagner du temps (lisez le courrier de Maître Bergel au bas de ce message, cela en dit long sur la vie dans les ministères). En droit, cela équivaut à une décision implicite de rejet et motive notre recours devant le conseil d’État.

Le message est clair : sous un vernis de coopération, les intentions véritables de la ministre sont comme au premier jour : "la vaccination ça ne se discute pas".

Si comme moi, ce simulacre de démocratie vous scandalise alors joignons nos forces et montrons qu’un million de personnes en France sauront se faire entendre.

Je suis persuadé que si nous passons la barre du million de signatures, alors nous gagnerons.

Cliquez ici et signez la pétition pour le retour du vaccin DT-Polio sans aluminium.

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

PS : je reproduis ci-dessous un courrier de Maître Bergel au sujet de cette requête :

Madame, Monsieur,

"Après la réception de vos mandats, j'ai adressé à Madame la ministre de la santé Marisol Touraine une demande préalable en date du 5 novembre 2015. Le le 13 novembre 2015 cette lettre, qui est qualifiée juridiquement, de recours gracieux, a été réceptionnée par ses services du ministère de la santé.

Madame la ministre avait 2 mois pour y répondre. Avec les jours fériés, elle avait donc pour ce faire, jusqu'au 15 janvier 2016. Toutefois, n'ayant pas de retour de sa part, j'ai pris contact avec différents assistants du ministère de la santé et ce à plusieurs reprises.

Dans un premier temps, on m'a fait savoir que l'on ne retrouvait plus le dossier! J'ai fait part de mon étonnement car c'est moi-même qui avait porté à la poste centrale du Louvre les états civils avec la liste des requérants jointe à la demande préalable. Le paquet à lui tout seul mesurait 50 cm!

Après plusieurs tentatives, j'ai enfin reçu une réponse qui me demandait de patienter avant d'introduire une autre action. Le dit courrier date du mois de janvier 2016. Courant février 2016 j'ai reçu une autre réponse du directeur de la santé qui m'a fait savoir personnellement que la lettre était signée et que j'allais la recevoir dans un très court terme.

N' ayant rien reçu, j'ai donc pris la décision avec Monsieur Augustin de Livois, président de l'IPSN, qui fait partie des requérants, de déposer la requête. Il s'agit d'un recours pour excès de pouvoir devant le Conseil d'État.

Ce recours pour excès de pouvoir est rédigé à l'encontre de la décision de rejet de Madame la ministre. En effet, sa non réponse, son silence donc vaut décision implicite de rejet. Le dossier a été a été déposé le 15 février 2016 devant le Conseil d'État.

Madame la ministre a maintenant l'obligation d'y répondre puisque le conseil d'État lui adressera une injonction de le faire. Sa réponse devra être rédigée sous forme d'un mémoire dont je ne manquerai pas de vous tenir informés.

Vous retrouverez ici une interview donnée au Journal le Point où j'explique plus avant notre démarche Pénurie de vaccins DTP.

Je vous remercie encore de la confiance que vous m'avez témoignée et des petits mots d'encouragement qui me font très plaisir car, devant ces forces d'inertie, j'en ai bien besoin.

Mais n'oublions pas aussi que l'union fait la force !

Recevez mes sentiments dévoués,

Maître Jacqueline Bergel


******************************

Si vous n'êtes pas encore abonné à La Lettre Santé Nature Innovation et que vous souhaitez vous aussi la recevoir gratuitement,inscrivez-vous ici.

******************************

Pour être sûr de bien recevoir La Lettre Santé Nature Innovation sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.

******************************

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

La Lettre Santé Nature Innovation est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions).


Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Démission fracassante d'un haut-fonctionnaire du Ministère S

Message non lupar Jumbofan » 10 Mars 2016 03:10

Image

Vaccination : démission fracassante d'un haut-fonctionnaire du ministère de la Santé

Chère amie, cher ami,

Toute la presse a parlé de la démission fracassante de Thomas Dietrich, haut-fonctionnaire au ministère de la Santé. [1]

L’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle a aussitôt reçu la lettre de 28 pages qu’il a envoyée à l’IGAS, la police de la santé et des affaires sociales. Il y dénonce les manœuvres et pressions au sein du ministère de la santé pour empêcher un vrai débat sur la vaccination.

Il écrit noir sur blanc que :

« le 12 janvier 2016, la députée Sandrine Hurel remit son rapport sur la vaccination à Marisol Touraine… Certains ne sont même pas loin de penser que ce rapport n’a été commandé qu’afin de faire patienter les citoyens en espérant que ceux-ci finissent par se désintéresser de la question. Quoi qu’il en soit, Marisol Touraine annonça dans la foulée de ce rapport un débat faussement indépendant. »

« L’urgence était grande », explique-t-il ailleurs : « une pétition dénonçant la pénurie de vaccins trivalent/tétravalent DT-Polio et les dangers du vaccin hexavalent (incluant l’hépatite B), suspecté de déclencher la sclérose en plaques, venait de recueillir 700 000 signatures. »

Nous avons donc un haut-fonctionnaire qui révèle au grand jour les manœuvres qui s’opèrent derrière les vitres fumées du ministère de la Santé. Ces manœuvres, nous les devinions, mais nous n’avions pas de preuve jusqu’à présent.

On sait maintenant officiellement que le grand débat sur les vaccins aurait pour but de faire patienter les personnes lucides qui se sont mobilisées, jusqu’à ce qu’elles se découragent.

Et le pire, c’est que tout cela se fait, selon Thomas Dietrich, avec l’argent des citoyens et à leur détriment :

« La démocratie en santé n’est qu’une vaste mascarade montée (…) au détriment des citoyens, dont on utilise les deniers pour mettre en place des instances consultatives qui, comble du cynisme, ne doivent à aucun prix remplir le rôle qui leur est assigné par la loi », écrit-il.

Néanmoins, l’aspect positif des choses est qu’on sait désormais aussi avec certitude que les 700 000 signatures à notre pétition (citée dans sa lettre) pour le retour du simple vaccin DT-Polio sans hépatite B et sans aluminium ont provoqué la panique au ministère.

Cela veut dire que notre mobilisation avec le Pr Henri Joyeux a payé. Cela confirme la puissance des actions menées solidairement et en masse pour faire entendre la voix des citoyens.

C’est un puissant encouragement à continuer notre combat. Oui, nous pouvons nous faire entendre, si nous relayons à grande échelle les messages des lanceurs d’alerte courageux comme le Pr Joyeux et d’autres que nous avons soutenus jusqu’à présent.

Notre pétition a repris de plus belle depuis quelques jours et s’achemine rapidement vers le million de signatures (921 545 précisément au moment où je vous écris).

Allons-nous réussir à franchir cette barre symbolique du million ? OUI, à condition seulement que chacun d’entre nous relaye l’appel auprès de son entourage.

Car vous le savez : je ne peux rien sans vous. Toute notre « force de frappe » dépend de la capacité de chaque personne lisant les messages de l’IPSN de les relayer à son entourage. Nous n’avons aucun autre moyen de nous faire entendre, nos actions étant largement occultées par les médias aux ordres.

Votre relais est notre seule arme. Vous avez compris à quel point le nombre fait tout. Ne donnons pas à Marisol Touraine le plaisir de se dire qu’elle est en train de gagner avec sa stratégie de laisser traîner les choses pour nous décourager.

Relancez le compteur des signatures !!! Vous réussirez ainsi à obtenir le retour du vaccin DT-Polio sans aluminium et sans hépatite B dans les pharmacies. Vos enfants, vos petits-enfants, et tous nos concitoyens, vous diront merci, et bravo de votre généreux engagement.

Cette lettre de Thomas Dietrich, pour affligeante qu’elle soit en ce qui concerne nos autorités de santé, doit nous donner confiance dans notre force, car il confirme à quelle point notre mobilisation a d’influence.

Voilà une belle illustration du proverbe « Même le plus noir nuage a toujours sa frange d’or ».

Voici à nouveau le lien pour signer ET faire signer la pétition :petitions.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/message.php

Avec tout mon dévouement,

Augustin de Livois

Source :

[1] La fracassante démission d'un haut cadre du ministère de la Santé



Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du vieux Marché au grain, 48
1000 BRUXELLES
IPSN
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 14 Mai 2016 01:31

Image

DTP : Bulletin d'information – La Ministre et les labos jouent la montre...

Chère amie, cher ami,

Cette histoire du DTP sans aluminium n'en finit pas !

Par le biais de notre avocate, Maître Jacqueline Bergel-Hatchuel, nous avions déposé au mois de novembre 2015, une requête auprès de la ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine. L'action collective regroupait 2500 mandats !

Après différentes péripéties – dossier perdu, puis retrouvé, relances incessantes du ministère, etc. – notre requête a été enregistrée officiellement le 5 Janvier 2016. La Ministre avait deux mois pour répondre ce qu'elle n'a pas fait.

Maître Bergel-Hatchuel a donc envoyé une nouvelle lettre auprès du Conseil d'Etat le 10 mai 2016 afin d'obtenir de la juridiction qu’elle prononce une "injonction de faire" à l'encontre de la Ministre. Contre toute attente, le Conseil d'état a réagi dans la foulée et a mis en demeure la ministre de répondre dans le mois !

En d'autres termes, nous devrions disposer d'une réponse officielle du ministère le 12 juin prochain.A défaut, d'une réponse de sa part dans les délais, il appartiendra au Conseil d'état de fixer une date pour une audience...

Vous retrouverez sur le site de Maître Bergel-Hatchuel, les dernières informations concernant notre action ici.

La ministre fait le gros dos

La réactivité du Conseil d'état est une bonne nouvelle et marque une nouvelle étape dans notre combat même s'il paraît semé d'embuches et de coups tordus. Car la ministre, Madame Marisol Touraine a redit récemment sur radio sud (le 26 avril 2016) que le DTP est disponible (minute 13) [1].

C'est inexact car le seul vaccin qui reste disponible est un kit qui s'appelle l'Imovax Polio et DT Vax qui contient de l'aluminium. Or, obtenir le kit Imovax Polio + DT Vax, est un véritable chemin de croix, quand on y parvient, car il n'est prévu et réservé que pour une petite minorité de bébés qui sont allergiques au vaccin contre la coqueluche.

Ce vaccin aussi est en rupture de stock et ceux qui parviennent à l'obtenir, selon nos informations, sont rares. Cela dit, si de votre côté vous avez des retours différents sur ce point, n'hésitez pas à nous le dire pour que nous diffusions l'information.

Mais, l'impression qui se dégage de l'intervention de la Ministre, qui balaye le problème d'un revers de la main, est qu'une fois de plus, on se moque de nous. Le débat public promis reste une grande blague et tout indique que sur le terrain rien ne devrait changer.

En revanche, deux aspects de son intervention à la radio méritent d'être notés et montrent que notre combat a d'ores et déjà marqué les esprits :
Les journalistes posent spontanément la question des vaccins, ce qui est nouveau. La parole se libère un tout petit peu sur le sujet.

La ministre précise que seule la France a des vaccins obligatoires et que c'est pour cela qu'il n'y a plus de vaccin DTP, qui correspondait à une spécificité française. En effet, les autres pays ont des vaccins recommandés (ce qui veut dire que vous n'allez pas en prison si vous ne faites pas vacciner votre enfant dès les premiers mois de sa naissance !).

Cela confirme donc que les vaccins sont produits de manière identique pour le monde entier et que les laboratoires pour se simplifier la vie et écouler leurs stocks de vaccins contre l'hépatite B ont créé un "méga vaccin" qui couvre les vaccins généralement recommandés. En d'autres termes, la France se trouvant dans une situation juridique spécifique, elle devrait soit produire un vaccin adapté à sa situation, soit supprimer l'obligation vaccinale de droit et de fait (écoles, crèches etc.).

C'est uniquement dans ces conditions que pourra cesser le scandale actuel de la vente liée et de l'irresponsabilité de l'état en cas de problème avec les vaccins non obligatoires, que votre enfant aura reçu mais pour lesquels l'état refusera d'être responsable s'il y a un problème, vu que vous l'aurez choisi !

Nous restons donc mobilisés avec le Pr Henri Joyeux, et Maître Bergel-Hatchuel pour mener ce combat jusqu'au bout.

Votre bien dévoué,

Augustin de Livois

PS : Si vous ne l'avez pas encore, il est possible de commander ici notre clé USB regroupant l'ensemble des conférences de notre congrès 2015, soit 32 heures de vidéos inédites.

Source :

[1] : TERRITOIRES D'INFOS Invité : Marisol Touraine

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du vieux Marché au grain, 48
1000 BRUXELLES

IPSN
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 13 Juil 2016 01:31

Image

DTP – Scandale d’Etat !

Annonce Spéciale : Il est grand temps de vous inscrire à la deuxième édition de notre Congrès International de Santé Naturelle. Le programme est exceptionnel ! Les conférences et les ateliers ont été multipliés. Les propositions de repas sont alléchantes et nos intervenants sont remontés comme des pendules suisses. Tout le monde est prêt pour revivre la formidable aventure ! N’hésitez plus, inscrivez-vous ici.http://www.congresipsn.eu/

Chère amie, cher ami,

Le 9 juillet dernier, le Pr Henri Joyeux a été radié de l’Ordre des médecins pour avoir souligné les contradictions qui existent dans la politique vaccinale en France.

Le verdict de la chambre régionale du Conseil de l’Ordre est tombé. Il est conforme à ce que l’on pouvait attendre d’un système aux abois pour qui la moindre critique est perçue comme une dangereuse subversion.

Le scénario était cousu de fil blanc. L’Ordre des médecins ne pouvait pas laisser passer un discours qui fût légèrement différent de celui des autorités de santé. Cela aurait été contraire au despotisme exercé par cette institution sur les médecins bâillonnés avec la double bénédiction de la Sécurité sociale et des laboratoires pharmaceutiques.

Sans grande surprise, les médias officiels ont répété, sans analyser ni réfléchir, l’information.

Selon eux, le Professeur Henri Joyeux aurait été radié pour avoir « critiqué la vaccination ». Ces médias « oublient » de mentionner que, sans l’alerte lancée par le Pr. Joyeux, personne ne se serait ému de l’augmentation vertigineuse du coût des vaccins obligatoires passé de 7 euros en 2008 à 39 euros à l’heure actuelle.

Personne non plus n’aurait pris le temps de vous expliquer qu’en France on mélange sciemment vaccination obligatoire et vaccination recommandée, notamment pour écouler les stocks de vaccins hépatite B, vaccin controversé et non nécessaire pour les petits enfants.

Tous les médias officiels se font donc les complices d’une stratégie commerciale inique des laboratoires pharmaceutiques. Leurs articles semblent n’être qu’une autre manière de faire de la publicité pour des annonceurs dont l’intérêt premier est que vous soyez désinformés. Dont acte.

Le Professeur Henri Joyeux se donne le temps pour réfléchir à la meilleure manière de répondre à ses détracteurs. Mais il semblerait utile pour tous qu’il fasse appel de cette décision régionale afin qu’elle soit jugée au niveau national. Ce niveau du Conseil de l’Ordre n’est pas plus indépendant que le précédent, mais cela aura le mérite de continuer à faire vivre un débat nécessaire.

Par ailleurs, quelle que soit la position prise par le Conseil de l’Ordre en appel, il restera toujours la possibilité de saisir le Conseil d’État qui, en matière de liberté d’expression des médecins, sera - on l’espère - plus rigoureux et protecteur des libertés fondamentales.

Nous soutenons pleinement et avec détermination l’engagement du Professeur Henri Joyeux dans cette affaire qui reste donc à suivre !

Si ce n’est pas fait, vous pouvez toujours signez notre grande pétition ici.

Plainte contre la ministre de la Santé Marisol Touraine. Où en sommes-nous ?


De notre côté, nous restons en relation étroite avec Maître Bergel-Hatchuel dans le cadre de la plainte que nous avons déposée contre la ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine, en novembre dernier. Il est probable, du reste, que les deux affaires soient liées. L’avenir nous le dira.

Vous étiez près de 2 500 à mandater notre avocate pour agir auprès de la ministre de la Santé et lui demander de mettre de l’ordre dans la politique vaccinale.

La ministre de la Santé avait deux mois pour répondre à notre requête. Elle ne l’a pas fait. Au bout de deux mois, c'est-à-dire à partir du 14 janvier 2016, un nouveau délai s’est ouvert au terme duquel nous pouvions saisir le Conseil d’État.

Le 12 février 2016, le gouvernement par le biais du Pr. Benoît Vallet, directeur général de la Santé, a répondu. Les autorités tentent vainement de faire croire qu’il existe une alternative aux vaccins hexavalents avec le kit DTVax + Imovax qui serait accessible à tous gratuitement. Cela s’est révélé inexact. Ce vaccin n’est disponible que pour certains enfants allergiques aux vaccins contre la coqueluche. Il existe en quantité limitée et nécessite une prescription spécifique pour être obtenu. Parmi vous, certains l’ont obtenu relativement facilement grâce à leur médecin, tandis que d’autres ont eu toutes les peines du monde…

Les autorités avaient jusqu’au 12 juin pour s’expliquer. Ce délai a été prolongé et nous devrions en savoir plus dans les jours qui viennent.

Des parents laissés dans le doute

Toutefois, même si le temps des juges est un temps long, ce statu quo ne satisfait personne.

800 000 bébés naissent tous les ans. C’est autant de familles laissées à l’abandon, confrontées au doute et à l’angoisse.

Lorsqu’un petit bébé nait, les parents souhaitent lui donner ce qu’il y a de mieux, lui apporter les meilleurs soins. C’est toujours un moment d’anxiété et de joie mêlées. S’y ajoute désormais la culpabilisation des parents que l’on oblige à choisir des traitements qui n’ont rien d’anodin.

Quand ils posent des questions à l’Etat absent, ils risquent la condamnation. C’est, d’une certaine manière, ce qui s’est passé dans l’affaire des époux Larère. Et, comme l’État refuse de répondre à ces questions délicates, la justice elle-même se trouve obligée de prendre des décisions sibyllines [1].

Les médecins sont mis dans une situation impossible. S’ils informent les parents des risques sur l’aluminium, l’hépatite B et les vaccins en général (choc anaphylactique par exemple), ils peuvent susciter l’inquiétude de leurs patients et le courroux du Conseil de l’Ordre. S’ils ne disent rien, ils agissent contre la loi (obligation d’information – Loi Kouchner) et ne respectent plus leur serment d’Hippocrate.

Faire évoluer la loi

Faire évoluer la situation est possible et nécessaire. Le problème n’est pas d’abord médical. Il est juridique. Trois points doivent être pris en compte par l’Etat :

1. La responsabilité de l’Etat : Se vacciner contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite est une obligation. Ne pas s’y conformer est une infraction pénale. Si vous ne le faites pas, vous êtes considéré comme délinquant. Vous risquez une condamnation potentiellement sévère et bien des ennuis administratifs. Ce n’est donc pas un choix. Il n’y a par conséquent aucune raison que l’Etat, qui vous impose ce traitement, échappe à sa responsabilité si la vaccination devait mal se passer. Avec six vaccins, dont trois que vous êtes censés avoir choisis, il existe une faille juridique évidente.

2. La vente liée : Il y avait trois vaccins pour un prix de 7 euros. Il y en a six aujourd’hui pour un prix de 39 euros. On vous impose trois valences de plus et vous payez le prix fort, que la Sécurité sociale rembourse. Comment, dans ces conditions, nos gouvernants peuvent-ils être crédibles sur la question de la dette publique, de l’âge des retraites et de la bonne gestion des finances publiques ?

3. Les risques reconnus liés aux vaccins hépatite B et à l’aluminium
: A la gabegie financière s’ajoute le scandale sanitaire.
La Cour de cassation a reconnu à deux reprises, à partir d’expertises scientifiques, l’existence d’un lien entre le vaccin hépatite B et la sclérose en plaques. Et malgré cela, ce vaccin est intégré de fait dans la vaccination obligatoire ! C’est au mieux irresponsable, au pire criminel.
Sur l’aluminium, les avis sont plus partagés. Toutefois, les arguments contre l’aluminium (détaillés dans une lettre du Professeur Henri Joyeux que vous trouverez ici) sont suffisamment nombreux pour que le risque soit pris en compte, à fortiori dans le cadre de la vaccination obligatoire.

Le plus simple serait donc de sortir de l’obligation vaccinale qui n’est plus pratiquée par de nombreux pays, à commencer par le Royaume-Uni. Cela suppose aussi que cesse l’exigibilité vaccinale des crèches et des écoles. Il n’est pas normal qu’un enfant ne puisse pas aller en collectivité s’il n’est pas vacciné. Si les autres le sont, ils sont protégés. Alors pourquoi refuser l’accès à un enfant non vacciné ?

L’autre possibilité serait que l’État contraigne les laboratoires à produire un vaccin conforme à l’obligation telle qu’elle est prévue en France. Il faudrait un peu de courage et de volonté politique pour cela. L’Etat a tout en main pour le faire. Il s’y refuse aujourd’hui et préfère jeter l’opprobre sur les citoyens en les qualifiant d’irresponsables. De l’art d’éviter sa propre responsabilité !

Le combat continue !

Augustin de Livois

PS : Nous aurons l’occasion lors de notre grand congrès d’aborder l’ensemble de ces questions à travers des conférences, des débats, des ateliers (Programme et inscriptions ici).

Michel Georget, par exemple, nous expliquera dans le détail comment fonctionne notre immunité. Le Dr Natasha Campbell traitera du système digestif et de ses liens avec notre immunité. Jacques Bessin, qui fait un travail de terrain remarquable avec l’UNACS, association partenaire de notre congrès, nous exposera les droits des citoyens. Le Professeur Henri Joyeux et Maître Bergel-Hatchuel seront présents également tout au long du week-end et à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur la campagne que nous avons lancée pour le retour d’un vaccin DTP unique et sans aluminium.

Les inscriptions vont bon train. Alors n'attendez plus ! Rejoignez-nous pour vivre ces deux journées exceptionnelles ! Infos et inscriptions ici.

Soutenez l'IPSN

Vous souhaitez soutenir les actions de l'IPSN et faire un don : visitez la page ici.


Cette newsletter est publiée par l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle. Si vous souhaitez la recevoir, il vous suffit de vous rendre à la page qui se trouve ici.

Votre adresse ne sera jamais transmise à aucun tiers et vous pourrez vous désinscrire grâce à un lien se trouvant sur toutes nos newsletters, en fin de message.

(1) https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1446136144

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du vieux Marché au grain, 48
1000 BRUXELLES
IPSN
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 30 Juil 2016 02:01

Image

Vaccins DTP – Bulletin d’information - Le combat continue !


Chère amie, cher ami,

Vous avez été nombreux à réagir pour soutenir le Professeur Henri Joyeux à l’annonce de sa radiation par le conseil de l’Ordre. Merci !

Certains m’ont demandé si nous allions relancer une pétition. D’autres nous ont fait part de leur indignation la plus profonde.

D’autres, enfin, ont tenu à souligner à quel point cette condamnation absurde, grave, et finalement assez lâche, renforçait leur méfiance vis-à-vis du système de santé et des autorités en général.

Dans un système « normal », qui fonctionnerait, où il n’existerait pas de juridiction d’exception comme les instances ordinales sur lesquelles les citoyens n’ont aucun contrôle, cette décision paraîtrait invraisemblable. Elle révolterait l’ensemble de la population qui, sans hésiter, demanderait des comptes à ses gouvernants.

Mais voilà… Les institutions aujourd’hui semblent fonctionner à l’envers.

Si je n’ai pas été surpris – hélas – par la décision du conseil de l’Ordre, c’est parce que je sais que, de même que de nombreux médias, les membres de cette institution n’ont jamais regardé le fond de cette histoire.

Ils ont prétendu que le Pr Henri Joyeux avait tenu des propos « anti vaccins ». Et qu’à ce titre, il devait être radié de l’Ordre !

Petit rappel des faits !

Précisons les faits. Car ils ont leur importance.

La pétition que nous avons lancée a dénoncé une incohérence dans la vaccination obligatoire en France.

Celle-ci concerne trois maladies : diphtérie, tétanos, poliomyélite. Mais le seul vaccin disponible sur le marché est un hexavalent qui couvre six maladies, dont l’hépatite B. Ce dernier vaccin est controversé au sein de la communauté scientifique.

Or, il existait un vaccin DTP, pour les trois maladies, qui coûtait autour de 7 €. L’hexavalent, lui, coûte près de 40 €.

800 000 nourrissons naissent tous les ans. Cela fait tout de même 2 à 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en plus. En quelques années et avec le blanc seing des pouvoirs publics, c’est plutôt une belle opération pour les laboratoires pharmaceutiques !

Cela explique pourquoi, dans un premier temps, les autorités et les médias ont affirmé qu’il n’y avait pas de pénurie. Puis, ils ont dit qu’il existait un vaccin (Kit DT Vax + Imovax) distribué gratuitement par les labos. Cela s’est révélé inexact. Peu de gens parviennent à se procurer ce vaccin. Les plus chanceux ont simplement pu avoir un DTP classique lorsque leur pharmacien en avait encore en stock.

Enfin, les autorités ont changé d’avis ! La ministre de la Santé elle-même, dans un communiqué du 28 Janvier 2016, a affirmé que la situation était inacceptable et qu’elle allait convoquer les industriels pour qu’ils s’organisent mieux.

On sait que le fait d’intégrer le vaccin hépatite B dans tous les vaccins groupés correspond à une stratégie commerciale du laboratoire Sanofi. (cf Reportage d’envoyé spécial 11 Février 2016 à retrouver ici)

On sait aussi que les laboratoires ont besoin d'écouler leurs vaccins.

Les faits sont clairs.

Les autorités publiques ont validé une stratégie commerciale des laboratoires pharmaceutiques sans sourciller. L’évolution s’est produite dans le temps et serait passée inaperçue sans l’appel du Professeur Henri Joyeux.

Nous sommes donc face à un scandale d’État !

Et le conseil de l’Ordre a voulu faire taire le Pr Henri Joyeux et tous ceux qui, parmi les médecins, oseraient émettre une critique à l'encontre du système médical en place.

Et maintenant ?

Pour tenter de clore le débat, le conseil de l’Ordre a radié un Professeur de médecine, au service de ses patients, du monde médical et de son pays depuis 50 ans.

C’est révoltant et absurde, mais aussi très maladroit.

D’abord, parce que la personnalité attaquée est mal choisie. Le Pr Henri Joyeux est connu de tous comme un être exceptionnel : généreux, investi et libre.

Il donne ses conférences bénévolement. Il écrit une lettre chaque semaine, adressée à tous gratuitement (à laquelle vous pouvez vous inscrire ici), et il a donné pendant des années des consultations gratuites à l’hôpital public, à Montpellier pour de nombreux patients.

Quel médecin, parmi ceux qui l’ont condamné, peut prétendre rendre le quart de la moitié de ces services à la population ?

Ensuite, parce que cela relance la procédure et le débat, ce qui pourrait nous permettre, paradoxalement, de mieux faire bouger les lignes.

En effet, le Professeur Henri Joyeux va faire appel de cette décision. Il y aura donc une nouvelle décision du conseil de l’Ordre au niveau national. Elle sera sans doute identique.

Après, il nous faudra saisir à nouveau le Conseil d’État.

C’est à ce moment-là que nous pourrons réfléchir à lancer une pétition de soutien. Ce sera le meilleur moment de mettre la pression sur le nouveau gouvernement fraîchement élu, quel qu’il soit.

Car ces recours devraient prendre au moins un an.

En attendant, vous pouvez continuer à soutenir le Professeur Henri Joyeux en signant sa pétition, si vous ne l’avez pas déjà fait. Signez ici.

Ces débats, ces réflexions - au-delà de la question du DTP - vu le tour qu’elles prennent, nous mèneront beaucoup plus loin.

Deux questions centrales apparaissent sur lesquelles nos autorités auront à se prononcer :

1/ La liberté d’expression des médecins et des professions de santé dans le domaine de la santé.

2/ Le tabou de la vaccination. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans de prochaines lettres et lors des différents événements de l’IPSN.


Le mot de Maître Jacqueline Bergel

De notre côté, avec Maître Jacqueline Bergel Hatchuel, nous continuons à solliciter les institutions. Notre avocate nous propose tout d’abord un point sur l’action que nous menons auprès du Conseil d’Etat. Voici ce qu’elle dit :

Par la présente, je remercie monsieur Augustin de Livois de me donner la possibilité de vous informer sur l'action judiciaire en cours contre Madame Marisol Touraine, ministre de la santé devant le conseil d'État.

À ce jour, alors qu'elle aurait dû répondre au mémoire depuis maintenant plus de trois mois suite à la mise en demeure qui lui avait été faite et qui expirait le 12 juin 2016, Madame la ministre a répondu par le silence.

J'ai écrit au conseil d'État pour demander qu'il fasse respecter ces délais.

En effet, la requête que j'ai déposée pour les 2 500 requérants qui sont pour la plupart des parents, médecins ou personnes appartenant au corps médical pose une question très simple à Madame la ministre :

Comment faire pour respecter la vaccination du DTPOLIO trivalent sans aluminium, 3 vaccins, quand les pharmacies aujourd'hui, ne vendent pas ce vaccin seul mais un hexavalent en contenant 6 dont 3 obligatoires avec celui contre l'hépatite B, et qui contient de l'aluminium ?

En ne répondant pas par un mémoire en réponse, tout d'abord elle ignore la demande des 2 500 personnes que je représente et qui font appel à la justice, ainsi que des 1 025 000 qui ont signé la pétition !

D'autre part, tout en reconnaissant par un communiqué de presse que la prétendue rupture de stock des laboratoires est :

"INACCEPTABLE ET INTOLÉRABLE"

par son silence, elle cautionne donc ces laboratoires.

Le conseil d’État lui avait accordé un ultime délai qui expirait le 30 juin 2016. Le Ministère de la Santé s’obstine à rester dans le silence. Cependant, le Conseil d’État m’a fait savoir qu’un rapporteur était nommé et que, de ce fait, la procédure continue et se met en place, même si la ministre est défaillante.

Je vous tiendrai aussitôt au courant du suivi.

Je remercie à nouveau les personnes qui me font confiance et qui s'arment de patience sachant que la patience en la matière a des limites !

Bien cordialement dévouée

Maître Jacqueline Bergel



Aux dernières nouvelles, notre conseil a écrit à nouveau aux magistrats de la plus haute juridiction administrative pour qu’ils fassent avancer les choses. Vous trouverez son courrier ici.

Nous restons déterminés à mener notre combat jusqu’au bout.

Naturellement vôtre,

Augustin de Livois

PS : Nous aurons l’occasion de faire un bilan complet sur notre action lors de notre Congrès International de Santé Naturelle qui a lieu les 1er et 2 octobre prochain. Infos et inscriptions ici.

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du vieux Marché au grain, 48
1000 BRUXELLES
IPSN
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Retour des vaccins sans aluminium : on avance !

Message non lupar Jumbofan » 10 Sep 2016 03:09

Image E3M (Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages) vient de publier une mise à jour sur la pétition que vous avez signée intitulée "Nous demandons des vaccins sans aluminium pour protéger nos enfants"

Image

9 SEPT. 2016 — Un documentaire poignant, un grand événement en octobre, de nouvelles preuves scientifiques : la santé des générations futures ne peut attendre !

QUELQUES NOUVELLES :

La rentrée 2016 voit la concrétisation de deux projets phares portés par notre association de victimes de l’aluminium vaccinal et l’ensemble de notre réseau de bénévoles militants :

• La réalisation du premier documentaire entièrement consacré à la problématique de l’aluminium, produit toxique, contenu dans les vaccins. Témoignages de victimes, de chercheurs, de journalistes, d’élus, mobilisés pour la santé des générations futures, et état des lieux du scandale de l’aluminium vaccinal =&gt; http://www.vaccinssansaluminium.org/doc ... ium-vaccin

• L’organisation d’un événement phare du 15 au 22 octobre 2016, pour alerter et dénoncer sur la toxicité de l’aluminium, présenter des solutions fiables et générer un débat transparent sur cette question de santé publique. Projections du documentaire suivies de débats dans plusieurs villes de France, diffusion en ligne toute la semaine de plusieurs extraits et clips vidéos =&gt; http://www.vaccinssansaluminium.org/eve ... m-vaccinal

LA RECHERCHE AVANCE - La recherche scientifique apporte de nouvelles preuves de la toxicité de l’aluminium utilisé dans les vaccins . Nous contribuons au financement de ces recherches et les résultats sont probants : des avancées majeures viennent d’être publiées ! =&gt; http://www.vaccinssansaluminium.org/la-recherche-avance

DÉBAT SUR LA VACCINATION - Nous participons activement au débat sur la vaccination, à travers des auditions auprès de jurys citoyens et de professionnels de santé, mais aussi en publiant régulièrement des articles d’actualité sur notre site internet : http://www.vaccinssansaluminium.org/actualites

OUI, IL EXISTE UNE ALTERNATIVE À L’ALUMINIUM ! - Le Professeur Floret, ancien Président du Comité Technique des Vaccinations, (organisme officiel chargé d’élaborer la stratégie vaccinale), a fait une déclaration essentielle : « Le phosphate de calcium [composant naturel de l’organisme déjà utilisé avec succès par le passé] représente une alternative à l’aluminium utilisé comme adjuvant dans les vaccins ». Voir notre vidéo : https://youtu.be/boZn_dQZ45w

CAMPAGNE DE DONS - Nous avons lancé une campagne de dons qui se clôture dans 7 jours, en partie pour soutenir la réalisation de notre film documentaire (pré-financé par des malades de l’association eux-mêmes). Nous avons déjà récolté plus de 40 000€, nous pouvons aller plus loin et atteindre 60 000€ ! Nous comptons sur vous : http://bit.ly/2cIx8uX !


SANS VOUS, NOUS NE POUVONS PAS AGIR !

Nous avons besoin de vous pour permettre à tous ces projets, portés par des citoyens, de voir légitimement le jour et d’œuvrer à ces objectifs urgents de Santé publique !
Soutenez, selon vos possibilités, notre campagne de don avant le 18 septembre : http://bit.ly/2cIx8uX

Plus de 200 personnes se sont proposées pour participer à notre campagne pour des vaccins sans aluminium, en diffusant l’information, en organisant une projection du documentaire ou en apportant ses compétences. Rejoignez notre mouvement citoyen : http://www.vaccinssansaluminium.org/agir !

UN GRAND MERCI D'AVANCE !

Rejoignez-nous :
&gt; Sur Facebook (https://www.facebook.com/vaccinssansaluminium)
&gt; Sur Twitter (https://twitter.com/vaccinssansalu)
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 16 Sep 2016 03:22

Image

La Lettre du Professeur Joyeux est un service d'information indépendant sur la santé, spécialisé dans la prévention des maladies auprès du grand public et des familles. Rendez-vous ici pour vous inscrire gratuitement vous pouvez (vous désinscrire en vous rendant ici).

ALERTE VACCINALE DE RENTREE SCOLAIRE - A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS

Chers AMIS de la SANTE

Il est heureux que cette lettre soit publiée à la rentrée scolaire, avant la concertation citoyenne sur la vaccination.

Cette lettre est nécessairement longue, car elle doit répondre à toutes vos questions, vous parents et grands parents inquiets pour la santé de vos enfants et petits-enfants.

Le 29 mai 2015, en réponse à notre pétition sur les vaccins, la Ministre de la Santé affirmait « la vaccination, cela ne se discute pas !». Une façon de fermer le débat avant de l’avoir ouvert. Cette pétition est à ce jour signée par 1 million 77 000 personnes.

< http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio >

Pour parvenir à créer le débat, il ne faut pas hésiter à diffuser la présente lettre très largement, jusqu’à votre médecin référent souvent agacé par tant d’informations contradictoires pour lui-même et ses patients.

En effet, officiellement « un quart des médecins émette des doutes et 43 % manquent d’assurance pour informer leur patientèle sur certains vaccins avec adjuvants ».

L’empire vaccinal reste puissant, mais fragilisé par le manque de confiance du grand public. Nous allons voir pourquoi.

La loi française exige pour les enfants, au plus tard trois mois après leur admission (et non leur inscription) en collectivité, un certificat soit de vaccination contre diphtérie, tétanos et polio (DTP) (+ fièvre jaune pour la Guyane), soit de contre-indication dument signée par votre médecin référent.

Or cette vaccination DTP seule est devenue impossible, par la volonté des laboratoires internationaux qui ont créé la pénurie. Ainsi ils imposent à la place une vaccination 7 fois plus coûteuse contre 3 maladies supplémentaires dont les enfants en bonne santé n’ont pas besoin.

Ces trois maladies dont les vaccinations ne sont pas obligatoires, sont la coqueluche (seuls les enfants fragiles en ont vraiment besoin), la méningite à l’hemophilus influenzae b (nécessaire chez les enfants présentant un état d'immunodépression congénital ou acquis. Le vaccin selon le fabricant peut être responsable d’affections psychiatriques tels irritabilité ou cris incontrôlables ou anormaux), et l’hépatite B dont aucun nourrisson n’a besoin, sauf si l’un de ses parents ou les deux sont atteints par le virus de l’hépatite B.

Continuons ensemble à réclamer à cor et à cris, le seul vaccin légalement obligatoire contre Diphtérie-Tétanos-Polio sans adjuvant.

Ce vaccin n’a pas besoin d’être injecté à l’enfant si sa mère en bonne santé l’allaite intégralement 6 mois et au moins matin et soir au-delà du 6ème mois pendant 1 ou 2 ans selon les recommandations de l’OMS. La vaccination peut attendre les 18 mois de l’enfant selon la loi Française. (En date du 20 mars 2015, le Conseil constitutionnel a confirmé que « les articles L. 3111-1, L. 3111-2 et L. 3111-3 du code de la santé publique sont conformes à la Constitution ». Décision n° 2015-458. )

La légitimité pour alerter le plus grand nombre de familles

.......

Poursuite de la lecture en cliquant
: http://www.professeur-joyeux.com/alerte ... -scolaire/
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

E3M (Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages

Message non lupar Jumbofan » 16 Sep 2016 15:42

Vaccins et aluminium : 2 minutes pour tout comprendre !

Image

16 SEPT. 2016 — L’aluminium est présent dans de nombreux vaccins.
Depuis quelques années, nous connaissons son caractère neurotoxique.
Nous savons aussi qu’il est à l’origine de maladies graves et invalidantes.

Or, il est possible de s’en passer…

UNE ANIMATION VIDEO A VOIR : https://youtu.be/nt9XZ61qCRU

Découvrez dans cette animation vidéo de 2 minutes :
- Les raisons de l’utilisation d’aluminium dans les vaccins
- Les maladies invalidantes qu’il provoque
- Les solutions alternatives

Diffusez cette infographie vidéo autour de vous par email, en partageant sur Facebook (https://www.facebook.com/vaccinssansaluminium) et/ou en relayant l’information sur Twitter (https://twitter.com/vaccinssansalu) !
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 13 Oct 2016 03:11

Un livre et un film documentaire sur l'aluminium dans les vaccins !

Image E3M (Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages)



12 OCT. 2016 — Cette semaine, le sujet de l'aluminium contenu dans les vaccins est au coeur de l'actualité : le Pr Gherardi publie aujourd'hui un livre, "TOXIC STORY", sur le danger de l'aluminium vaccinal. Et le premier film documentaire entièrement consacré à ce sujet, "L'ALUMINIUM, LES VACCINS ET LES 2 LAPINS...", réalisé par Marie-Ange Poyet, sort en avant-première cette semaine à Besançon, Paris, Bordeaux et Créteil !

Plus d'informations sur le livre du Pr Gherardi : http://www.vaccinssansaluminium.org/tox ... di-vaccins

Plus d'informations sur l'événement "Pour des vaccins sans aluminium : 7 jours pour agir" et sur les projections du film à BESANÇON, PARIS, BORDEAUX et CRÉTEIL : http://www.vaccinssansaluminium.org/pre ... um-vaccins

Visionnez la bande-annonce de notre événement : https://www.youtube.com/watch?v=d6eOxVn3gu8

Suivez-nous sur notre page Facebook http://www.facebook.com/vaccinssansaluminium !
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 10 Déc 2016 20:58

Vaccins : le dernier coup de poignard de Marisol Touraine


Chère lectrice, cher lecteur,

Cette fois, je me suis dit que la folie s’était emparée des autorités de santé.

Mercredi dernier, le 30 novembre, après une année de pseudo « consultations démocratiques », le comité sur la vaccination a rendu son rapport, dans lequel il préconise de :

faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons (plus les rappels) [1].

Cela ressemble au dernier coup de poignard de la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Ainsi, dans son esprit :

puisque les gens demandent le retour du bon vieux vaccin DT-Polio sans aluminium ;

puisqu’ils n’ont pas l’air contents qu’on injecte à la place à leurs bébés un super-vaccin avec aluminium et trois vaccins non obligatoires supplémentaires,

alors la solution la plus simple, selon elle, est de :

rendre obligatoires tous les vaccins présents dans le super-vaccin

et, tant qu’on y est, rendre obligatoires encore cinq vaccins supplémentaires (pneumocoque, méningocoque C et triple vaccin ROR).

Un tel abus de pouvoir paraîtrait déjà inimaginable.

Et pourtant, ce n’est pas tout.

Ce n’est pas tout

Pour nous « assaisonner » jusqu’au bout, le comité recommande de :

mettre à la charge de la collectivité (c’est-à-dire vous et moi) les inévitables accidents qui découleraient de la généralisation des vaccins, par un « régime d’indemnisation pris en charge par la solidarité nationale », plutôt qu’à celle de l’industrie pharmaceutique (voir page 32 du rapport) ;

« la mise en œuvre sans délai de l’ensemble de ces recommandations » afin de ne pas nous laisser le temps de réagir (page 32 du rapport) ;

envisager le « changement de statut » - c’est-à-dire rendre obligatoire- du très controversé vaccin contre le papillomavirus (contre le cancer du col de l’utérus), et même d’étendre la vaccination « aux jeunes garçons » (page 33 du rapport) !

Que cherchent-ils à faire ?

À mettre le feu aux poudres ?

À déclencher un sentiment d’injustice et de révolte, et perdre le peu de crédibilité qui leur reste ?

Une vaste mascarade

Déjà, la crédibilité de cette consultation prétendument « démocratique » sur les vaccins avait été ébranlée en février lorsqu’un haut fonctionnaire avait claqué la porte du ministère de la Santé.

Ancien diplômé de Sciences-Po Paris, secrétaire général de la Conférence nationale de santé (CNS), Thomas Dietrich a démissionné pour dénoncer la « vaste mascarade » que constitue la « démocratie en santé » [2].

Il dénonçait, en particulier, le fait que le débat public sur la vaccination ait été confié à un institut faussement démocratique, fondé en 2015 et géré par une des anciennes conseillères de Marisol Touraine, l’Institut pour la démocratie en santé.

« Il lui fallait s’assurer que la démocratie en santé serait à sa botte », a-t-il expliqué au sujet de Marisol Touraine, selon « la volonté de la ministre de cadenasser l’ensemble des moyens d’expression de la démocratie en santé ».

De son côté, le quotidien Libération s’étonnait que « l’élaboration de cette parole citoyenne s’est faite en l’absence de toute publicité [3] ».

Je vous le confirme : au cas où vous vous seriez posé la question, je n’ai pas eu la possibilité de participer à ces débats prétendument ouverts, et personne dans mon entourage non plus !

La voix de son maître

Je n’ai pas été surpris de constater que les conclusions de la « consultation citoyenne » sur les vaccins reflétaient dans les plus menus détails la position personnelle de la ministre Marisol Touraine, qui avait fameusement déclaré : « La vaccination, ça ne se discute pas [4]. »

Néanmoins, je ne m’attendais pas à une telle agressivité, une telle hâte d’aller à l’encontre de la volonté des citoyens, un tel manque de respect pour les légitimes préoccupations de la population.

(la suite ci-dessous)
Annonce spéciale
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les remèdes que votre médecin ne vous propose pas...

Que ce soit par manque de formation ou par conviction, de nombreux médecins ne proposent pas toutes les solutions à leurs patients pour soulager leurs douleurs et soigner les maladies liées à l'âge. Il existe pourtant des solutions pour vous aider à vivre en bonne santé longtemps...Rendez-vous ici pour en savoir plus.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Suite de la lettre de ce jour :

Personne ne souhaite le retour des grandes épidémies. Personne ne souhaite exposer ses enfants à des maladies. Il est faux également de taxer de dangereux « antivaccins » les personnes qui interrogent la politique vaccinale française.

Nous nous rappelons tous que, lorsque nous avons demandé le retour du vaccin DT-Polio avec l’IPSN et le professeur Joyeux, les accusations « d’antivaccins » n’ont pas tardé à fuser.

Cela ressemblait à une tactique pour empêcher le débat. Pourtant, aucun acte médical n’est anodin et ce n’est pas un crime que de réfléchir et de débattre.

Au contraire, selon la loi Kouchner du 4 mars 2002, « aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne ».

Est-on encore libre si l’État vous menace de rétorsion, d’exclusion, de répression en cas de désaccord ?

Ce n’est pas ma définition de la liberté.

Il est logique, normal et sain de se poser des questions avant de vacciner contre l’hépatite B et le papillomavirus des petits enfants qui n’ont aucun risque d’attraper ces maladies.

Quant aux autres, c’est à voir au cas par cas. Dès qu’on aborde le sujet des vaccins, on agite le chiffon rouge du retour des grandes maladies infectieuses, des hécatombes. On oublie un peu vite que :

les pays qui n’ont aucune vaccination obligatoire n’ont pas plus d’épidémies que la France (l’Allemagne et l’Espagne notamment) ;

la fin de l’obligation de vacciner contre la tuberculose n’a donné lieu à aucune recrudescence de la maladie chez les enfants.

Dernier coup de poignard de Marisol Touraine : agissez pour l’en empêcher

La question est de savoir maintenant si Marisol Touraine va oser mener l’offensive jusqu’au bout pour faire passer dans la précipitation ces nouvelles obligations vaccinales.

Sachant que les élections sont dans six mois et qu’elles signeront de façon presque certaine la fin de son ministère, il est à craindre, en effet, qu’elle ne tente de passer en force.

D’un autre côté, cette affaire de « rapport sur les vaccinations » était certainement pour elle aussi un moyen de sonder l’opinion, et de tester les résistances.

C’est pourquoi nous devons nous mobiliser, chacun à son niveau, pour manifester haut et fort notre totale opposition à ces procédés indignes d’une démocratie.

Une immense mobilisation citoyenne doit avoir lieu pour protester contre ces mesures dangereuses et injustes. Je sais que l’Institut pour la protection de la santé naturelle est sur le coup. Ses pétitions ont régulièrement dépassé le million de signatures.

Mais il ne faut pas qu’il soit seul à réagir. Le mouvement doit être divers, solidaire, multiple, et atteindre si possible plusieurs millions de personnes, stoppant net ce dernier « coup de poignard » de Marisol Touraine.

J’appelle tous les citoyens à réagir. Montrons-lui que nous ne sommes pas des moutons. Et que nous sommes aussi nombreux que déterminés !

Envoyez-moi vos initiatives (rassemblements, lettres ouvertes, manifestations, pétitions) en cliquant ici. Je les relayerai auprès de tous les lecteurs de Santé Nature Innovation.

Je compte sur vous.

Tous ensemble, nous pouvons changer le cours de l’histoire !

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Publicités :

Contre la désinformation : L'action conjointe de l'Union Européenne et des lobbys de l'industrie pharmaceutique menace les médecines naturelles. Bientôt, non seulement les traitements alternatifs risquent d'être interdits, mais les sources d'information sur les médecines naturelles disparaîtront elles aussi.

Prenez dès aujourd'hui les devants ! Abonnez-vous aux Dossiers de Santé & Nutrition et restez en permanence au courant des dernières découvertes en pointe de la médecine naturelle.
Découvrez les nouveaux traitements que Bruxelles n'a pas encore eu le temps d'interdire en regardant la présentation ici.

NOUVEAU ! Redécouvrez les vertus oubliées des plantes médicinales. Infusions, teintures-mères, décoctions, cataplasmes et onguents, apprenez les secrets de la médecine par les plantes en vous rendant ici.

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l'Association Mondiale de Médecine Anti-âge. Rendez-vous ici.

Sources :

[1]CONCERTATION CITOYENNE SUR LA VACCINATION

[2] Thomas Dietrich, ce haut fonctionnaire qui s'attaque au ministère de la Santé

[3] Vers une piqûre de rappel pour réconcilier les Français avec la vaccination

[4]La vaccination, ça se discute


Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France

santenutrition@sante-nature-innovation.fr
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

Re: Vaccins empoisonnés par l'aluminium

Message non lupar Jumbofan » 07 Jan 2017 03:56

Image

Avez-vous vu cette vidéo hallucinante ?

Chère lectrice, cher lecteur,

Si vous n’avez pas encore vu cette vidéo, je vous demande vraiment de prendre le temps de la regarder !

Vous allez voir qu’entre nos vies et ses profits, Big Pharma a choisi sans le moindre état d’âme…mais avec des conséquences parfois gravissimes sur notre santé.

Je préfère vous prévenir : il faut le voir pour le croire.

Je ne sais pas combien de temps cette vidéo sera encore disponible sur Internet. Regadez-là sans attendre et partagez-la au plus vite avec votre famille et vos proches.

Cliquez sur l’image ou ici pour regarder la vidéo


Image

Santé !

Gabriel Combris


Pour être sûr de bien recevoir la lettre PureSanté sans qu'elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique,visitez la page suivante.

-_-_-_-_-_-_-_-_-

Cette lettre vous a plu ? Pour recevoir nos prochaines lettres PureSanté directement dans votre boite électronique, rendez-vous ici – inscription gratuite.

-_-_-_-_-_-_-_-_-

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

PureSanté est un service d'information gratuit de SNI Editions.
Pour toute question, rendez-vous ici.

Service courrier : Sercogest, 44 avenue de la Marne, 59290 Wasquehal - France
Venez en aide gratuitement aux animaux qui souffrent en vous connectant sur : www.actuanimaux.com
Avatar du Gaulois
Jumbofan
 
Messages: 1073
Inscrit le: 28 Mai 2011 18:12
Localisation: LGDR

...
 
PrécédentSuivant

Retour vers SOCIETE

Quel Gaulois est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant PDG : Aucun Gaulois inscrit et 13 futurs Gaulois invités

  • Annonces Google
  • -->
    -->